Découvrez les bibliothèques de la Ville de Genève
Toute l'offre culturelle


  • La Bibliothèque de Genève déploie sur 4 sites un patrimoine écrit, imprimé, musical et iconographique unique qu’elle sélectionne, protège, valorise et transmet au grand public comme au public scientifique.
  • Site internet de la Bibliothèque de Genève


  • Les Bibliothèques municipales sont des lieux de rencontre, de découverte et de partage qui vous proposent de nombreux documents à emprunter ainsi que des activités gratuites pour petit-e-s et grand-e-s.
  • Site Internet des Bibliothèques municipales


  • Les musées d’art et d’histoire, le Musée d’ethnographie et le Museum d’histoire naturelle, les Conservatoires et Jardin botaniques et le Fond municipal d’art contemporain proposent un accès à leur bibliothèque scientifique .
  • Site internet


  • Vous avez une question et vous souhaitez une réponse personnalisée? Le réseau des bibliothèques genevoises vous offre, en moins de trois jours, un résultat fiable et des sources identifiées.
  • Service Interroge


HENRI-FRÉDÉRIC AMIEL (1821-1881)


Henri-Frédéric Amiel est né à Genève le 27 septembre 1821. Aîné de deux sœurs, il a 13 ans lorsqu’ils deviennent orphelins. Ils sont ensuite élevés par leur oncle Frédéric Amiel et son épouse. A 20 ans, il part voyager en Europe et il s’attache particulièrement à l’Allemagne où il fait un séjour décisif pour sa formation entre 1844 et 1848. Il étudie à Berlin la philosophie, la théologie, la psychologie et la philologie.

En 1849, de retour à Genève, il présente une thèse, "Du mouvement littéraire dans la Suisse romane et de son avenir", qui lui vaut le titre de professeur d'esthétique et de littérature française à l’Université. Plus tard, il y occupera la chaire de philosophie. Il participe à la vie de sociétés locales (Institut national Genevois, Société pour le progrès des études, Société de chant du conservatoire) et il laisse une œuvre littéraire qui comprend des recueils de poésie, des ballades historiques, des études sur Germaine de Staël (1876) et Jean-Jacques Rousseau (1879) ou encore son "Roulez tambours!", un chant guerrier et patriotique composé en 1857.
La célébrité lui viendra de son Journal intime d’environ 17'000 pages qu’il tient de 1839 à 1881 et qui sera découvert après son décès, le 11 mai 1881.
Des fragments en seront publiés dès 1882 dans 2 volumes. Quant à l’intégralité du Journal, elle sera publiée en 12 volumes aux Editions L’Age d’Homme à Lausanne, entre 1976-1994, sous la direction du professeur Bernard Gagnebin et de Philippe M. Monnier qui le qualifie comme suit:
"Le journal est aussi, à travers la nature et les hommes, leurs misères et leurs joies, leurs travaux et leurs jeux, un constant rappel de l'humaine condition. Il est enfin une tranche de l'histoire du monde observée par un témoin lucide et visionnaire."



ŒUVRES PRINCIPALES


La publication du Journal

Après la mort d’H.-F. Amiel en 1881 et la découverte de son Journal (environ 17'000 pages inventoriées sous les cotes Ms. fr. 3001-3013), des fragments sont rapidement publiés dès 1883.
Après  la parution de fragments en 1883, il faudra attendre près d’un siècle pour qu'une édition intégrale voie le jour : soit 1976 pour la parution du premier volume et 1994 pour le 12ème et dernier volume.


Henri Frédéric Amiel. Fragments d'un journal intime / précédés d'une étude par Edmond Scherer.  Paris, Genève, Neuchâtel, 1883 (vol. 1)
Genève, Bâle, Lyon, Paris, 1884 (vol. 2). 1ère édition originale.


Fragments d'un journal intime. Éd. par Bernard Bouvier, Paris, 1922. Édition nouvelle augmentée de fragments inédits.


Journal intime. Éd. intégrale publ. sous la dir. de Bernard Gagnebin et Philippe M. Monnier. Lausanne, 1976-1994, 12 vol. (Caryatides)


John E.  Jackson. "Présentation du premier des douze volumes du Journal d’Henri-Frédéric Amiel". Journal de Genève. 16.12.1976


Philippe M. Monnier. "Le dossier Amiel: bilan et perspectives d’un siècle de recherches". Romantisme, revue du Dix-Neuvième siècle. 1981, n. 32, p. 91-100


Philippe M. Monnier. "A propos de l'édition du "Journal intime" de Henri-Frédéric Amiel". Humaniste : journal universitaire. 1983, n. 2, mai-juin, p. 5


Barbara Roth. "2002, une année Amiel pour le Département des manuscrits". Rapport annuel 2002 / Bibliothèque publique et universitaire, Bibliothèque musicale, Institut et Musée Voltaire. 2003



BIBLIOTHÈQUE PERSONNELLE

Le Département des manuscrits et archives privées de la BGE recense dans le fichier Ex-libris, Envois d’auteurs… les ouvrages d’H.-F. Amiel, avec ex-libris, envois d’auteurs, dédicaces etc.
On trouve également la mention des ex-libris dans le catalogue swisscovery Ville de Genève pour certains ouvrages provenant de sa bibliothèque, reconnaissables à la mention "Ex-libris Henri-Frédéric Amiel" dans les "Notes sur l’exemplaire".


Ouvrage ayant appartenu à H.-F. Amiel, puis à Berthe Vadier


ICONOGRAPHIE

Centre d'iconographie de la Bibliothèque de Genève

Portraits et représentations d’Henri-Frédéric Amiel sous forme d’images, médailles, estampes. Le Centre conserve également des objets personnels comme son écritoire, un écran, une broche en or et émail contenant de ses cheveux.

David Doret (1904-). Henri-Frédéric Amiel (1821-1881).
Médaillon en plâtre

Tombe d'Henri Frédéric Amiel à Clarens (Vaud).
Photo Androom 05.12.2007


LECTEURS


Léon Tolstoï

"Parmi ces premiers admirateurs figure notamment Léon Tolstoï qui, à la fin de sa vie, ne lisait plus que deux livres: la Bible et le Journal d’Amiel."


Roland Jaccard

"Si le journal d’Amiel revêt une telle importance à mes yeux, ce n’est pas uniquement pour ses qualités littéraires, mais aussi parce qu’il nous fait entendre pour la première fois dans l’histoire de l’humanité l’écho mille fois amplifié des vibrations les plus ténues d’une âme. Tempête sous un crâne ou tempête dans une tasse de thé? Toujours est-il qu’Amiel inaugure dans le champ littéraire, psychologique, un genre aussi révolutionnaire que Freud avec son auto-analyse. Il y a un avant Amiel et un après Amiel, comme il y a un avant Freud et un après Freud."



AUTRES ÉCRITS

Grains de mil : poésies et pensées. Genève, 1854

Il penseroso : poésies, maximes. Genève, 1858

L'Escalade de 1602 : ballade historique. Genève, 1875

Charles le Téméraire romancero historique. Neuchâtel Genève, 1876


APPROCHE BIOGRAPHIQUE

Amiel et les femmes


Diarisme et le style littéraire


Amiel et la musique


Géographie et vision du  monde


Et encore


Articles en ligne


Sur le Web


Vidéo


RÉFÉRENTIELS ET WEB SÉMANTIQUE

Véronique Goncerut
veronique.goncerut(at)ville-ge.ch
T: +41 22 418 46 75