Découvrez les bibliothèques de la Ville de Genève
Toute l'offre culturelle


  • La Bibliothèque de Genève déploie sur 4 sites un patrimoine écrit, imprimé, musical et iconographique unique qu’elle sélectionne, protège, valorise et transmet au grand public comme au public scientifique.
  • Site internet de la Bibliothèque de Genève


  • Les Bibliothèques municipales sont des lieux de rencontre, de découverte et de partage qui vous proposent de nombreux documents à emprunter ainsi que des activités gratuites pour petit-e-s et grand-e-s.
  • Site Internet des Bibliothèques municipales


  • Les musées d’art et d’histoire, le Musée d’ethnographie et le Museum d’histoire naturelle, les Conservatoires et Jardin botaniques et le Fond municipal d’art contemporain proposent un accès à leur bibliothèque scientifique .
  • Site internet


  • Vous avez une question et vous souhaitez une réponse personnalisée? Le réseau des bibliothèques genevoises vous offre, en moins de trois jours, un résultat fiable et des sources identifiées.
  • Service Interroge

Questions récentes Interroge

Découvrez les dernières questions posées à Interroge.

Toutefois, leur contenu pouvant devenir obsolète, nous vous rendons particulièrement attentifs à la date de publication.

Pourquoi les oies volent-elles en V ?

Date de la réponse: 04.02.2022

Bonjour,

Nous vous remercions d'avoir fait appel au service Interroge, voici le résultat de nos recherches :

Marc Duquet explique très bien ce phénomène de vol en V dans son livre Des plumes et des ailes : pourquoi et comment volent les oiseaux :

« Les grands oiseaux qui migrent en groupe ont presque tous recours au vol en formation, que ce soit le vol en V ou le vol en ligne, car cela leur permet de dépenser moins d’énergie. En effet, le vol en V répond à la loi du moindre effort qui régit la vie sauvage. […] Les oiseaux migrateurs qui volent en V dépensent donc moins d’énergie et se relaient en tête de vol, à la place la plus éprouvante. […] l’oiseau suiveur ne recherche pas uniquement une réduction de la traînée, mais se décale légèrement sur le côté et reste un peu de retrait afin de bénéficier des courants ascendants provoqués par les tourbillons que génèrent l’extrémité des ailes de l’oiseau qui le précède. […] Il a été montré par ailleurs que l’oiseau de tête n’est jamais le même, qu’il n’est pas le leader permanent d’une formation. Les oiseaux migrateurs se relaient en effet à la tête du vol en V, afin de ne pas voler trop longtemps à la place la plus fatigante, et chaque individu change fréquemment de place, passant en moyenne 32% du temps à bénéficier du courant ascendant produit par les battements d’ailes de ceux qui se trouvent devant lui. […] on sait que les oies sauvages qui volent en formation en V économisent de 10 à 14% de leur effort. Ce type de vol est donc essentiel à la survie même de l’espèce. »

Michel Cabaret, sur le site Espace des Sciences, explique un autre avantage de ce type de vol dans le podcast Pourquoi les oies volent-elles en V ? : « En volant en V, chaque oiseau bénéficie d’un effet de groupe. Si bien que la surveillance contre un éventuel prédateur est renforcée. Chaque voisin est surveillé et le prédateur a du mal à isoler un oiseau dans le groupe. »

Si vous voulez en savoir plus, nous vous conseillons de lire l’article de François Savatier Voler en phase et en V sur le site Pour la science et d’écouter le podcast du 7 mars 2015 de France Inter sur la même thématique.

Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

La Bibliothèque du Muséum d'histoire naturelle

Pour www.interroge.ch