Découvrez les bibliothèques de la Ville de Genève
Toute l'offre culturelle


  • La Bibliothèque de Genève déploie sur 4 sites un patrimoine écrit, imprimé, musical et iconographique unique qu’elle sélectionne, protège, valorise et transmet au grand public comme au public scientifique.
  • Site internet de la Bibliothèque de Genève


  • Les Bibliothèques municipales sont des lieux de rencontre, de découverte et de partage qui vous proposent de nombreux documents à emprunter ainsi que des activités gratuites pour petit-e-s et grand-e-s.
  • Site Internet des Bibliothèques municipales


  • Les musées d’art et d’histoire, le Musée d’ethnographie et le Museum d’histoire naturelle, les Conservatoires et Jardin botaniques et le Fond municipal d’art contemporain proposent un accès à leur bibliothèque scientifique .
  • Site internet


  • Vous avez une question et vous souhaitez une réponse personnalisée? Le réseau des bibliothèques genevoises vous offre, en moins de trois jours, un résultat fiable et des sources identifiées.
  • Service Interroge

Questions récentes Interroge

Découvrez les dernières questions posées à Interroge.

Le Salève fait-il partie des Alpes ou de la chaîne du Jura ?

Date de la réponse: 05.02.2021

Bonjour,

Nous vous remercions d'avoir fait appel au service Interroge, voici le résultat de nos recherches :

L'article sur le Salève du Dictionnaire historique de la Suisse (DHS) indique ceci :

« Montagne située en Haute-Savoie (F), à la frontière franco-suisse, dominant Genève. Dite la "montagne des Genevois", elle culmine à 1379 m et offre un panorama remarquable aussi bien du côté suisse (campagne genevoise, Léman, Jura) que français (avant-pays savoyard, chaîne des Aravis et Mont-Blanc). Le versant genevois présente des pentes rocheuses quasi verticales, alors que le versant savoyard descend en pente douce. IVe s. monte Seleuco, 1209 Mons Salevus. »

L'article Le Salève, son apport aux sciences naturelles du XVIe au XXe siècle de Michel Grenon, publié en 2018 dans la revue Archives des sciences à « l’occasion du 30e anniversaire du Colloque "Le Salève", organisé par la Société de physique et d’histoire naturelle de Genève (SPHN) », indique ceci au chapitre intitulé « Le Salève, une situation singulière » : 

« La modeste altitude du Salève (1379 m) et sa position intermédiaire entre les Préalpes et la Haute-Chaîne du Jura en font un sommet secondaire que l’on ne découvre qu’au moment d’entrer dans le bas- sin genevois, selon la route prise. »

Cette information est confirmée dans l'article Datation du tithonien au Salève (France), paru en 1989 dans le Bulletin de la Société géologique de France :

« La Montagne du Salève émerge du plateau molassique, isolée entre le front des unités alpines et la première chaîne du Jura. »

 

Pour aller plus loin, sachez que nos recherches indiquent également le document publié par Etienne Joukowsky et Jules Favre en 1913 Monographie géologique et paléontologique du Salève : Haute-Savoie, France comme une référence sur le sujet.

Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

www.interroge.ch

Service de référence en ligne des bibliothèques de la Ville de Genève