Découvrez les bibliothèques de la Ville de Genève
Toute l'offre culturelle


  • La Bibliothèque de Genève déploie sur 4 sites un patrimoine écrit, imprimé, musical et iconographique unique qu’elle sélectionne, protège, valorise et transmet au grand public comme au public scientifique.
  • Site internet de la Bibliothèque de Genève


  • Les Bibliothèques municipales sont des lieux de rencontre, de découverte et de partage qui vous proposent de nombreux documents à emprunter ainsi que des activités gratuites pour petit-e-s et grand-e-s.
  • Site Internet des Bibliothèques municipales


  • Les musées d’art et d’histoire, le Musée d’ethnographie et le Museum d’histoire naturelle, les Conservatoires et Jardin botaniques et le Fond municipal d’art contemporain proposent un accès à leur bibliothèque scientifique .
  • Site internet


  • Vous avez une question et vous souhaitez une réponse personnalisée? Le réseau des bibliothèques genevoises vous offre, en moins de trois jours, un résultat fiable et des sources identifiées.
  • Service Interroge

Archives Interroge - Question / réponse

Retrouvez nos réponses archivées. Leur contenu pouvant devenir obsolète, nous vous rendons attentifs à la date de publication.

Je souhaite réaliser la recette alsacienne du "Baeckeoffe" qui comporte un vin qui s’appelle "Liebfrauenmilch" ou "Liebfraumilch". Je tente depuis déjà une semaine de trouver ce vin sur Genève, mais en vain. Ma question est la suivante : Où puis-je acheter ce vin dans un magasin à Genève ? Et de quel(s) cépage(s) est-il doté ?

Question répondue le 26.11.2013


Bonjour,

Nous vous remercions d'avoir fait appel au service InterroGE, voici le résultat de nos recherches :

Le Liebfrauenmilch (ou Liebfraumilch) est un vin originaire de la ville de Worms en Allemagne. On peut lire sur le site officiel de la ville de Worms que c’est dans cette ville uniquement que le véritable Liebfrauemilch est produit. Neuf hectares de vigne sont cultivés au pied de la Liebfrauenkirche. http://www.worms.de/de/tourismus/sehenswertes/listen/liebfr
auenkirche.php


Ce sont d’ailleurs les pèlerins qui passèrent par Worms qui donnèrent le nom de Liebfrauenmilch (lait de la vierge) à ce vin : „Süß wie die Milch der heiligen Jungfrau“ (doux comme le lait de la vierge). Les pèlerins auraient ensuite diffusé la renommée de ce vin loin au-delà de Worms, peut-on lire dans l’article en allemand : http://www.faz.net/aktuell/rhein-main/region/deutscher-wein
-liebfrauenmilch-ja-bitte-1678746.html


De nos jours, la dénomination « Liebfrauenmilch » est utilisée par plusieurs producteurs du vignoble de la Hesse-Rhénane http://fr.wikipedia.org/wiki/Vignoble_de_Hesse-Rh%C3%A9nane et produisent sous cette dénomination un vin doux de « qualité souvent médiocre » comme on peut le lire sur le site CaveSA.ch. On apprend sur ce même site qu’il s’agit d’un « vin de coupage à base de minimum 70% de riesling, müller-thurgau, sylvaner et kerner. » http://www.cavesa.ch/definition/liebfraumilch,3097.html

Pour votre information un vin de coupage est un « mélange de vins d’origines ou de cépages divers. Terme à ne pas confondre avec assemblage qui consiste à assembler des vins de même origine ou de même cru. » http://www.dico-du-vin.com/c/coupage

Nous n’avons pas trouvé de magasins vendant du Liebfrauenmilch à Genève. Mais vous pouvez le commander via des sites de ventes en ligne tel que celui-ci par exemple : http://amzn.to/1hfncod ou le prix par bouteille varie entre 3.50 et 6 euros.

Sinon, étant donné que ce vin est composé à 70% de riesling, vous pouvez aisément dans la recette de votre baeckeoffe, remplacer votre Liebfraumilch tout simplement par du riesling comme dans ces deux recettes par exemple : http://www.hachette-vins.com/mets-vins/vin-recette/porc/bae
ckeoffe-42.html
ou http://www.recettes-alsace.fr/baeckeoffe

Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

InterroGE
Service de référence en ligne des bibliothèques de la Ville de Genève

http://www.interroge.ch