Découvrez les musées municipaux
Toute l'offre culturelle


  • L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.
  • Site internet du Conservatoire et Jardin botaniques


  • Le FMAC a pour missions de développer la présence de l’art dans l’espace public et de soutenir les artistes actifs et actives à Genève. Le FMAC gère la Médiathèque, un espace de consultation et de diffusion d’une collection dédiée à l'art vidéo. Le FMAC Mobile, par ses actions de médiation, favorise l’intérêt et la compréhension des publics pour le domaine de l’art contemporain.
  • Page web du Fonds municipal d’art contemporain


  • Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.
  • Site internet du Musée Ariana


  • Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque et ses ateliers de restauration.
  • Site internet des Musées d'art et d'histoire


  • Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.
  • Site internet du Musée d'ethnographie


  • Le Muséum d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.
  • Site internet du Muséum d'histoire naturelle
    Site internet du Musée d'histoire des sciences

Les collections

Un engagement encyclopédique

Le Musée Ariana abrite une collection de céramique, de verre et de vitrail comptant plus de vingt-cinq mille objets et illustrant douze siècles de culture des arts du feu, du Moyen Âge à la création contemporaine, en Suisse, en Europe, au Proche-Orient et en Extrême-Orient. Occupant une place unique en Suisse, cette institution figure également parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.

A l'origine, le Musée Ariana, inauguré en 1884, a été édifié pour abriter les collections encyclopédiques de son fondateur Gustave Revilliod (1817-1890), qui a légué le bâtiment, les collections et le vaste parc qui l'entourait à la Ville de Genève. Après le décès de Revilliod, son fidèle intendant Godefroy Sidler est nommé conservateur de l'Ariana. Il rédigera le premier catalogue des collections.

Au début du 20e siècle, l'Ariana est peu à peu délaissé, car il est trop éloigné du Centre-Ville et souffre de la concurrence du Musée d'art et d'histoire, inauguré en 1910. L'Ariana reste cependant une institution distincte du "Grand Musée" jusque dans les années 1930. A cette période, Waldemar Deonna, directeur du Musée d'art et d'histoire, décide d'opérer un regroupement des collections, afin d'optimiser l'attractivité des deux institutions et d'éviter la coexistence de deux musées encyclopédiques à Genève. Il propose au Conseil administratif genevois de faire de l'Ariana le musée de la céramique.

Ainsi les autres collections de Revilliod (armes, mobilier, peinture, etc.) rejoignent le Musée d'art et d'histoire tandis que toutes les collections de céramique conservées au Musée d'art et d'histoire, à l'exception des collections antiques, entrent à l'Ariana: collections du Musée d'art et d'histoire, du Musée Fol, du Musée des arts décoratifs.

Dans ce même esprit, le Musée Ariana reçoit du Musée d'art et d'histoire en 1986 les collections de verre postérieures à l’Antiquité, puis en 2000 celles des vitraux.

Un héritage durable

Le fonds Revilliod dans les domaines de la céramique et du verre, malgré ses lacunes , constitue véritablement le fondement du musée d'aujourd'hui.

Les caractéristiques de cette collection: vision encyclopédique, liens entre l'Orient et l'Occident, place donnée à la création contemporaine, déterminent aujourd'hui encore la spécificité et l'originalité du Musée Ariana. Les collections intégrées suite au regroupement des années 1930 ont certes enrichi considérablement différents domaines des collections, particulièrement dans le domaine local, industriel et contemporain. Elles n'ont cependant pas modifié fondamentalement le positionnement global de l'institution.

Le Musée Ariana poursuit actuellement la mission encyclopédique initiée par son fondateur.