Découvrez les bibliothèques de la Ville de Genève
Toute l'offre culturelle


  • La Bibliothèque de Genève déploie sur 4 sites un patrimoine écrit, imprimé, musical et iconographique unique qu’elle sélectionne, protège, valorise et transmet au grand public comme au public scientifique.
  • Site internet de la Bibliothèque de Genève


  • Les Bibliothèques municipales sont des lieux de rencontre, de découverte et de partage qui vous proposent de nombreux documents à emprunter ainsi que des activités gratuites pour petit-e-s et grand-e-s.
  • Site Internet des Bibliothèques municipales


  • Les musées d’art et d’histoire, le Musée d’ethnographie et le Museum d’histoire naturelle, les Conservatoires et Jardin botaniques et le Fond municipal d’art contemporain proposent un accès à leur bibliothèque scientifique .
  • Site internet


  • Vous avez une question et vous souhaitez une réponse personnalisée? Le réseau des bibliothèques genevoises vous offre, en moins de trois jours, un résultat fiable et des sources identifiées.
  • Service Interroge

Archives Interroge - Question / réponse

Retrouvez nos réponses archivées. Leur contenu pouvant devenir obsolète, nous vous rendons attentifs à la date de publication.

J'aurais aimé savoir où était située exactement la porte de la Monnaie, là où la Mère Royaume a versé le contenu de la marmite sur les assaillants

Date de la réponse: 20.06.2018


Bonjour,

Nous vous remercions d'avoir fait appel au service Interroge, voici le résultat de nos recherches :

Sur le site des noms géographiques du canton de Genève on trouve les informations suivantes sur la page concernant Passage de la Monnaie http://ge.ch/noms-geographiques/voie/geneve/passage-de-la-m
onnaie
:

« Après la Réforme, vers 1543, on fit de la chapelle de Notre-Dame-du-Pont ou plutôt de l'hospice qui lui était annexé, l'Hôtel de la Monnaie genevoise. Ce bâtiment donnait à la fois sur les rues de la Confédération et de la Monnaie actuelles. De là, l'application de ce nom à cette dernière et à la porte qui s'ouvrait sur la Corraterie et qui fut démolie en 1831. C'est au-dessus de la porte de la Monnaie qu'habitait le fondeur d'étain Pierre Royaume, mari de la célèbre mère Royaume ».

De très anciens numéros du "Journal de Genève" apportent des précisions sur le quartier de la Corraterie, dans son numéro du 3 août 1826 http://bit.ly/2yqB533 , antérieur à la démolition de la porte de la Monnaie nous pouvons lire : 

"Lors de la réformation, la ville n’était fermée de ce côté [=du côté de la Corraterie] que par des maisons, c’est-à-dire, dès la porte de la Monnaie à celle de la Tertasse."

Le quotidien rappelle la configuration du quartier dans son numéro du 31 juillet 1846 http://bit.ly/2MHu01e , soit 15 ans après la destruction :

"Au bas de la rue des Allemands … [actuelle rue de la Confédération], au bas de la Cité, était la Place Notre-Dame, fermée par les portes de la Monnaie et de la Corraterie. Les voûtes ont subsisté jusqu’en 1831. A l’arcade de la Monnaie était une herse qui n’a été enlevée qu’en 1720 ; les gonds de la porte opposée sont demeurés beaucoup plus tard attachés à la pierre. C’est là que fut lancé le fameux pot de fer [la marmite de la Mère Royaume]."

Sur le plan Billon, établi entre 1726 et 1728 et visible sur le site ge200.ch http://www.ge200.ch/carto/plan-billon-1726-1728 , on peut voir l’emplacement précis, portant l’indication "sous la Monnaie". L’agrandissement du secteur est reproduit à la p.190 de l’ouvrage collectif "Genève, ville forte" http://data.rero.ch/01-R005686626 , accompagné de la légende suivante :

"L’ancien hôpital Saint-Jacques du pont du Rhône, la tour et la porte de la Corraterie dits de la Monnaie, les portes nord et sud du pont du Rhône et la portes des Trois-Rois (actuel passage de la Monnaie)".

L’emplacement de la porte de la Monnaie est donc dans cet étroit passage « sous la Monnaie » au bout de l'actuelle rue de la Confédération, devant le bâtiment du Crédit suisse, à quelques mètres de la Corraterie. Vous pouvez faire apparaître la carte actuelle par-dessus l'emplacement "sous la Monnaie" sur le plan Billon http://www.ge200.ch/carto/plan-billon-1726-1728 en utilisant l'outil de transparence au-dessus de la carte à gauche. Vous pouvez voir sur le site du Centre d'iconographie genevoise (CIG) une reconstitution de la porte de la Monnaie lors des fêtes du Centenaire http://bit.ly/2yqCGG5 .

Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

La Bibliothèque de Genève http://www.bge-geneve.ch

Pour http://www.interroge.ch