Découvrez les bibliothèques de la Ville de Genève
Toute l'offre culturelle


  • La Bibliothèque de Genève déploie sur 4 sites un patrimoine écrit, imprimé, musical et iconographique unique qu’elle sélectionne, protège, valorise et transmet au grand public comme au public scientifique.
  • Site internet de la Bibliothèque de Genève


  • Les Bibliothèques municipales sont des lieux de rencontre, de découverte et de partage qui vous proposent de nombreux documents à emprunter ainsi que des activités gratuites pour petit-e-s et grand-e-s.
  • Site Internet des Bibliothèques municipales


  • Les musées d’art et d’histoire, le Musée d’ethnographie et le Museum d’histoire naturelle, les Conservatoires et Jardin botaniques et le Fond municipal d’art contemporain proposent un accès à leur bibliothèque scientifique .
  • Site internet


  • Vous avez une question et vous souhaitez une réponse personnalisée? Le réseau des bibliothèques genevoises vous offre, en moins de trois jours, un résultat fiable et des sources identifiées.
  • Service Interroge

Archives Interroge - Question / réponse

Retrouvez nos réponses archivées. Leur contenu pouvant devenir obsolète, nous vous rendons attentifs à la date de publication.

Quelle est l'origine de l'expression "argent liquide" ?

Date de la réponse: 21.01.2014


Bonjour,

Nous vous remercions d'avoir fait appel au service InterroGE, voici le résultat de nos recherches :

L’expression "argent liquide" signifie « argent sous forme de pièces, de billets de banques pouvant circuler librement, sans formalités », selon le "Dictionnaire des expressions et locutions" d’Alain Rey et Sophie Chantreau http://bit.ly/LvMvVq.

Cette expression vient du mot italien "liquido" datant du 15e siècle, se traduisant par fluide ou limpide. Le "Dictionnaire des mots d’origine étrangère" http://bit.ly/LvMhxB, nous apprend que "Liquido" est devenu à cette époque un terme de banque.

Henriette Walter dans "L’aventure des mots français venus d’ailleurs" http://bit.ly/LvM0L6 écrit que cette origine italienne s’explique par le fait qu'à cette époque, l’Italie développe ses activités commerciales dans l’ensemble du monde méditerranéen. De riches commerçants italiens s’installent en France et « on leur doit la plupart des termes de la finance, à commencer par le mot banque, de l’italien "banca" ».

Le site "Expressio.fr" http://www.expressio.fr/expressions/payer-en-especes.php poursuit l’explication : au 15e siècle, le terme "Liquido" dans le domaine juridique et financier, désignait « des biens non sujets à contestation, libres de dettes, donc aisément transférables (pouvant "s'écouler" facilement) d'une personne à une autre, comme l'est la monnaie à laquelle ce terme s'est étendu au 17e. »

Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

Les Bibliothèques Municipales de la Ville de Genève pour InterroGE

http://www.ville-ge.ch/bm

http://www.interroge.ch