Découvrez les bibliothèques de la Ville de Genève
Toute l'offre culturelle


  • La Bibliothèque de Genève déploie sur 4 sites un patrimoine écrit, imprimé, musical et iconographique unique qu’elle sélectionne, protège, valorise et transmet au grand public comme au public scientifique.
  • Site internet de la Bibliothèque de Genève


  • Les Bibliothèques municipales sont des lieux de rencontre, de découverte et de partage qui vous proposent de nombreux documents à emprunter ainsi que des activités gratuites pour petit-e-s et grand-e-s.
  • Site Internet des Bibliothèques municipales


  • Les musées d’art et d’histoire, le Musée d’ethnographie et le Museum d’histoire naturelle, les Conservatoires et Jardin botaniques et le Fond municipal d’art contemporain proposent un accès à leur bibliothèque scientifique .
  • Site internet


  • Vous avez une question et vous souhaitez une réponse personnalisée? Le réseau des bibliothèques genevoises vous offre, en moins de trois jours, un résultat fiable et des sources identifiées.
  • Service Interroge

Questions récentes Interroge

Découvrez les dernières questions posées à Interroge.

Je cherche à en savoir plus sur la figure d'Edouard Fick, traducteur au XIXe siècle de plusieurs ouvrages de l'allemand vers le français

Date de la réponse: 01.12.2021

Bonjour,

Nous vous remercions d'avoir fait appel au service Interroge, voici le résultat de nos recherches :

Notre bibliothèque possède des fonds d’archives sur la famille Fick et l’imprimerie, ainsi que toute une correspondance manuscrite. Vous trouverez l’inventaire en ligne sous les intitulés suivants :

- Jules et Edouard Fick
- Ms. fr. 301-309, 314-320, 322-324, Manuscrits français isolés (Necker, Constant, de Staël, Lullin de Châteauvieux, Moultou, Bibliothèque britannique et universelle, Besson, d'Edling, Petit-Senn, Imprimerie Fick, Rilliet-de Constant, Fazy, Carteret).

Voici les indications que l'on peut trouver sur la famille :

« Jules-Pierre-Guillaume Fick (Genève, 1808-1877) est le père de Edouard Fick (Genève, 1834-1886, docteur en philosophie et docteur en droit). Ils sont imprimeurs genevois et ont dirigé la typographie fondée par Guillaume Fick (1781-1839), né à Berlin. La maison Fick remonte, par une suite non interrompue d'imprimeurs, aux De Tournes, arrivés à Genève en 1585 de Lyon, qui absorbèrent la maison des frères Chouet, acheteurs du fond de Paul Estienne.

Gustave Revillod (1817-1890), mécène passionné pour les chefs-d’œuvre typographiques de la Renaissance, publia, par leurs soins, les œuvres de Bonivard, de Fromment et d'autres ouvrages anciens et modernes, imprimés sur papier de luxe en caractères elzéviriens. On doit également à cette maison de nombreuses éditions princeps (Poésies d'Etienne Gide, Complainte et Cantique de l'Eglise fidèle, etc.) ainsi que des publications tirées à petit nombre d'exemplaires (Gros et menus propos du peintre Hornung, etc.) et l'inauguration, en 1859, des reproductions fac-simile.

Fort de ses compétences en droit, Edouard Fick promut en outre l'édition d'ouvrages et de thèses relatives au droit. En 1879, il encouragea son ami Louis Vaucher à fonder la Semaine judiciaire, dirigée, à partir de 1882, par son frère Gustave Fick, Docteur en droit. Ce dernier, décédé en 1891, laissa l'imprimerie à son neveu Gustave Latour, auquel succéda, en 1891, son frère Edouard. L'imprimerie passa ensuite aux mains de Albert Choisy et, en 1893, dans celles de Maurice Reymond, avant d'être rachetée par la Société Anonyme "Atar". »

Vous aurez une idée de l’allure d’Edouard Fick en consultant le site de l'Iconographie de la Bibliothèque de Genève. En y faisant une recherche par le mot-clé "Fick" vous y trouverez également des images de personnes de sa famille, ainsi que de leur librairie.

Vous trouverez plus d’images et d’information sur le sujet en venant consulter les fonds qui ne sont pas encore numérisés, directement au Centre d’iconographie : 022 418 46 70 - cig.bge(at)ville-ge.ch.

Concernant l’ouvrage La vie de Thomas Platter écrite par lui-même, qu’ils ont publié en 1862, vous trouverez l’exemplaire en ligne numérisé par la Médiathèque du Valais, dans ReroDoc.

Concernant le recueil d’estampes Anciens bois de l’Imprimerie Fick à Genève, édité en 1863, vous le trouverez également numérisé, avec une description sur le site Collections numérisées de la bibliothèque de l’Institut national d'histoire de l'art (INHA).

En outre en faisant une recherche dans le catalogue Swisscovery, vous trouverez dans notre bibliothèque, les publications de l’imprimerie d'Edouard Fick.

Sur e-Rara.ch, le portail pour les imprimés numérisés des institutions suisses, sont également numérisés des ouvrages publiés chez l’éditeur Fick, Genève.

Il existe également dans notre bibliothèque les Catalogues biographique et topographique qui peuvent être feuilletés en ligne et qui donnent des références bibliographiques précieuses sur les Fick. Par exemple, les références aux nécrologies d'Edouard Fick dans les journaux genevois, ou dans le document appelé « Rec. Le Fort », un recueil qui vous permettra de faire des recherches sur Edouard Fick et qui se consulte dans notre bibliothèque, au Département des Manuscrits. Pour ce faire, vous pouvez rechercher la fiche « Fick » dans ce catalogue en ligne.

Le Journal de Genève ou la Tribune de Genève, tous deux accessibles en ligne entièrement pour le premier et jusqu'en 1920 pour le deuxième, donnent des informations sur Edouard Fick et Thomas Platter :

- Journal de Genève du 25 décembre 1892, en page 5 dans la rubrique Variétés.

- Et le 20 novembre 1886, en page 3 dans la rubrique Chronique locale.

- Et enfin, dans la Tribune de Genève à différentes dates

Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

La Bibliothèque de Genève

Pour www.interroge.ch