Découvrez les bibliothèques de la Ville de Genève
Toute l'offre culturelle


  • La Bibliothèque de Genève déploie sur 4 sites un patrimoine écrit, imprimé, musical et iconographique unique qu’elle sélectionne, protège, valorise et transmet au grand public comme au public scientifique.
  • Site internet de la Bibliothèque de Genève


  • Les Bibliothèques municipales sont des lieux de rencontre, de découverte et de partage qui vous proposent de nombreux documents à emprunter ainsi que des activités gratuites pour petit-e-s et grand-e-s.
  • Site Internet des Bibliothèques municipales


  • Les musées d’art et d’histoire, le Musée d’ethnographie et le Museum d’histoire naturelle, les Conservatoires et Jardin botaniques et le Fond municipal d’art contemporain proposent un accès à leur bibliothèque scientifique .
  • Site internet


  • Vous avez une question et vous souhaitez une réponse personnalisée? Le réseau des bibliothèques genevoises vous offre, en moins de trois jours, un résultat fiable et des sources identifiées.
  • Service Interroge

Archives Interroge - Question / réponse

Retrouvez nos réponses archivées. Leur contenu pouvant devenir obsolète, nous vous rendons attentifs à la date de publication.

A partir de quand l'Allemagne s'est-elle vraiment appelée ainsi ?

Date de la réponse: 13.01.2017


Bonjour,

Nous vous remercions d'avoir fait appel au service Interroge, voici le résultat de nos recherches :

Michel Parisse, dans l’introduction de son ouvrage "Allemagne et Empire au Moyen Âge" http://data.rero.ch/01-R003285950 , écrit ceci :
« A partir de quand peut-on parler d’Allemagne ? Comment l’Allemagne a-t-elle été dénommée ? Pourquoi parfois parle-t-on d’Allemands et non d’Allemagne ? Pourquoi utilise-t-on plus volontiers les mots "Germanie" et "germanique" ? A ces questions simples en apparence, les réponses sont diverses et suscitent la controverse. L’historiographie allemande a longtemps débattu, et débat encore, des débuts de l’histoire allemande ».

Selon le "Petit Robert des noms propres" http://bit.ly/2ij4KOx , l'Allemagne, officiellement appelée "République fédérale d'Allemagne", est le "pays des Alamans" et les "Alamans" ou "Alémans" sont, toujours d'après ce dictionnaire est un « groupement de tribus germaniques [...] établies d'abord sur le cours moyen et inférieur de l'Elbe [...].
Les français, appliquant à toute la Germanie le nom de leurs voisins "Alamans", l'appelèrent "Allemagne". »

Et voici ce qu'indique le "Dictionnaire historique de la langue française" http://bit.ly/2ij243f , sous l'adjectif « allemand, ande » :

« d'abord "aleman" (1080) puis "alemant" (XIIe s.), est emprunté au latin "Alamanus", "Alemanus" désignant au pluriel une confédération de peuples germaniques occidentaux, le pays étant nommé "Alamannia", d'où "Allemagne". Le mot latin est d'origine germanique, l'ancien haut-allemand "Alaman" venant probablement de "ala" "tous, tout" (cf. anglais "all") et "man" "homme". [...]
Comme adjectif et comme nom, il s'applique aux habitants de l'Allemagne, avec des références géographiques variables selon les époques et les entités politiques. »

En effet, comme nous l'apprend l'"Atlas de l'Allemagne" http://bit.ly/2ij8BLe de Michel Deshaies, « Contrairement à la France, l'Allemagne ne s'est pas constituée précocement en un état unitaire. Le Saint Empire romain germanique fondé en 962, est divisé en une multitude d'Etats indépendants qui ne sont d'ailleurs pas tous peuplés d'Allemands [...]. On peut voir dans cette Kleinstaaterei les racines du fédéralisme si profondément ancré dans les pays germaniques, ainsi que les difficultés à définir les limites d'un Etat unitaire. [...]
Divisée en une multitude d'Etats, l'Allemagne ne reste encore, à l'orée du XIXe s., qu'une expression géographique. Pourtant, en l'espace d'un demi-siècle, un grand Etat rassemblant la majorité des Allemands est créé [en 1871] sous l'égide de la puissance dominante qu'est devenue la Prusse. »

Vous trouverez dans l'ouvrage  "Histoire de l'Allemagne" http://bit.ly/2iiGZGi de Joseph Rovan une chronologie exhaustive de l'Allemagne, dont nous pouvons extraire quelques dates avec les dénominations comportant les termes "allemand" ou "Allemagne" à différentes époques :

1486 : Heiliges Römisches Reich deutscher Nation - Saint-Empire romain de la nation allemande

Xe siècle : Regnum Teutonicum - Royaume allemand

« L'expression "Deutschland" et l’adjectif "deutsch" n'ont donc jamais eu de signification juridique et constitutionnelle avant que, en 1815 le Congrès de Vienne ne crée la Confédération germanique (Deutscher Bund), Fédération des Etats allemands. »

1871 : Deutsches Keiserreich - Empire allemand

1918 : Deutsches Reich - dès la république de Weimar

1949 : proclamation de la République démocratique allemande (RDA) et de la République fédérale d'Allemagne (RFA)

1990 : République fédérale d'Allemagne - « Lors de l'unification de 1990 les [...] Länder [...] de l'ex-RDA sont entrés dans cette République fédéral d'Allemagne. Ce nom désigne désormais l'Allemagne tout entière (dont l'Autriche ne fait plus partie depuis 1866). »

En ce qui concerne l'utilisation du nom "Allemagne" par les francophones, nous constatons en lisant les définitions des dictionnaires cités plus haut, qu'elle est antérieure à un pays portant réellement ce nom mais qu'il était utilisé pour définir les territoires occupés par des germanophones là où se situe, plus ou moins, l'Allemagne d'aujourd'hui.

Pour illustrer ce propos, voici par exemple un ouvrage de Jean Calvin de 1549 où, dans le titre, il est fait directement référence à l'Allemagne sans que ce pays n'existe au sens propre : "L'interim, c'est à dire, provision faicte sur les differens de la religion, en quelques villes et pais d'Allemagne. Avec la vraye facon de reformer l'Eglise chrestienne, et appointer les differens qui sont en icelle" http://www.ville-ge.ch/musinfo/bd/bge/gln/notice/?no=GLN-147 .

Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

Les Bibliothèques municipales de la Ville de Genève http://www.bm-geneve.ch

Pour http://www.interroge.ch