Découvrez les musées municipaux
Toute l'offre culturelle


  • L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.
  • Site internet du Conservatoire et Jardin botaniques


  • Le FMAC a pour missions de développer la présence de l’art dans l’espace public et de soutenir les artistes actifs et actives à Genève. Le FMAC gère la Médiathèque, un espace de consultation et de diffusion d’une collection dédiée à l'art vidéo. Le FMAC Mobile, par ses actions de médiation, favorise l’intérêt et la compréhension des publics pour le domaine de l’art contemporain.
  • Page web du Fonds municipal d’art contemporain


  • Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.
  • Site internet du Musée Ariana


  • Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque et ses ateliers de restauration.
  • Site internet des Musées d'art et d'histoire


  • Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.
  • Site internet du Musée d'ethnographie


  • Le Muséum d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.
  • Site internet du Muséum d'histoire naturelle
    Site internet du Musée d'histoire des sciences

L'écorce du monde

Musée Ariana
4 mars 2018
16h
Entrée libre

Le Musée Ariana s'associe au programme organisé dans le cadre de l' "Année JJ Lerat 2018" avec la projection du film "L'écorce du monde", réalisé par Philippe Troyon, d'après un scénario de Joseph Rossetto. Jean-François Lerat et Esther Martinez (famille de Jean et Jacqueline Lerat) présenteront le film, le livre "Je suis debout - Jacqueline Lerat" de Joseph Rossetto ainsi que le programme de l'année JJ Lerat. La projection sera suivie d'une discussion. A cette occasion le Musée Ariana exposera dans la vitrine "Carte blanche" des pièces majeures de Jacqueline Lerat acquises récemment.

Voir un extrait du film

Jacqueline et Jean Lerat sont deux grands artistes céramistes de la seconde moitié du 20ème siècle.

Ils se sont installés dans les années 40 à La Borne dans le Centre puis à Bourges. La puissance et la nouveauté de leur production ont fait rapidement de ces lieux, des pôles mondiaux de la sculpture utilisant l’argile. Jusquʼen 1992, Jacqueline Lerat a vécu avec son mari Jean Lerat, lʼexpérience dʼune expression unique dans lʼart contemporain.

Après la mort de Jean en 1992, Jacqueline va poursuivre jusqu’à sa disparition, le 3 février 2009, une recherche dont la rigueur, la profondeur, lʼhumanité et la nouveauté la situent au centre de la création contemporaine.

Le travail de Jacqueline Lerat s’inscrit dans une vision artistique universelle. Son œuvre appartient à la sculpture, à la peinture, à l’architecture de façon directe. Elle a recherché une harmonie avec les mouvements poétiques et philosophiques de notre temps. Son œuvre et celle de Jean Lerat se placent dans une dimension internationale : au Victoria et Albert Museum à Londres, à Cardiff (donation Anita Besson), au Musée Ariana à Genève, à Sèvres Cité-Céramique et au Musée des arts décoratifs à Paris par exemple. Les expositions des dix dernières années montrent que Jacqueline Lerat occupe une place importante dans la création contemporaine.

Quatre ouvrages sur son travail ont été publiés durant ces sept dernières années.

Les oeuvres de Jacqueline Lerat exercent une fascination quand on les découvre. Elles sont intemporelles, même si leur sens nous échappe parfois et nous questionne.

La recherche de Jacqueline Lerat a quelque chose dʼuniversel : le moment où, nourrie de la nature, des cultures et de la vie du monde artistique, social, politique, elle traverse le jardin pour se rendre dans lʼatelier, le moment où elle fait le vide en elle-même pour tenter dʼapprocher quelque chose de très élevé qui se construit dans un corps à corps avec la terre, tient du sacré.
Elle rejoint tous ceux qui ont pratiqué cette activité depuis les origines.

Programme de l'année JJ LERAT

Vers le site officiel Jean et Jacqueline Lerat