Découvrez les musées municipaux
Toute l'offre culturelle


  • L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.
  • Site internet du Conservatoire et Jardin botaniques


  • Le FMAC a pour missions de développer la présence de l’art dans l’espace public et de soutenir les artistes actifs et actives à Genève. Le FMAC gère la Médiathèque, un espace de consultation et de diffusion d’une collection dédiée à l'art vidéo. Le FMAC Mobile, par ses actions de médiation, favorise l’intérêt et la compréhension des publics pour le domaine de l’art contemporain.
  • Page web du Fonds municipal d’art contemporain


  • Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.
  • Site internet du Musée Ariana


  • Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque et ses ateliers de restauration.
  • Site internet des Musées d'art et d'histoire


  • Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.
  • Site internet du Musée d'ethnographie


  • Le Muséum d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.
  • Site internet du Muséum d'histoire naturelle
    Site internet du Musée d'histoire des sciences

Revilliod, le fondateur

Gustave Revilliod (Genève, 1817 - Le Caire, 1890)

Mécène, homme public, érudit et collectionneur genevois né le 8 avril 1817 à Genève, Gustave Revilliod est le fils de Philippe-Léonard Revilliod et d’Ariane de la Rive, issu d’une famille aisée d’origine savoyarde, établie à Genève depuis le 16e siècle.

Doté d’une fortune confortable, il consacre son temps et ses biens aux voyages, aux arts et au rayonnement de son pays. Il étudie le droit et la philosophie et, dès l’âge de 21 ans, sillonne les contrées européennes et le bassin méditerranéen. Quelques années avant sa mort, il entreprend d'ailleurs un tour du monde qui le mène aux Etats-Unis comme en Extrême-Orient.

S’engageant activement dans la vie publique, Revilliod siège au Grand Conseil genevois mais également au Conseil municipal de sa commune. En 1869, il représente la Suisse à l’inauguration du Canal de Suez.

Protecteur des arts et des sciences, Gustave Revilliod se révèle un collectionneur émérite s’intéressant à toute forme d’art. Pendant quarante ans, il achète de manière encyclopédique des œuvres dans des domaines artistiques aussi variés que la peinture, l’orfèvrerie, le mobilier, la numismatique, la sculpture, les livres anciens sans oublier la céramique et le verre. Ses acquisitions illustrent des siècles de créativité depuis l’Antiquité jusqu’à son époque ; elles comptent aussi bien des chefs-d’œuvre que des pièces plus modestes, néanmoins précieuses pour la recherche et leur contexte historique et culturel.

Sur son immense domaine de Varembé, le mécène fait construire de 1877 à 1884 un musée pour abriter ses collections, qu’il baptise Ariana en souvenir de sa mère. A son décès survenu le 21 décembre 1890, Revilliod resté célibataire lègue à la Ville de Genève l’édifice avec ses collections « qui fera l’honneur de notre pays et servira l’éducation artistique des générations qui succéderont à la nôtre », ainsi que le vaste parc qui s’étend alors jusqu’aux rives du lac Léman et une grande partie de sa fortune.