Découvrez les musées municipaux
Toute l'offre culturelle


  • L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.
  • Site internet du Conservatoire et Jardin botaniques


  • Le FMAC a pour missions de développer la présence de l’art dans l’espace public et de soutenir les artistes actifs et actives à Genève. Le FMAC gère la Médiathèque, un espace de consultation et de diffusion d’une collection dédiée à l'art vidéo. Le FMAC Mobile, par ses actions de médiation, favorise l’intérêt et la compréhension des publics pour le domaine de l’art contemporain.
  • Page web du Fonds municipal d’art contemporain


  • Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.
  • Site internet du Musée Ariana


  • Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque et ses ateliers de restauration.
  • Site internet des Musées d'art et d'histoire


  • Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.
  • Site internet du Musée d'ethnographie


  • Le Muséum d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.
  • Site internet du Muséum d'histoire naturelle
    Site internet du Musée d'histoire des sciences

Visite publique de l'exposition "Assiettes parlantes"

Musée Ariana
4 juin 2017
11h
Entrée libre

Détail d'une assiette « Vue de Paris », 1824-1836. Manufacture de Choisy-le-Roi (France), faïence fine, décor imprimé en noir et peint sous glaçure, Inv. AR 2015-16-3, Collection Musée Ariana
© Photo : Musée Ariana

Véritable phénomène de mode au 19e siècle, les assiettes en faïence fine dites « parlantes » comportent un décor historié et légendé. Ces «bandes dessinées» d'antan constituent de riches témoignages historiques et artistiques illustrant la société de l’époque.

Les sujets sont extrêmement variés : la vie militaire, la chasse, les monuments ou les mœurs de la société urbaine et rurale française. Fables, rébus, proverbes et chansons populaires sont également représentés ou inscrits sur ces pièces souvent satiriques ou caricaturales. Le fond des assiettes est aussi bien orné de vignettes solennelles à l’image d’une France glorieuse – commémoration de hauts faits militaires ou exaltation patriotique –, que de scènes humoristiques, moins flatteuses, où hommes, femmes, bourgeois, paysans ou étrangers sont tournés en dérision. Personne n’est épargné !
Les faïenceries réalisent des séries d’assiettes à histoire (généralement au nombre de douze) autour d’un thème. Leur apparition découle de la mise au point de deux nouvelles techniques au milieu du 18e siècle : la faïence fine et l’impression sur céramique, qui connaîtront un développement industriel.
Cette exposition présente quelque quatre-vingts pièces de cette typologie – principalement françaises et suisses romandes –, dont quelques séries complètes, comme celle retraçant le transfert de la dépouille mortelle de Napoléon de l’île de Sainte-Hélène aux Invalides en 1840, ou une autre raillant les visiteurs de l’Exposition universelle de 1889 à Paris. Média de propagande à large diffusion, les assiettes historiées imprimées véhiculent des messages politiques, religieux ou pédagogiques. Les assiettes parlantes ne sont pas près de se taire !
Une brochure de salle richement documentée accompagne cette exposition. Elle est téléchargeable ici.

A écouter : Ana Quintero Pérez, commissaire de l'exposition, au micro de Yann Bellini dans l'émission Cité Culture (Radio Cité Genève)

Prochaines visites le 3 septembre à 15h, le 26 novembre à 11h.