Découvrez les bibliothèques de la Ville de Genève
Toute l'offre culturelle


  • La Bibliothèque de Genève déploie sur 4 sites un patrimoine écrit, imprimé, musical et iconographique unique qu’elle sélectionne, protège, valorise et transmet au grand public comme au public scientifique.
  • Site internet de la Bibliothèque de Genève


  • Les Bibliothèques municipales sont des lieux de rencontre, de découverte et de partage qui vous proposent de nombreux documents à emprunter ainsi que des activités gratuites pour petit-e-s et grand-e-s.
  • Site Internet des Bibliothèques municipales


  • Les musées d’art et d’histoire, le Musée d’ethnographie et le Museum d’histoire naturelle, les Conservatoires et Jardin botaniques et le Fond municipal d’art contemporain proposent un accès à leur bibliothèque scientifique .
  • Site internet


  • Vous avez une question et vous souhaitez une réponse personnalisée? Le réseau des bibliothèques genevoises vous offre, en moins de trois jours, un résultat fiable et des sources identifiées.
  • Service Interroge

Questions récentes Interroge

Découvrez les dernières questions posées à Interroge.

Toutefois, leur contenu pouvant devenir obsolète, nous vous rendons particulièrement attentifs à la date de publication.

Pourquoi pleut-il parfois lorsqu’il fait beau et qu’il n’y a pas de nuages ?

Date de la réponse: 27.05.2021

Bonjour,

Nous vous remercions d'avoir fait appel au service Interroge, voici le résultat de nos recherches :

Le Centre d’information sur l’eau (CIEAU) nous rappelle, sur sa page La pluie : sa formation, sa composition et son utilisation, que « La pluie est un phénomène naturel, elle apparaît sous forme de gouttes d’eau provenant des nuages et tombant vers le sol. C’est l’une des formes les plus courantes de précipitations sur Terre. »

Le lexique des phénomènes climatiques que propose le site RTS Découvertes donne la définition suivante pour la pluie : « La pluie se présente sous la forme d'eau qui tombe en gouttes des nuages sur la terre. Il s'agit d'une perturbation atmosphérique due à la formation des nuages, eux-mêmes générés par l'instabilité de l'air. La pluie - dont les gouttes sont maintenues électriquement entre elles par un échange entre pôles positifs et négatifs - tombe lorsque le champ magnétique qui maintient les gouttes ensemble est perturbé. »

A priori pas de pluie sans nuages donc !

L’Encyclopédie Universalis nous livre cependant cette information intéressante dans son article Précipitations, météorologie :

« Le serein, qui ne saurait être mieux défini que par l'expression "pluie sans nuages", est un phénomène également assez rare se présentant surtout l'été ou dans les régions tropicales en air maritime. Si l'on admet que le spectre des noyaux de condensation présente parfois une répartition anormalement élevée de noyaux hygroscopiques géants par rapport à une population de noyaux moins efficaces, on peut comprendre que seuls les premiers commenceront à utiliser la phase vapeur disponible et que, dans ces conditions, tant que la concurrence des autres noyaux n'est pas intervenue, seuls les "noyaux géants" prélèveront l'eau disponible dans l'atmosphère. La croissance peut ainsi être très rapide, et des gouttes assez larges mais peu nombreuses parviennent au sol sans qu'il y ait de nuages visibles, sinon parfois de place en place. En altitude, dans les régions équatoriales, ce phénomène se trahit par la formation d'un arc-en-ciel dans un ciel pratiquement sans nuage, mais sans que les précipitations puissent en général atteindre le sol. »

La citation ci-dessus fait donc état d’un « ciel pratiquement sans nuage ». Sur cette vidéo amateur disponible sur YouTube, on peut voir tomber ce qui s’apparente à des gouttes de pluie alors que le soleil rayonne et que le ciel est (en grande partie) bleu. On remarque en effet la présence de quelques rares nuages.

Toujours au sujet du serein, nous lisons dans le Chasseur français d’octobre 1949 qu’« Il arrive, au cours de certaines nuits particulièrement calmes et claires, que se produise une sorte de pluie, bien qu’il n’y ait aucun nuage au ciel. C’est le serein (qu’il ne faut pas confondre avec la rosée). Le serein est causé par la condensation très rapide de la vapeur d’eau en suspension dans l’air, sous l’influence du refroidissement nocturne, augmenté par l’absence de nuage, ce qui active le rayonnement. Le serein n’est pas de la pluie, il est plus voisin du brouillard, mais il est invisible. Je ne sais pas si c’est ce phénomène qui a valu aux très belles nuits le nom de nuits sereines, ou si ce sont ces nuits qui ont donné leur nom à cette précipitation. »

Vous pouvez consulter sur le site de MétéoSuisse la typologie des nuages que l’on rencontre en Suisse.

Afin d’en apprendre davantage, l’Académie suisse des sciences naturelles (SCNAT) met à disposition 12 questions-réponses sur la pluie.

Sur des thématiques en lien avec la météorologie, nous vous recommandons les ouvrages suivants :  Les pourquoi de la météo de Louis Bodin et 3 minutes pour comprendre les 50 phénomènes essentiels de la météorologie d’Adam Scaife.

Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

La Bibliothèque du Musée d'histoire des sciences

Pour www.interroge.ch