Découvrez les bibliothèques de la Ville de Genève
Toute l'offre culturelle


  • La Bibliothèque de Genève déploie sur 4 sites un patrimoine écrit, imprimé, musical et iconographique unique qu’elle sélectionne, protège, valorise et transmet au grand public comme au public scientifique.
  • Site internet de la Bibliothèque de Genève


  • Les Bibliothèques municipales sont des lieux de rencontre, de découverte et de partage qui vous proposent de nombreux documents à emprunter ainsi que des activités gratuites pour petit-e-s et grand-e-s.
  • Site Internet des Bibliothèques municipales


  • Les musées d’art et d’histoire, le Musée d’ethnographie et le Museum d’histoire naturelle, les Conservatoires et Jardin botaniques et le Fond municipal d’art contemporain proposent un accès à leur bibliothèque scientifique .
  • Site internet


  • Vous avez une question et vous souhaitez une réponse personnalisée? Le réseau des bibliothèques genevoises vous offre, en moins de trois jours, un résultat fiable et des sources identifiées.
  • Service Interroge

Questions récentes Interroge

Découvrez les dernières questions posées à Interroge.

Que représentent les sortes de gargouilles que l'on peut apercevoir sur les façades de certains immeubles de l'avenue de Miremont à Champel ?

Date de la réponse: 16.09.2021

Bonjour,

Nous vous remercions d'avoir fait appel au service Interroge, voici le résultat de nos recherches :

L'article L'inspiration médiévale dans l'architecture urbaine à Genève au début du 20e siècle par Sabine Lob-Philippe, paru dans la Revue suisse d'art et d'archéologie en 1997, parle des immeubles que vous semblez avoir vu, à la page 155 :

« Bien que plus rare, il existe aussi une ornementation figurée inspirée par le moyen âge. Cette décoration peut être peinte comme chez l'architecte William Henssler dans l'immeuble des numéros 56 à 58 de la rue de Saint-Jean, où des heaumes et des écus d'arme ornent le fond des loggias. Mais il s'agit plus souvent d'un décor sculpté qui façonne les consoles des balcons ou les clefs d'arc. Ainsi Eugène Henssler, frère de l'architecte William, prend plaisir à représenter un chevalier en armure et sa dame sous un balcon [note 40]. Parfois, ce sont des figures d'animaux fantastiques qui ornent les consoles et les font ressembler à des gargouilles [note 41], parfois ce sont des créatures hybrides, mi-homme, mi-batracien qui décorent les clefs d'arc [note 42]. »

Et en page 161 nous trouvons ce qu'indiquent les notes :

Note 40 : « Immeuble, 35 avenue de Miremont, construit par les architectes Eugène Henssler et A. [Arthur] Boissonnas en 1910. Le sculpteur est Paul Moullet. »

Note 41 : « Immeubles, 33-35 avenue de Miremont ; immeuble, 94 rue de la Servette, construits par Eugène Henssler en 1912. »

Note 42 : « Immeuble, 13 rue Versonnex et place Camoletti, construit par Eugène Henssler en1912-1913. »

Christian Vellas l'évoque plus expressément dans Genève insolite et secrète page 147, mais malheureusement sans citer toutes ses sources :

« Les façades des immeubles au 33 et 35 avenue de Miremont, construits sur le plateau de Champel en 1910 par les architectes A. Boissonnas et E. Henssler, sont décorées d'étranges et massives sculptures. Celles-ci ont été exécutées par Paul Moullet, un artiste peu connu qui s'était spécialisé en France dans les monuments dédiés aux morts de la guerre de 1914-1918 (groupes des municipalités de Gorrevod - Poilu à la baïonnette, 1921 - ou Jayat, toutes deux dans l'Ain).

Sur le premier immeuble, on remarque des faunes, avec cornes et pieds de bouc, qui jouent le rôle d'atlante en supportant un balcon. Les incisives écartées, ils dévorent des bébés qu'ils sortent d'une hotte calée entre leurs jambes.

Sur le deuxième immeuble, un couple se tourne le dos au-dessus de l'entrée. L'homme porte un heaume et une armure, la femme une cornette. Là encore, deux faunes regardent le passant en se croisant les bras. Une figure de femme à la bouche triste complète le tableau. »

Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

La Bibliothèque de Genève

Pour www.interroge.ch