La revue électronique de l'Institut et Musée Voltaire
ISSN 1660-7643
       
         
   
   Automne 2006Accueil   IMV   Contact
           
       
           
  SOMMAIRE  

Fin de l’exposition Erni chez Voltaire : dialogue à Genève                  Cet article en pdf  

     NUMEROS PRECEDENTS
         
 

Actualités de l'IMV
Fin de l’exposition Erni chez Voltaire : dialogue à Genève
Voltaire nous écrit
Rescrit de l’Empereur de la Chine à l’occasion du Projet de paix perpétuelle (1761)
Clin d'oeil
Sergueï TOUTOUNOV, Entrée du monastère de saint Daniel
A propos de ...
C’est la faute à Voltaire !
Nouvelles du XVIIIème siècle
Disparition de Robert Mauzi 
Liens
Ecrivains sur le net


Tout le numéro en pdf  

inscrivez-vous à la
Gazette des Délices

 

L’exposition Erni chez Voltaire : dialogue à Genève s’est achevée le samedi 23 septembre dernier. Les réactions des visiteurs ont été très diverses. Pour certains, traiter Hans Erni comme un personnage historique comportait le risque de minorer la qualité artistique de sa production. D’autres ont au contraire mis en valeur la portée idéologique de son œuvre, qu’on ne peut plus guère percevoir aujourd’hui, sinon précisément sous l’angle historique. Certains enfin se sont tout simplement laissé prendre au jeu envoûtant des courbes et des sinuosités qui sont devenues comme la marque distinctive du peintre, et que l’on retrouve notamment dans ses cinq projets de tapisseries pour l’Hôtel du Rhône ou dans les différentes esquisses du Rousseau de la Placette, au début des années soixante. Rendez-vous est pris à Martigny en 2009, pour l’exposition du centenaire.

Recensement ICOMOS des parcs et jardins historiques

C’est le mardi 26 septembre qu’a eu lieu, dans les locaux de l’Institut Voltaire, la présentation du recensement ICOMOS des parcs et jardins historiques du canton de Genève. La manifestation, organisée par Isabelle Bovay et Miltos Thomaïdes, a permis d’entendre successivement Mmes Yveline Cottu, cheffe du service des espaces verts et de l’environnement en Ville de Genève (SEVE), Catherine Waeber, historienne de l’art, et M. Philippe Beuchat, conseiller en conservation du patrimoine architectural de la Ville de Genève. Mme Bovay a fait, documents à l’appui, la démonstration de l’utilité d’un tel recensement, et a mis l’ensemble des documents accessibles à disposition des participants. Mme Dorota Amsler Cybulska a ponctué, au clavicorde, cette soirée d’interludes musicaux signés Carl-Philip Emmanuel Bach et Joseph Haydn.

Présentation des Lieux de vie du peintre Toutounov

L’exposition Lieux de vie a été officiellement inaugurée samedi 30 septembre à 16h30. Elle présente les œuvres les plus récentes du peintre russe Sergueï Toutounov (paysages et natures mortes) agrémentées d’une série de vitrines consacrées aux lieux dans lesquels Voltaire a vécu à compter de son installation aux Délices.
Rappelons que Sergueï Toutounov est né en 1958 à Moscou dans une famille d’artistes peintres. De 1974 à 1980, il étudie à l’Institut d’Art Sourikov à Moscou d’où il sort diplômé en tant que peintre de chevalet. En 1982, il épouse une Française d’origine russe et vient s’installer à Paris où il vit toujours.
Ces regards croisés entre création artistique et évocation historique avaient déjà fait l’objet d’une expérience similaire lors de l’exposition relative au tremblement de terre de Lisbonne, l’an dernier. Ils s’inscrivent dans la droite ligne de l’héritage des Délices : la « maison Tronchin » n’était-elle pas devenue célèbre, après le passage de Voltaire, pour sa galerie de tableaux ? L’exposition s’achèvera le 8 octobre et le musée est exceptionnellement ouvert, pour l’occasion, tous les jours, dimanche compris, de 14 heures à 18 heures.

Voltaire à l’heure iPod

Voltaire aurait aimé le monde virtuel, et l’on se plait à imaginer l’utilisation qu’il eût faite d’un medium comme internet. L’Institut souhaite n’être pas en reste, et se propose, afin de faciliter les visites de la partie musée, de préparer un audio-guidage sur iPod, avec un texte parlé pour chacune des œuvres exposées. L’iPod vidéo, qui permettrait une visualisation synchrone, semble un outil particulièrement adapté, et pourrait être proposé dans une version multilingue (français, anglais, allemand, portugais, grec, espagnol, etc.) De telles prestations existent pour le moment à Versailles et à la bibliothèque Ambrosiana de Milan. Des contacts ont été pris avec la Haute Ecole de Gestion de Genève afin d’élaborer un programme et un calendrier de travail.




Vers le haut

 
       
       
     
© IMV Genève | 02.10.2006