La revue électronique de l'Institut et Musée Voltaire
ISSN 1660-7643
       
         
       Eté 2006 Accueil   IMV   Contact
           
   
           
  SOMMAIRE  

Les archives du tremblement de terre de Lisbonne renaissent sur le net

     NUMEROS PRECEDENTS
           
 

Actualités de l'IMV
Vernissage du Concert de Lausanne
Voltaire nous écrit
Article « Martyre » du Dictionnaire philosophique
Clin d'oeil
Le triomphe de Voltaire
A propos de ...
Notes contre notes
Nouvelles du XVIIIème siècle
Publications 
Liens
Les archives du tremblement de terre de Lisbonne sur le net


Tout le numéro en pdf  

inscrivez-vous à la
Gazette des Délices

 

Nous avons fait le choix de proposer aujourd’hui à nos lecteurs un seul lien, mais amplement commenté : celui des Archives nationales de Lisbonne. La description en est due à M. Flávio Borda d’Agua, historien et collaborateur de l’Institut jusqu’à fin septembre. Un prochain numéro tentera de faire l’inventaire des bibliothèques numériques existantes, prélude nécessaire à la prochaine naissance des Genevensia, bibliothèque en ligne actuellement préparée par l’équipe de M. Alexis Rivier, conservateur à la BPU en charge des nouvelles technologies.

L’Institut et Musée Voltaire vous a proposé l’année dernière l’exposition Tremblez, terriens ! Voltaire et le tremblement de terre de Lisbonne de 1755. Dans le cadre de ses Nuits des Délices plusieurs spécialistes nous ont présenté l’état des recherches sur ce cataclysme.

 Une figure portugaise qui marque la société de l’époque est sans doute le marquis de Pombal, premier secrétaire du roi Joseph Ier. Pombal décrète le jour même du cataclysme un grand nombre de mesures pour rétablir l’ordre et reconstruire le pays. Il en profite pour lancer une enquête nationale afin de pouvoir comptabiliser les pertes humaines et financières du pays. Les paroisses sont sollicitées pour cette « première grande enquête nationale ». Souvent passés sous silence, les résultats de ces enquêtes sont aujourd’hui disponibles sur le site des Archives Nationales de Lisbonne (Instituto dos Arquivos Nacionais / Torre do Tombo)

La collection des Memórias paroquiais (mémoires paroissiaux) de 1757 est la partie d’un fonds qui permet d’établir le Dicionário geográfico de Portugal. Elle offre notamment des données à caractère géographique (localisation, relief, distances), administratif (organisation judiciaire, municipale, dimension et confrontations) et démographique (nombre d’habitants). Il est également possible d’obtenir des informations sur la structure ecclésiastique et la vie religieuse (bénéfices, couvents, églises, ermites, images religieuses, fêtes), l’assistance sociale (hôpitaux, miséricordes et communautés), les principales activités économiques (agriculture, mines, foires), l’organisation judiciaire (tribunaux, juges), les communications existantes (courrier, ponts, ports maritimes et fluviaux), la structure défensive (fortifications, châteaux ou tours), les ressources hydrauliques (fleuves, rivières, lagons, fontaines) et d’autres informations jugées importantes (personnes célèbres, privilèges, antiquités). L’élément essentiel concerne néanmoins l’apparition des dégâts causés par le tremblement de terre de Lisbonne de 1755.

Les volumes 42 et 43 contiennent des notes sur de nombreux clochers. Elles sont élaborées par la même plume, très probablement celle du prêtre important de la place : Luis Cardoso. Ces deux volumes incluent également les réponses originales des prêtres de paroisses datées de 1722, 1730 et 1732.
           
Voilà qui nous ramène à des initiatives similaires prévues à l’Institut et Musée Voltaire. L’Institut détient en effet dans ses fonds d’archives des documents inédits qui sont en cours de numérisation, de catalogage et d’analyse. C’est notamment le cas du fond Gerlier annoté par Voltaire et qui donnera bientôt lieu à une publication aux éditions Droz.


Vers le haut

 
       
       
     
© IMV Genève | 01.07.2006