Découvrez les musées municipaux
Toute l'offre culturelle


  • L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.
  • Site internet du Conservatoire et Jardin botaniques


  • Le FMAC a pour missions de développer la présence de l’art dans l’espace public et de soutenir les artistes actifs et actives à Genève. Le FMAC gère la Médiathèque, un espace de consultation et de diffusion d’une collection dédiée à l'art vidéo. Le FMAC Mobile, par ses actions de médiation, favorise l’intérêt et la compréhension des publics pour le domaine de l’art contemporain.
  • Page web du Fonds municipal d’art contemporain


  • Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.
  • Site internet du Musée Ariana


  • Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque et ses ateliers de restauration.
  • Site internet des Musées d'art et d'histoire


  • Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.
  • Site internet du Musée d'ethnographie


  • Le Muséum d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.
  • Site internet du Muséum d'histoire naturelle
    Site internet du Musée d'histoire des sciences

Perspectives croisées

Exposition des pièces créées lors d'un séminaire de céramique coréenne buncheong

Musée Ariana
5 juillet 2011  31 juillet 2011

C’est à l’occasion de l’étape coréenne de l’exposition des 1001 bols et plus particulièrement lors d’un court workshop d’une grande richesse que survint l’idée de consacrer un workshop entier à cette culture céramique qui nous entourait. Le cadre choisi pour ce séminaire très particulier fut celui de la Fondation Bruckner pour la céramique à Carouge, du 2 au 15 mai 2011.

Produit durant les premières décennies de l’ère Joseon (1392-1910) et démontrant encore une large utilisation de techniques héritées des céladons de la période Goryeo (918-1392) qui l’avait précédé, le genre céramique buncheong est facilement identifiable. On observe ainsi l’utilisation presque systématique d’un engobe blanc, à partir duquel toutes sortes de techniques décoratives firent leur apparition. On dénombre ainsi l’estampage, le trempage, l’utilisation de pinceaux, le sgraffito, etc…, techniques qui contribuent chacune à ouvrir des perspectives décoratives fascinantes. L’association Dialogue céramique a donc souhaité consacrer deux semaines à l’étude de ce style encore trop méconnu en Occident, mais dont l’influence au Japon ainsi que sur de nombreux céramistes occidentaux ne doit pas être sous-estimée. Elle invita deux potiers coréens, Huh Sang-wook et Park Song-wook, spécialistes du buncheong, qui partagèrent leur savoir avec des céramistes de tous horizons, certains venant d’aussi loin que la Chine ou l’Inde, de Suisse, France, tous désireux de confronter leur bagage technique et leur expérience de la terre au savoir et à la démarche créatrice de ces deux membres de la génération actuelle des meilleurs représentants de la pratique céramique en Corée.

Nous avions proposé dès le début d’axer le workshop autour de l’expérience de la rencontre et de l’aventure plutôt que sur des résultats immédiatement visibles. Nous avons en effet cherché à privilégier autant que possible le souffle de liberté et d’apparente improvisation qu’offre l’esprit du style buncheong classique, et d’encourager parallèlement des expérimentations de tous ordres. Il était ainsi convenu dès le départ que nous courrions le risque de résultats surprenants au cours de la cuisson, en raison d’un certain nombre d’inconnues posées par les mélanges d’engobes amenés par les céramistes coréens sur les différentes terres occidentales et émaillés avec des émaux composés de matière premières locales. Fort heureusement, une très grande partie des pièces qui sortirent du four clôturant le workshop furent des réussites, et les meilleures parmi elles ont été sélectionnées afin d’être exposées au Musée Ariana durant le mois de juillet.

Ce projet a été réalisé à l'occasion de l'exposition "Mille et un bols" au Musée Ariana.

Presse

Dossier de presse [pdf 1092 Ko]

Commissariat

Anne-Claire Schumacher, conservatrice