Découvrez les bibliothèques de la Ville de Genève
Toute l'offre culturelle


  • La Bibliothèque de Genève déploie sur 4 sites un patrimoine écrit, imprimé, musical et iconographique unique qu’elle sélectionne, protège, valorise et transmet au grand public comme au public scientifique.
  • Site internet de la Bibliothèque de Genève


  • Les Bibliothèques municipales sont des lieux de rencontre, de découverte et de partage qui vous proposent de nombreux documents à emprunter ainsi que des activités gratuites pour petit-e-s et grand-e-s.
  • Site Internet des Bibliothèques municipales


  • Les musées d’art et d’histoire, le Musée d’ethnographie et le Museum d’histoire naturelle, les Conservatoires et Jardin botaniques et le Fond municipal d’art contemporain proposent un accès à leur bibliothèque scientifique .
  • Site internet


  • Vous avez une question et vous souhaitez une réponse personnalisée? Le réseau des bibliothèques genevoises vous offre, en moins de trois jours, un résultat fiable et des sources identifiées.
  • Service Interroge

Archives Interroge - Question / réponse

Retrouvez nos réponses archivées. Leur contenu pouvant devenir obsolète, nous vous rendons attentifs à la date de publication.

L'inventeur de Schweppes était-il genevois ?

Question répondue le 13.12.2013


Bonjour,

Nous vous remercions d'avoir fait appel au service InterroGE, voici le résultat de nos recherches :

Le site de "Schweppes France", http://www.schweppes.fr/#/histoire, nous apprend que le "papa" du Schweppes est le bijoutier genevois Jacob Schweppe.

Qui était-il ?

Le "Dictionnaire historique de la Suisse" résume ainsi sa vie, http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F31275.php : "Naissance le 16.3.1740 à Witzenhausen (Hesse), mort le 18.11.1821 au Petit-Saconnex (auj. comm. Genève), prot., Allemand, reçu habitant de Genève en 1768. Fils de Conrad, agriculteur. Mariage en 1767 avec Eléonore Roget, fille d'Antoine. Apprentissage d'orfèvre. Établi à Genève dès 1766, Schweppe s'associa en 1777 à Jean-Louis Dunant et devint maître bijoutier. Il commença à fabriquer des eaux gazeuses vers 1780. En 1790, il fonda avec Nicolas Paul, Henri-Albert Gosse et William Belcombe une fabrique d'eaux minérales artificielles. En 1792, Schweppe monta une nouvelle entreprise à Londres. Il revint à Genève vers 1802 après avoir cédé les trois quarts de son capital à des industriels anglais. Ces derniers continuèrent à développer ses produits, lesquels prirent le nom de Schweppes en 1897."

Un article du "Journal de Genève" du 24 septembre 1990 témoigne du lien entre Henri-Albert Gosse, ce pharmacien genevois, et Johann Jacob Schweppe dans la fabrication d'eaux minérales artificielles : http://bit.ly/18Wx0B6.

Le Département des manuscrits de la Bibliothèque de Genève possède d'ailleurs dans ses fonds les papiers Henri-Albert Gosse, http://bit.ly/1grNMdD.

Un autre article du "Journal de Genève" du 28 juillet 1950 saura certainement vous amuser. Il raconte une aventure mouvementée, arrivée à la fille de Schweppe, Colette, alors âgée de 12 ans : http://bit.ly/18WwQK6.

Quant au Schweppes, si vous désirez en connaître plus sur cette invention, la Bibliothèque de Genève possède dans ses collections l'ouvrage en anglais de Douglas A. Simmons, "Schweppes : the first 200 years", http://bit.ly/1grNjrX. Un article en français parle de cet ouvrage dans la "Revue d'histoire de la pharmacie", numéro 258, p. 200-202 : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/phar
m_0035-2349_1983_num_71_258_2242
.

A consulter également, la "Saga Schweppes" par Jean Watin-Augouard, auteur de nombreux dictionnaires sur les marques : http://www.prodimarques.com/sagas_marques/schweppes/schwepp
es.php


Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

La Bibliothèque de Genève pour InterroGE

http://www.ville-ge.ch/bge

http://www.interroge.ch