Découvrez les musées municipaux
Toute l'offre culturelle


  • L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.
  • Site internet du Conservatoire et Jardin botaniques


  • Le FMAC a pour missions de développer la présence de l’art dans l’espace public et de soutenir les artistes actifs et actives à Genève. Le FMAC gère la Médiathèque, un espace de consultation et de diffusion d’une collection dédiée à l'art vidéo. Le FMAC Mobile, par ses actions de médiation, favorise l’intérêt et la compréhension des publics pour le domaine de l’art contemporain.
  • Page web du Fonds municipal d’art contemporain


  • Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.
  • Site internet du Musée Ariana


  • Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque et ses ateliers de restauration.
  • Site internet des Musées d'art et d'histoire


  • Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.
  • Site internet du Musée d'ethnographie


  • Le Muséum d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.
  • Site internet du Muséum d'histoire naturelle
    Site internet du Musée d'histoire des sciences

Visite publique de l'exposition "Fang Lijun - Espaces interdits"

Musée Ariana
4 décembre 2016
11h - 00h
entrée libre

Fang Lijun, né en 1963 (Chine) est un artiste qui appartient à la jeune génération de l'avant-garde contemporaine chinoise. Ses œuvres sont présentes dans d’importantes collections en Chine et dans le monde. Depuis quelques années il développe à Jingdezhen, berceau de la porcelaine, des recherches qui remettent en question et font évoluer son travail de sculpture, moins connu, et tout aussi remarquable que sa peinture.

Fang s’est imposé de manière fulgurante, dès le début des années 1990, comme figure de proue du mouvement baptisé Réalisme cynique. Ses œuvres sont exposées en Chine et dans le monde entier, sa cote ne cesse d’évoluer et il est bien représenté dans bon nombre de collections privées et publiques d’importance dans le champ de l’art contemporain.


Son travail graphique est fondé sur l’autoportrait ; ses dessins, gravures et peintures sont peuplés de personnages au crâne rasé clonés à l’infini, grimaçant dans un cri silencieux ou nageant dans - ou contre ? - le courant. Il associe sa propre image aux voyous et repris de justice de son pays, les liumang au crâne rasé. Selon le galeriste et collectionneur genevois Pierre Huber, « ses personnages semblent éprouver des émotions telles que la résignation, l’indifférence, la colère, mais aussi le désir de survivre et de faire face aux conflits qui agitent une société de masse. Son travail reflète ce qu’il ressent comme la passivité d’une société chinoise qui avance comme dans un rêve vers un inconnu suspendu entre ciel, nuages, montagnes et eau, une sorte d’idéal rêvé, tout à la fois parfait et naïf, beau et absurde ». La démarche artistique de ce lettré des temps modernes est toutefois habitée d’un profond respect pour la tradition et les techniques anciennes, qu’il maîtrise parfaitement.


Fang Lijun s’exprime également avec brio dans la tridimensionnalité. La formation première de Fang Lijun, on l’oublie souvent, est la céramique. Depuis quelques années, il renoue avec ce médium à Jingdezhen, le célèbre centre de la porcelaine en Chine.

Grâce aux relations privilégiées de Pierre Huber, grand spécialiste de la scène artistique chinoise contemporaine, avec Fang Lijun, le Musée Ariana a le grand plaisir et l’honneur d’accueillir cet artiste d’exception dans ses espaces. Si les sculptures céramiques constituent la majeure partie de la présentation, des œuvres graphiques témoignent en contrepoint, dans un dialogue interdisciplinaire fascinant, de la profondeur expressive de l’artiste. (voir le reportage du Journal de la Culture sur Léman Bleu)

Catalogue :
Isabelle Naef Galuba, Pierre Huber, Anne-Claire Schumacher
Fang Lijun - Espaces interdits
trilingue français – chinois – anglais
5 Continents, Milan 2016
CHF 28.-