Découvrez les musées municipaux
Toute l'offre culturelle


  • L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.
  • Site internet du Conservatoire et Jardin botaniques


  • Le FMAC a pour missions de développer la présence de l’art dans l’espace public et de soutenir les artistes actifs et actives à Genève. Le FMAC gère la Médiathèque, un espace de consultation et de diffusion d’une collection dédiée à l'art vidéo. Le FMAC Mobile, par ses actions de médiation, favorise l’intérêt et la compréhension des publics pour le domaine de l’art contemporain.
  • Page web du Fonds municipal d’art contemporain


  • Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.
  • Site internet du Musée Ariana


  • Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque et ses ateliers de restauration.
  • Site internet des Musées d'art et d'histoire


  • Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.
  • Site internet du Musée d'ethnographie


  • Le Muséum d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.
  • Site internet du Muséum d'histoire naturelle
    Site internet du Musée d'histoire des sciences

Esther Brinkmann présente ses Fingervessels, le 6 mars à 12 h.

Musée Ariana
6 mars 2016
12h
entrée libre

Créatrice et professeur Esther Brinkmann est une figure incontournable des arts appliqués et du design à Genève. Le Musée Ariana lui donne "carte blanche" pour exposer ses « Fingervessels » ou « Récipients pour doigts» et en parler avec le public.

Bijou un jour, bijou toujours
(extrait du discours prononcé par Elizabeth Fischer, responsable Design bijou et accessoires HEAD – Genève, lors de la remise du Prix Culture et Société de la Ville de Genève 2015)

......Créatrice et professeur, professeur et créatrice : l’alliance de ces deux univers fait d’Esther Brinkmann une figure incontournable des arts appliqués et du design à Genève. On lui doit la naissance de l’Ecole genevoise du bijou contemporain, dont la floraison essaime loin à la ronde.

Directrice de la section de création bijou à l’Ecole supérieure d’arts appliqués de 1987 à 2005, elle posa les bases d’un enseignement supérieur en Design bijou unique en Suisse. Les créateurs formés sous sa férule font partie des chefs de file du bijou contemporain. Ils sont actifs dans le monde entier - designers, enseignants, galeristes. Tous témoignent de sa passion exigeante pour son art et sa transmission. Pierre d’angle d’une tradition de design bijou, ce département demeure l’un des creusets de la relève suisse et mondiale grâce à l’aura de sa fondatrice.

Esther Brinkmann appartient à la génération de créateurs qui ont complètement renouvelé l’art du bijou, à un moment où ce domaine se retranchait dans des formes et contextes conservateurs. Grâce à ces créateurs téméraires, les catégories du précieux, de l’esthétique, de la matière, de la valeur ont été remis en jeu et transformés, multipliant le champ des possibles dans le bijou, lui conférant un nouvel éclat.

La force de son œuvre est d’être sous-tendue par une vision qui passe par la maîtrise de chaque détail, de la matière au concept, du bijou à l’écrin, du visuel au physique. Sa pratique du design bijou est au fondement de ce qu’elle nomme le « bijou d’auteur », une discipline en soi, avec tout ce que cela exige de rigueur et de persévérance. Le bijou d’auteur est une déclaration, essentielle, qui oblige le créateur à prendre position, qui stimule le renouvellement du regard sur l’objet et la manière de le porter.

Pour Esther Brinkmann, le bijou est un déclencheur - de questions, d’émotions, de désirs, de sensations. Son bijou de prédilection est la bague, qui habille l’expression gestuelle et en modifie la perception interne et externe. L’écrin, dont elle fait sa marque de fabrique, prolonge l’objet et renforce son caractère, participe du rituel de ranger, découvrir ou redécouvrir le bijou. Ainsi, le bijou suscite des prises de conscience corporelle, il rehausse mouvements et attitudes, il ouvre les perceptions, il stimule l’esprit, il provoque sensations et sentiments. C’est à une expérience incarnée que nous convient les bijoux d’Esther Brinkmann.

Nous nous réjouissons déjà de découvrir la suite de ses explorations.

vers le site de Esther Brinkmann