Découvrez les bibliothèques de la Ville de Genève
Toute l'offre culturelle


  • La Bibliothèque de Genève déploie sur 4 sites un patrimoine écrit, imprimé, musical et iconographique unique qu’elle sélectionne, protège, valorise et transmet au grand public comme au public scientifique.
  • Site internet de la Bibliothèque de Genève


  • Les Bibliothèques municipales sont des lieux de rencontre, de découverte et de partage qui vous proposent de nombreux documents à emprunter ainsi que des activités gratuites pour petit-e-s et grand-e-s.
  • Site Internet des Bibliothèques municipales


  • Les musées d’art et d’histoire, le Musée d’ethnographie et le Museum d’histoire naturelle, les Conservatoires et Jardin botaniques et le Fond municipal d’art contemporain proposent un accès à leur bibliothèque scientifique .
  • Site internet


  • Vous avez une question et vous souhaitez une réponse personnalisée? Le réseau des bibliothèques genevoises vous offre, en moins de trois jours, un résultat fiable et des sources identifiées.
  • Service Interroge

Questions récentes Interroge

Découvrez les dernières questions posées à Interroge.

Les fourmis ont-elle un cœur ?

Date de la réponse: 28.06.2021

Bonjour,

Nous vous remercions d'avoir fait appel au service Interroge, voici le résultat de nos recherches :

Dans La grande encyclopédie des insectes de Jiří Zahradník, nous apprenons que : 

« Les insectes (Insecta) qui sont les plus anciens des Arthropodes (Arthropoda : animaux au corps segmenté et aux pattes articulées) ont le corps divisé en trois parties, la tête, le thorax et l’abdomen. Chez les larves cette division est souvent incomplète et, par exemple, la tête peut manquer (larves acéphales), ou bien thorax et abdomen peuvent être presque uniformément segmentés. Chez l’insecte adulte les trois parties sont généralement bien distinctes, mais il arrive qu’elles soient partiellement réduites ou soudées. […] L’appareil circulatoire des insectes est ouvert ; le sang (hémolymphe) coule dans le vaisseau dorsal, de l’extrémité postérieure du corps vers la tête, puit revient à travers trois sinus séparés par des cloisons. Le sang baigne tous les organes. »

Sur le site RTS Découverte, la Docteure Anne Freitag du musée cantonal de zoologie de Lausanne a répondu à une question concernant la taille du cœur des fourmis, répondant par la même occasion à la question de savoir si elles ont un cœur :

« Tout d'abord, les fourmis ont-elles un cœur ? Oui… et non! Les insectes n'ont pas de vrai cœur ni de vrais vaisseaux sanguins dans lesquels circule le sang. Le "sang" des insectes, que l'on appelle hémolymphe, se trouve dans tout le corps et est en contact direct avec tous les tissus et organes. Il n'est pas enfermé dans des vaisseaux sanguins.

Comme chez les vertébrés, l'hémolymphe des insectes assure le transport des nutriments pour nourrir les cellules et évacue les déchets du métabolisme. Il faut donc que ce "sang" puisse circuler à travers tout le corps, aussi bien dans la tête que dans les pattes ou les ailes. Pour cela, les insectes ont un "cœur" placé dorsalement dans leur abdomen (= troisième partie du corps). Ce cœur est allongé, comme un tuyau, avec de petites ouvertures sur le côté, les ostioles. Il se prolonge vers l'avant en une "aorte", un vaisseau ouvert qui va jusqu'à la tête. Quand le cœur se dilate, grâce à l'action de muscles dans l'abdomen, l'hémolymphe rentre par les petites ouvertures latérales. Les muscles pressent ensuite sur le cœur, et l'hémolymphe est envoyée vers l'avant dans l'«aorte» et ressort vers la tête. De cette façon, le «sang» circule peu à peu dans tout le corps de l'insecte : il est pompé dans l'abdomen et rejeté dans la tête. »

Afin de pouvoir vous représenter le système circulatoire d’une fourmi, nous vous conseillons de survoler la fiche pédagogique sur l’Anatomie interne : L’appareil circulatoire écrite par Agnès Fayet dont les schémas vous permettront de visualiser plus facilement son fonctionnement. Bien que ces derniers concernent l’abeille, il est important de noter qu’il s’agit du même système circulatoire que celui de la fourmi.

Si vous désirez en apprendre plus sur les fourmis, nous vous invitons à venir consulter les documents suivants :

Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

La Bibliothèque du Muséum d'histoire naturelle

Pour www.interroge.ch