La revue électronique de l'Institut et Musée Voltaire
ISSN 1660-7643
       
         
       Automne 2005Accueil   IMV   Contact
           
       
           
  SOMMAIRE   Mário Soares aux Délices      NUMEROS PRECEDENTS
         
 

Actualités de l'IMV
Mário Soares aux Délices
Voltaire nous écrit
Les Amours d’une laide
Clin d'oeil
[Jean-Marc NATTIER], « Portrait de Mme du Châtelet » (détail)
A propos de ...
Lisbonne : une ville en mutation(s) ?
Nouvelles du XVIIIème siècle
Publications 
Liens
Quatre musées


Tout le numéro en pdf  

inscrivez-vous à la
Gazette des Délices

 

Mário Soares a visité l’Institut et Musée Voltaire dimanche 11 juillet dans l’après-midi. L’ancien président de la République du Portugal avait en effet exprimé son intention de visiter l’exposition Tremblez, terriens ! Voltaire et le tremblement de terre de Lisbonne (1755), en cours en ce moment au musée. Mário Soares, après avoir rappelé que Voltaire était toujours actuel, a émis quelques craintes sur l’évolution actuelle de notre société, laquelle semble en proie à une sorte d’aveuglement : le fanatisme religieux, l’absence de respect pour la planète que nous habitons sont autant de signes d’un malaise auquel le libéralisme effréné que nous connaissons n’apportera nul remède.

Les vitrines consacrées au marquis de Pombal ont particulièrement séduit l’ancien président, qui a mis en lumière le caractère fortement contrasté du principal ministre du roi Joseph, à la fois reconstructeur de Lisbonne et despote sanguinaire. La revue de presse qui clôt l’exposition a enfin donné lieu à un intéressant débat : les événements tragiques du 26 décembre dernier, en Asie du sud-est, ont en effet entraîné des questions identiques à celles qui avaient déjà secoué les esprits de 1755. Comment, par exemple, après des catastrophes si terribles, peut-on encore justifier l’existence de Dieu ?

Mário Soares a regagné Lisbonne dans la soirée.

Mário Soares, né en 1924, a été plusieurs fois ministre et premier ministre, avant de devenir président de la République du Portugal à deux reprises, de 1986 à 1996. Leader du parti socialiste, il a d’abord été emprisonné puis exilé par le gouvernement de l’Estado Novo, avant de rentrer triomphalement au Portugal, en 1974, après la révolution des œillets. Principal opposant du leader marxiste Alvaro Cunhal, il impose l’idée d’une démocratie représentative, à la fois éloignée des dangers de la dérive communiste et des velleités de retour à un gouvernement de tendance salazariste.


Bronislaw Baczkó : une conférence très attendue

Bronislaw Baczkó, professeur honoraire à l’Université de Genève, a tenu le jeudi 30 juin, dans la salle Jean Huber, une conférence très attendue intitulée « Voltaire et les monstres ». Comment, après la catastrophe du tremblement de terre de Lisbonne, la question de la monstruosité s’est-elle posée au philosophe des Délices ? Comment théoriser la catégorie des monstres, à la fois opérante sur le plan physique et sur le plan moral ? Ce sont près d’une cinquantaine de personnes qui ont participé au débat : on distinguait entre autres, parmi les visiteurs, M. et Mme Starobinski, MM. Michel Porret et Alain Grosrichard ainsi que de nombreux voltairiens venus de France voisine. Le fichier audio de la conférence sera prochainement disponible sur le site.

« La Fureur de Lire » aux Délices

C’est le samedi 24 septembre que « la Fureur de Lire » s’est invitée aux Délices. Le thème, qui en était cette année « Côté Jardin », a permis d’investir le petit square donnant sur la rue des Délices, où plusieurs séances de lecture ont eu lieu. Les comédiens Jean-Charles Fontana (photo) et Barbara Tobola ont ainsi pu faire goûter au public la saveur de quelques-unes des Questions à Zapata et du trentième chapitre de Candide. Cette lecture était d’autant mieux venue qu’on se souvient de l’engagement passé de Jean-Charles Fontana dans la redécouverte et l’interprétation de l’œuvre dramatique de Voltaire.

Un fichier multimédia

La bibliothèque de l’Institut Voltaire s’est enrichie, ces dernières années, de toutes sortes de documents numériques ou audio-visuels récemment réunis sous une cotation spécifique et inclus dans un pôle « multimédia ». Seront ainsi disponibles l’intégralité des conférences des « Nuits des Délices », plusieurs documents d’archives relatifs à Voltaire et au dix-huitième siècle, une importante série de films pédagogiques sur Voltaire ainsi qu’une banque d’images propres à nourrir l’imaginaire « voltairien » de nos lecteurs. Rappelons enfin que l’édition dite « encadrée » des Œuvres de Voltaire sera prochainement disponible en ligne, dans le cadre du programme « Genevensia ».



Vers le haut

 

 
       
       
     
© IMV Genève | 01.10.2005