Découvrez les musées municipaux
Toute l'offre culturelle


  • L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.
  • Site internet du Conservatoire et Jardin botaniques


  • Le FMAC a pour missions de développer la présence de l’art dans l’espace public et de soutenir les artistes actifs et actives à Genève. Le FMAC gère la Médiathèque, un espace de consultation et de diffusion d’une collection dédiée à l'art vidéo. Le FMAC Mobile, par ses actions de médiation, favorise l’intérêt et la compréhension des publics pour le domaine de l’art contemporain.
  • Page web du Fonds municipal d’art contemporain


  • Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.
  • Site internet du Musée Ariana


  • Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque et ses ateliers de restauration.
  • Site internet des Musées d'art et d'histoire


  • Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.
  • Site internet du Musée d'ethnographie


  • Le Muséum d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.
  • Site internet du Muséum d'histoire naturelle
    Site internet du Musée d'histoire des sciences

Eric James Mellon - Bordering on ceramic illustration

Musée Ariana
8 June 2012  14 October 2012

L’artiste Eric James Mellon a suivi une formation académique classique en peinture, dessin et gravure. Parallèlement à ses études, il commence dès 1941 à exploiter les potentialités de la céramique et crée d’abord des œuvres en terre cuite vernissée au plomb. En 1958, il se forme aux techniques de tournage et de cuisson du grès. L’agonie des ormes de son jardin lui donne l’idée d’élaborer un émail à la cendre de ces arbres; c’est de là que vient sa passion toujours intacte pour la recherche d’émaux à base de cendre d'arbres, d’arbustes et de plantes qui subliment la beauté de sa peinture sous glaçure.

[Translate to English:] Contrairement aux artistes qui peignaient sur des récipients fabriqués par des potiers, il réalise et décore lui-même ses céramiques afin de créer une symbiose unique entre la forme et l’image. Les récipients classiques forment une base idéale pour les décors dynamiques de Mellon. Ses études de nus d’après modèle et ses gravures lui servent de matériau préparatoire pour des récits illustrés d’une grande richesse. En utilisant des thèmes tirés de la mythologie, de la Bible et de la littérature contemporaine ainsi que des représentations de nus et des portraits, il s’inscrit dans une tradition qui puise sa source dans la peinture des vases de la Grèce antique. L’artiste éprouve toujours la même joie communicative à dessiner ses modèles ou à les intégrer dans des représentations pleines d’humour. Il associe de manière ludique les différents motifs sur la panse ou le pied des vases ainsi que sur le revers des plats pour inventer en permanence de nouvelles histoires. Ses œuvres irradient de sensualité, de poésie et de joie de vivre, et la transparence de ses émaux à la cendre reflète toute la beauté de la nature. Loin des tendances et des modes, Eric James Mellon a donné au fil de ses créations une forme originale aux éléments narratifs et s’est attaché à réunir peinture et céramique dans un univers qui lui est propre. L’exposition du Musée Ariana, qui dévoile un panorama de ses œuvres depuis 1952 jusqu'aux derniers portraits de Carlene et de son coq apprivoisé Percy, directement peints sur des plats d’après modèle, permet de découvrir un artiste qui apporte une contribution très personnelle à l'art contemporain.

Presse

Dossier de presse [pdf 763 Ko]

Press kit [pdf 803 Ko]

Commissariat

Frank Nievergelt, historien de l’art et collectionneur

Isabelle Naef Galuba, directrice

assistés de Mathias Godoy, étudiant en histoire de l'art