Découvrez les musées municipaux
Toute l'offre culturelle


  • L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.
  • Site internet du Conservatoire et Jardin botaniques


  • Le FMAC a pour missions de développer la présence de l’art dans l’espace public et de soutenir les artistes actifs et actives à Genève. Le FMAC gère la Médiathèque, un espace de consultation et de diffusion d’une collection dédiée à l'art vidéo. Le FMAC Mobile, par ses actions de médiation, favorise l’intérêt et la compréhension des publics pour le domaine de l’art contemporain.
  • Page web du Fonds municipal d’art contemporain


  • Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.
  • Site internet du Musée Ariana


  • Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque et ses ateliers de restauration.
  • Site internet des Musées d'art et d'histoire


  • Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.
  • Site internet du Musée d'ethnographie


  • Le Muséum d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.
  • Site internet du Muséum d'histoire naturelle
    Site internet du Musée d'histoire des sciences

Pâques impériales

Les oeufs en porcelaine de l'Ermitage de Saint-Petersbourg

Musée Ariana
19 September 1996  13 January 1997

Dans la Russie des tsars, la Pâque orthodoxe, la "Fête des fêtes", a toujours été célébrée avec une ferveur particulière. Chez les puissants comme chez les plus humbles, la joie pascale se traduisait par un échange de présences symboliques. Suivant une antique coutume arrivée de Byzance avec le christianisme, l'oeuf de Pâque constituait le cadeau de circonstance par excellence.

[Translate to English:] A partir du XVe siècle et dans les milieux les plus favorisés, apparurent des oeufs en bois, peints et décorés par des peintres d'icônes ou par des moines. Au cours des siècles suivants, les matériaux se diversifièrent, et l'ornementation se fit de plus en plus élaborée: des oeufs étaient taillés dans le porphyre, le jade ou la malachite, d'autres étaient fabriqués en verre émaillé ou en cristal gravé. Des oeufs en or ou en argent étaient parés de miniatures émaillées ou sertis de pierres précieuses: vers la fin du XIXe siècle, les créations du célèbre Fabergé atteindront des sommets de sophistication.

Les oeufs en porcelaine du Musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg constituent indéniablement la collection la plus complète et la plus remarquable de ce genre d'objets d'art. La plupart des 180 pièces exposées à l'Ariana proviennent de la famille impériale ou de la haute aristocratie de l'époque. Les décors les plus courants, constitués d'ornements et de motifs floraux, côtoient des créations plus exclusives, strictement réservées aux cadeaux personnels du couple impérial et ornés des monogrammes des souverains ou des armes de Russie.

[Translate to English:] Presse

[Translate to English:] Dossier de presse [pdf 1060 Ko]

[Translate to English:] Commissariat

[Translate to English:] Roland Blaettler, conservateur