Découvrez les bibliothèques de la Ville de Genève
Toute l'offre culturelle


  • La Bibliothèque de Genève déploie sur 4 sites un patrimoine écrit, imprimé, musical et iconographique unique qu’elle sélectionne, protège, valorise et transmet au grand public comme au public scientifique.
  • Site internet de la Bibliothèque de Genève


  • Les Bibliothèques municipales sont des lieux de rencontre, de découverte et de partage qui vous proposent de nombreux documents à emprunter ainsi que des activités gratuites pour petit-e-s et grand-e-s.
  • Site Internet des Bibliothèques municipales


  • Les musées d’art et d’histoire, le Musée d’ethnographie et le Museum d’histoire naturelle, les Conservatoires et Jardin botaniques et le Fond municipal d’art contemporain proposent un accès à leur bibliothèque scientifique .
  • Site internet


  • Vous avez une question et vous souhaitez une réponse personnalisée? Le réseau des bibliothèques genevoises vous offre, en moins de trois jours, un résultat fiable et des sources identifiées.
  • Service Interroge

Archives Interroge - Question / réponse

Retrouvez nos réponses archivées. Leur contenu pouvant devenir obsolète, nous vous rendons attentifs à la date de publication.

Pourquoi les lettres EN se prononce-t-elles parfois "an" comme dans "enfant" et parfois "in" comme dans "benjamin" ?

Date de la réponse: 04.03.2020


Bonjour,

Nous vous remercions d'avoir fait appel au service Interroge, voici le résultat de nos recherches :

La Banque de dépannage linguistique (BDL) de l'Office québécois de la langue française répond à votre question dans un article intitulé : "EN dans les emprunts au latin et au grec" https://bit.ly/2xcPr7f . Voici ce que nous pouvons lire :

« Lorsqu’elles sont à l’intérieur d’un mot, les lettres "en" se prononcent généralement [ã], comme le mot "an". Cependant, dans certains mots, notamment dans les emprunts au latin et au grec, on les prononce plutôt [ẽ], comme dans "fin" ou dans "pain". En règle générale, plus le mot est courant et bien intégré en français, plus on prononcera les lettres "en" comme le mot "an". »

Parmi les exemples cités plus bas sur cette page, nous trouvons :

« -  Je croyais avoir noté ce rendez-vous dans mon agenda. [aʒẽda] ("a-jin-da")
-  C’est le benjamin de la famille. [bẽʒamẽ] ("bin-ja-min")
-  Un pentagone a cinq côtés. [pẽtagɔn] ("pin-ta-gonn") »

Puis, la BDL nous apprend également que :

« Dans les mots figurant dans le tableau ci-dessous, les lettres "en" se prononcent généralement [ẽ] ("in"), d’après la plupart des ouvrages de référence. Cependant, certains ouvrages mentionnent également la prononciation [ã] ("an"); cette dernière n’est donc pas nécessairement fautive. : [...]

- compendium
- hendécagone
- mentor
- consensus
- hendécasyllabe
- référendum »

Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

http://www.interroge.ch

Service de référence en ligne des bibliothèques de la Ville de Genève