Découvrez les musées municipaux
Toute l'offre culturelle


  • L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.
  • Site internet du Conservatoire et Jardin botaniques


  • Le FMAC a pour missions de développer la présence de l’art dans l’espace public et de soutenir les artistes actifs et actives à Genève. Le FMAC gère la Médiathèque, un espace de consultation et de diffusion d’une collection dédiée à l'art vidéo. Le FMAC Mobile, par ses actions de médiation, favorise l’intérêt et la compréhension des publics pour le domaine de l’art contemporain.
  • Page web du Fonds municipal d’art contemporain


  • Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.
  • Site internet du Musée Ariana


  • Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque et ses ateliers de restauration.
  • Site internet des Musées d'art et d'histoire


  • Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.
  • Site internet du Musée d'ethnographie


  • Le Muséum d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.
  • Site internet du Muséum d'histoire naturelle
    Site internet du Musée d'histoire des sciences

La céramique, entre design et charme intemporel

Musée Ariana
8 août 2017 8 octobre 2017
entrée libre

Le Musée Ariana donne carte blanche à la manufacture bernoise Linck Céramique, fondée il y a 75 ans par la céramiste Margrit Linck (Oppligen, 1897 – Berne, 1983). Le design unique de l’artiste datant des années 1950, représenté dans les collections du musée, a fait l’objet d’une réédition spéciale limitée à voir jusqu'au 8 octobre.

Linck produit des céramiques selon une méthode artisanale et traditionnelle, en quête de perfection et d’une esthétique intemporelle. Dans les années 1930, Margrit Linck commence à combiner sa pratique céramique et sa vision artistique. Aujourd’hui, son amour de la perfection formelle est préservé dans les ateliers bernois, avec passion, afin de perpétuer la philosophie de Linck Céramique.

Dans sa jeunesse, Margrit Linck apprend la poterie et la production céramique à Heimberg, en Suisse. Très tôt, elle prend conscience de l’importance du renouveau dans la poterie traditionnelle pour répondre aux besoins modernes.

Margrit Linck et son époux trouvent l’inspiration lors de leurs voyages à Berlin et Paris. Ils intègrent la scène artistique émergente aux côtés d’illustres figures telles que Picasso, Giacometti et Braque. De retour en Suisse, Margrit Linck réalise sa vocation. Elle utilise son savoir-faire céramique au service de son expression artistique. En parallèle aux objets d’art surréalistes, elle développe un design au vocabulaire formel novateur.

Entre les années 1940 et 1980, Margrit Linck crée des centaines d’objets en céramique – au fil du temps, majoritairement blancs –. Elle l’explique simplement: «J’aime le blanc, puisque pour moi, la forme est d’une importance primordiale, il semble que la forme parfaite ne puisse être que blanche».

Sa vie et son parcours se reflètent dans ses œuvres : alors que les années 1960 sont strictement minimalistes, ses vases deviennent de plus en plus exubérants et expérimentaux dans les années 1970, lorsqu’elle commence à s’intéresser à la sculpture africaine.

Depuis 2011, la compagnie Linck Céramique entame sa troisième génération sous la direction d’Annet Berger. Aujourd’hui encore, les créations de Margrit Linck sont produites dans l’atelier de Berne, sur le traditionnel tour du potier. Cet artisanat classique rend chaque pièce unique et lui confère un caractère individuel qui disparaît dans la fabrication industrielle.

L’assortiment et les archives de Linck sont considérables et comprennent des centaines de formes. La conservation de cet héritage et sa mise en valeur sont des missions fascinantes.

L’atelier est ouvert aux jeunes artisans, aux potiers traditionnels, et deux fois par année, les créations sont exposées dans les locaux où elles ont été produites.

Linck Céramique est le résultat d’une idée, développée durant des décennies et des générations, basée sur les convictions artistiques de Margrit Linck. Alberto Giacometti, artiste suisse et ami personnel de Linck a décrit la création d’une forme dans le sens de sa force créatrice :

«La sculpture repose sur le vide. C'est l'espace qu'on creuse pour construire l'objet, et à son tour l'objet crée un espace

Linck Céramique créé cet espace réservé à l’imagination personnelle et au caractère individuel.

LA CERAMIQUE, ENTRE DESIGN ET CHARME INTEMPOREL

CERAMICS BETWEEN DESIGN AND ETERNAL APPEAL

KERAMIK ZWISCHEN FORM UND EWIGKEIT

 
Les pièces sont également disponibles à la vente, dont deux vases d'une série spéciale limitée "anniversaire"

Contact :
LINCK KERAMIK
Par téléphone : +41 31 911 36 48
Par email : atelier@linck.ch
Site internet: www.linck.ch