Découvrez les musées municipaux
Toute l'offre culturelle


  • L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.
  • Site internet du Conservatoire et Jardin botaniques


  • Le FMAC a pour missions de développer la présence de l’art dans l’espace public et de soutenir les artistes actifs et actives à Genève. Le FMAC gère la Médiathèque, un espace de consultation et de diffusion d’une collection dédiée à l'art vidéo. Le FMAC Mobile, par ses actions de médiation, favorise l’intérêt et la compréhension des publics pour le domaine de l’art contemporain.
  • Page web du Fonds municipal d’art contemporain


  • Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.
  • Site internet du Musée Ariana


  • Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque et ses ateliers de restauration.
  • Site internet des Musées d'art et d'histoire


  • Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.
  • Site internet du Musée d'ethnographie


  • Le Muséum d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.
  • Site internet du Muséum d'histoire naturelle
    Site internet du Musée d'histoire des sciences

Céramique japonaise du 19e siècle

Musée Ariana
16 October 1995   1 January 1996

Photo: Boris Dunand

Le Musée Ariana conserve un ensemble intéressant de céramiques japonaises du XIXe siècle, plus particulièrement de l'ère Meiji (1868-1912). Porcelaines d'Arita, de Seto ou de Kutani, grès de Banko et faïences de Satsuma, ces objets témoignent de l'étonnante vitalité des arts appliqués dans un Japon en pleine mutation.

[Translate to English:] En 1868, après plus de deux siècles et demi sous la coupe des chefs militaires de la dynastie des Tokugawa, le Japon restaure son gouvernement impérial et s'affranchit des politiques d'isolement qui ont bridé son épanouissement. C'est le début de l'ère Meiji ("Gouvernement éclairé") qui se prolongera jusqu'en 1912. L'empereur saura s'entourer de représentants de la jeune noblesse soucieux de revitaliser le pays grâce aux conquêtes de la science moderne et aux enseignements de l'industrialisation occidentale.

Dans le secteur de la céramique, ces profondes mutations auront des répercussions radicales sur le volume et la nature de la production. L'accès aux énormes marchés américains et européens suscite la création de nouvelles manufactures largement orientées vers une production en série. Si l'essentiel de cette production se distingue avant tout par sa médiocrité, il n'en demeure pas moins que la conjoncture de l'époque a également stimulé une amélioration qualitative dans le secteur des produits de luxe, destinés à un public plus restreint d'amateurs éclairés.

L'exposition de l'Ariana tente d'illustrer l'ambigüité de cette période cruciale dans l'histoire de la céramique japonaise. On y voit, côte à côte, de véritables chefs-d'oeuvre acquis par Gustave Revillod lors de l'Exposition universelle de Paris en 1878 et des exemples représentatifs de la production de masse qui inonde nos marchés occidentaux dès la seconde moitié du XIXe siècle.

Presse

Dossier de presse [pdf 622 Ko]

Commissariat

Roland Blaettler, conservateur

 

Agenda