Découvrez les musées municipaux
Toute l'offre culturelle


  • L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.
  • Site internet du Conservatoire et Jardin botaniques


  • Le FMAC a pour missions de développer la présence de l’art dans l’espace public et de soutenir les artistes actifs et actives à Genève. Le FMAC gère la Médiathèque, un espace de consultation et de diffusion d’une collection dédiée à l'art vidéo. Le FMAC Mobile, par ses actions de médiation, favorise l’intérêt et la compréhension des publics pour le domaine de l’art contemporain.
  • Page web du Fonds municipal d’art contemporain


  • Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.
  • Site internet du Musée Ariana


  • Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque et ses ateliers de restauration.
  • Site internet des Musées d'art et d'histoire


  • Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.
  • Site internet du Musée d'ethnographie


  • Le Muséum d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.
  • Site internet du Muséum d'histoire naturelle
    Site internet du Musée d'histoire des sciences

Carte blanche - Le Vitrail de l'Escalade

Musée Ariana
25 novembre 2014 30 januar 2015
10h - 18h
Entrée libre

Bien que la bataille de l'Escalade eut en réalité lieu durant la nuit du solstice d'hiver, entre le 21 et le 22 décembre, selon le calendrier grégorien en usage aujourd'hui, l'histoire conservera la date du calendrier julien que la Genève réformée n'avait pas encore adopté, plaçant l'événement dans la nuit la plus longue de l'année entre le 11 et le 12 décembre 1602. "Dans l'ombre de la nuit, troublant notre répit", 350 soldats défendant les intérêts de Charles-Emmanuel Ier (1580-1630) s'amassent au pied des remparts de Genève. L'objectif du duché de Savoie est de reprendre en main une république restée trop indépendante de sa souveraineté. A l'aide d'échelles les soldats parviendront à franchir les murailles de la cité, stratégie qui donnera son nom à l'Escalade. La population entière se mobilisera contre l'envahisseur comme Dame Royaume qui se serait saisie de la marmite de soupe et l'aurait lancée de sa fenêtre sur la tête d'un soldat savoyard. Les Genevois victorieux commémorent aujourd'hui encore cette bataille en cassant une marmite en chocolat, garnie de légumes en massepain.

Une "carte blanche" donnée à Hortense de Corneillan, conservatrice-restauratrice au Musée Ariana.