Découvrez les bibliothèques de la Ville de Genève
Toute l'offre culturelle


  • La Bibliothèque de Genève déploie sur 4 sites un patrimoine écrit, imprimé, musical et iconographique unique qu’elle sélectionne, protège, valorise et transmet au grand public comme au public scientifique.
  • Site internet de la Bibliothèque de Genève


  • Les Bibliothèques municipales sont des lieux de rencontre, de découverte et de partage qui vous proposent de nombreux documents à emprunter ainsi que des activités gratuites pour petit-e-s et grand-e-s.
  • Site Internet des Bibliothèques municipales


  • Les musées d’art et d’histoire, le Musée d’ethnographie et le Museum d’histoire naturelle, les Conservatoires et Jardin botaniques et le Fond municipal d’art contemporain proposent un accès à leur bibliothèque scientifique .
  • Site internet


  • Vous avez une question et vous souhaitez une réponse personnalisée? Le réseau des bibliothèques genevoises vous offre, en moins de trois jours, un résultat fiable et des sources identifiées.
  • Service Interroge

Archives Interroge - Question / réponse

Retrouvez nos réponses archivées. Leur contenu pouvant devenir obsolète, nous vous rendons attentifs à la date de publication.

Depuis quand le 31 décembre, date de la restauration de la République de Genève, est un jour férié à Genève ?

Date de la réponse: 17.12.2018


Bonjour,

Nous vous remercions d'avoir fait appel au service Interroge, voici le résultat de nos recherches :

Le 31 décembre est la commémoration de la restauration de la République de Genève, qui retrouve son indépendance en 1813, après son annexion à la France intervenue en 1798.

Cet événement fut ressenti comme une délivrance par les personnes qui le vécurent et le gouvernement genevois décida l’année suivante de le commémorer. Un avis des Syndics et Conseils d’Etat, daté du 7 décembre 1814 http://data.rero.ch/01-1487318 , informe la population que des services d’action de grâce auront lieu le 31 décembre 1814 :

"Genève. Conseil d'Etat. De la part de nos très-honorés seigneurs les Syndics et Conseil d'Etat de la Ville et République de Genève : Les Syndics et Conseil d'Etat, considérant que le 31 décembre dernier fut le jour où Genève renaissante exerça son premier acte d'indépendance"

Les sermons qui furent alors prononcés, ainsi que les paroles d’une chanson, ont été publiés à l’époque et sont mentionnés aux nos 192 à 195 de l’ouvrage d’Etienne Burgy, "Les sources imprimées de la Restauration genevoise, 31 décembre 1813 - 8 octobre 1846 : catalogue chronologique" http://data.rero.ch/01-R229407860

L’année suivante, en 1815, le gouvernement décide d’inscrire cette date dans le calendrier officiel genevois comme célébration de la République, mais aussi comme installation des Syndics et magistrats, comme l'indique ce placard http://data.rero.ch/01-1669117 :

"Loi pour l'établissement d'une fête annuelle au 31 décembre, et pour l'installation au même jour des Syndics et autres magistrats amovibles : du 13 décembre 1815"

Il s’agit alors d’une fête légale et elle n’est donc pas forcément chômée. C’est la Loi du 21 février 1877 qui décrète que l’anniversaire de la Restauration, ainsi que d’autres fêtes, sont déclarés fériés, et donc chômés.

L’historique complet de la législation genevoise de 1814 à nos jours figure dans le "Recueil authentique des lois et actes du gouvernement de la République et Canton de Genève" http://data.rero.ch/01-0147742 .

Actuellement, c’est la "Loi sur les jours fériés" (LJF) du 3 novembre 1951 https://www.ge.ch/legislation/rsg/f/s/rsg_j1_45.html qui règle la question.

Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

La Bibliothèque de Genève http://www.bge-geneve.ch

Pour http://www.interroge.ch