Découvrez les bibliothèques de la Ville de Genève
Toute l'offre culturelle


  • La Bibliothèque de Genève déploie sur 4 sites un patrimoine écrit, imprimé, musical et iconographique unique qu’elle sélectionne, protège, valorise et transmet au grand public comme au public scientifique.
  • Site internet de la Bibliothèque de Genève


  • Les Bibliothèques municipales sont des lieux de rencontre, de découverte et de partage qui vous proposent de nombreux documents à emprunter ainsi que des activités gratuites pour petit-e-s et grand-e-s.
  • Site Internet des Bibliothèques municipales


  • Les musées d’art et d’histoire, le Musée d’ethnographie et le Museum d’histoire naturelle, les Conservatoires et Jardin botaniques et le Fond municipal d’art contemporain proposent un accès à leur bibliothèque scientifique .
  • Site internet


  • Vous avez une question et vous souhaitez une réponse personnalisée? Le réseau des bibliothèques genevoises vous offre, en moins de trois jours, un résultat fiable et des sources identifiées.
  • Service Interroge

Tremblez, terriens !

Voltaire et le tremblement de terre de Lisbonne (1755)

Exposition du 11 mai 2005 au 4 novembre 2005

Le tremblement de terre de Lisbonne, qui a détruit la capitale portugaise le 1er novembre 1755, a été un des événements les plus marquants du XVIIIe siècle.

D’abord parce qu’il intervient à un moment où l’on s’interroge avec force sur les notions de providence et de justice ; ensuite parce qu’il alimente la querelle entre partisans de l’esprit « encyclopédique », ouverts à l’investigation scientifique, et tenants d’une tradition encore fortement marquée par les canons religieux et le règne de l’Inquisition ; enfin parce que Voltaire écrit son fameux Poème sur le désastre de Lisbonne et qu’il relance ainsi le débat sur la nature du mal et ses implications métaphysiques.

Mais le tremblement de terre de Lisbonne, c’est aussi, dans la capitale portugaise, ce qui entraîne la reconstruction de la future Baixa Pombalina ; c’est le point d’ancrage de tout un rééquilibrage politique au Portugal ; c’est surtout le point de départ d’une réflexion véritablement méthodique sur les causes possibles des séismes : Dieu tonne de moins en moins, et le regard, d’abord tourné vers les cieux, se dirige à présent vers la terre, qu’on entend gronder.

Outre cet intérêt purement historique et voltairien, Tremblez, terriens ! veut s’interroger, à travers plusieurs œuvres, sur les modalités d’une exploitation artistique d’un cataclysme aussi tragique que celui de 1755. C’est pourquoi, en particulier, une salle entière a été laissée à la disposition de Charbel Makhlouf, artiste contemporain, qui nous offre une lecture actuelle de ce type d’événement. Enfin, dans un souci d’accueil de la communauté portugaise de Genève, tout le parcours de l’exposition est proposé en français et en portugais.