Découvrez les bibliothèques de la Ville de Genève
Toute l'offre culturelle


  • La Bibliothèque de Genève déploie sur 4 sites un patrimoine écrit, imprimé, musical et iconographique unique qu’elle sélectionne, protège, valorise et transmet au grand public comme au public scientifique.
  • Site internet de la Bibliothèque de Genève


  • Les Bibliothèques municipales sont des lieux de rencontre, de découverte et de partage qui vous proposent de nombreux documents à emprunter ainsi que des activités gratuites pour petit-e-s et grand-e-s.
  • Site Internet des Bibliothèques municipales


  • Les musées d’art et d’histoire, le Musée d’ethnographie et le Museum d’histoire naturelle, les Conservatoires et Jardin botaniques et le Fond municipal d’art contemporain proposent un accès à leur bibliothèque scientifique .
  • Site internet


  • Vous avez une question et vous souhaitez une réponse personnalisée? Le réseau des bibliothèques genevoises vous offre, en moins de trois jours, un résultat fiable et des sources identifiées.
  • Service Interroge

Archives Interroge - Question / réponse

Retrouvez nos réponses archivées. Leur contenu pouvant devenir obsolète, nous vous rendons attentifs à la date de publication.

Si le lac Léman se vidait entièrement, combien de temps faudrait-il pour le remplir à nouveau ?

Question répondue le 09.06.2015


Bonjour,

Nous vous remercions d'avoir fait appel au service Interroge, voici le résultat de nos recherches :

En 2009 le quotidien français "Le Figaro" répondait à une question similaire « Combien de temps faudrait-il pour remplir le lac Léman ? » http://bit.ly/1dse5B3 , voici leur réponse :

« Le Léman est alimenté par le Rhône mais aussi par une kyrielle de rivières comme la Morge, le Foron, la Serine, l'Aubonne… En sortie de lac, le débit moyen de l'eau est de quelque 8 milliards de mètres cubes par an. Il faudrait donc en moyenne 11 ans pour le remplir, à supposer qu'il se soit vidé. »

Cette information est confirmée par la Direction générale de l'eau du Canton de Genève http://ge.ch/eau/lac-leman :

« Le lac Léman dont la profondeur maximale est de 309,7 m et la surface totale de 580,1 km2 est le plus grand lac d'Europe occidentale. Son volume est de 89 km3. On estime entre 11 et 12 ans le temps de renouvellement de ses eaux. »

Le 1er octobre 2014 le service Interroge répondait à la question « Combien de temps met le Rhône pour traverser le lac Léman, du Bouveret jusqu'à Genève ? » http://www.ville-geneve.ch/index.php?id=16358&id_detail=3115 . Bien que cette question puisse sembler différente de la vôtre elle apporte toutefois une réponse identique :

« En prenant une goutte d’eau comme référence, la valeur moyenne serait de 11 ans. » . La Direction générale de l'eau du Canton de Genève, que nous avions contactée à l’époque, nous avait néanmoins bien été précisé qu’il ne s’agit que d’une moyenne. « En effet, l’eau de surface est moins dense et s’écoule donc plus rapidement, tandis que le fond de l’eau est plus froid et plus dense et s’écoule moins vite. »

Pour une explication « mathématique » de ce phénomène, vous trouverez dans ce cours d’Hydrologie générale donné par le professeur André Musy à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) http://echo2.epfl.ch/e-drologie/exos/chapitre1/Corrige1.htm
l#reponse1
la formule de calcul qui permet d'obtenir ce résultat :

« Temps de résidence des eaux du lac Léman :

Volume du réservoir : 89 109 m3
Somme des flux sortants : Emissaire (7,9 109 m3) + Evapotranspiration (négligé) + infiltration (négligé) = 7,9 109 m3 = Temps de résidence : 11,3 ans

ou

Volume du réservoir : 89 109 m3
Somme des flux entrants : Affluents (6,8 109 m3) + Précipitations (0,70 109 m3) = 7,5 109 m3 »

André Musy précise toutefois que « Pour le Léman les données sont de loin incomplètes pour obtenir un bilan hydrologique nul. En effet bien des cours d'eau se jetant dans le lac ne sont pas pris en compte (flux entrants), alors que l'évaporation d'un tel plan d'eau est très importante (estimée à 950 mm/an selon l'Atlas hydrologique de la Suisse, Planche 4.1).
C'est pourquoi le temps de résidence est de 11.8 ans si l'on considère les flux entrants, alors qu'il est de 11.3 ans avec les flux sortants (évaporation non comprise). »

Enfin, pour terminer, sachez encore, comme nous l’apprend l’article du "Figaro" cité plus haut, qu'« Un autre grand lac alpin, le lac de Constance, traversé lui par le Rhin, se remplirait en 4 ans. »

Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

Interroge http://www.interroge.ch

Service de référence en ligne des bibliothèques de la Ville de Genève