Découvrez les bibliothèques de la Ville de Genève
Toute l'offre culturelle


  • La Bibliothèque de Genève déploie sur 4 sites un patrimoine écrit, imprimé, musical et iconographique unique qu’elle sélectionne, protège, valorise et transmet au grand public comme au public scientifique.
  • Site internet de la Bibliothèque de Genève


  • Les Bibliothèques municipales sont des lieux de rencontre, de découverte et de partage qui vous proposent de nombreux documents à emprunter ainsi que des activités gratuites pour petit-e-s et grand-e-s.
  • Site Internet des Bibliothèques municipales


  • Les musées d’art et d’histoire, le Musée d’ethnographie et le Museum d’histoire naturelle, les Conservatoires et Jardin botaniques et le Fond municipal d’art contemporain proposent un accès à leur bibliothèque scientifique .
  • Site internet


  • Vous avez une question et vous souhaitez une réponse personnalisée? Le réseau des bibliothèques genevoises vous offre, en moins de trois jours, un résultat fiable et des sources identifiées.
  • Service Interroge

Questions récentes Interroge

Découvrez les dernières questions posées à Interroge.

Qu'y avait-il avant le Big Bang ?

Date de la réponse: 17.09.2021

Bonjour,

Nous vous remercions d'avoir fait appel au service Interroge, voici le résultat de nos recherches :

La réponse à la question « Qu'y avait-il avant l'Univers et où irions-nous vivre si le Soleil disparaissait ? » posée en juin 2021 contient les informations que vous recherchez.

Nous y citions la réponse de janvier 2021 apportée par d'Hervé Dole, professeur d'astrophysique et physique à Institut d'astrophysique spatiale de Paris, à la question « Si avant le Big Bang il n’y avait rien, comment et pourquoi le Big Bang s’est-il produit ? », posée sur le site d'information The Conversation :

« Alors qu’y avait-il avant [le Big Bang] ? On ne le sait pas vraiment – en tout cas pas moi. Cependant, il y a deux familles de possibilités étudiées par mes collègues scientifiques. La première consiste à dire que les conditions de chaleur, densité, énergie aux premiers instants sont telles que les notions de temps et d’espace doivent être questionnées. Autrement dit, on ne sait pas trop ce que signifie le temps vers ce moment-là, si j’ose dire. […] Si même la notion de temps est écartée un instant, il est tout à fait possible de concevoir que l’Univers soit parti de "rien" […]. La seconde consiste à invoquer un "précédent" univers, qui serait en contraction sous forme d’un effondrement global et violent (parfois appelé "Big Crunch") et qui donnerait ensuite, en une sorte de rebond, notre Big Bang : c’est le modèle "à rebond", actuellement encore fort spéculatif mais sérieusement étudié. En résumé, la question du "avant" du Big Bang est très complexe. »

L’entretien avec Michel Blay, Directeur de recherche au CNRS, philosophe et historien des sciences, paru en 2018 dans le hors-série n° 27 de la revue La Recherche, fournit les mêmes interrogations et pistes de recherche au sujet de l’"avant" Big Bang. Michel Blay répond ainsi à la question posée par le journaliste : « Considérez-vous que la théorie du Big Bang n’est pas scientifique ? » :

« Pas du tout. La physique a continué à progresser dans sa mathématisation entamée au XVIIe siècle, pour en arriver à pouvoir se poser la question des origines de l’Univers. Elle est arrivée à un modèle, celui du Big Bang, qui pose de nombreuses questions, dont la plus évidente est de savoir ce qu’il y avait avant le Big Bang. Les physiciens réfléchissent à ces questions et proposent des solutions possibles, comme les univers multiples, très spéculatives, mais parfaitement incluses dans l’édifice de la physique mathématique. Il reste aussi des questions en suspens : par exemple, pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? »

En janvier 2019, cette même revue fait paraître un numéro spécial (n° 543) intitulé Les 10 découvertes de l’année dans lequel figure un entretien avec Jean-Philippe Uzan, directeur de recherche au CNRS, également. Voici ce qu’il répond à la question « Et si l’on remonte encore dans l’histoire de l’Univers ? » :

« Là, on arrive dans les aspects les plus discutés, car ils sont plus spéculatifs. De nombreux modèles et constructions tentent de
comprendre la singularité initiale, ce que l’on appelle communément le Big Bang. Celle-ci apparaît dans un cadre théorique
donné et souligne avant tout la limite de cette construction. En étendant ce cadre, on aborde alors des questions telles que :
qu’y avait-il avant le Big Bang ? Existe-t-il d’autres univers, ainsi que le prétendent les modèles de multivers ? Ces explorations sont nécessaires, car elles façonnent les recherches du futur, éventuellement les projets observationnels. Mais leur statut est très différent : elles se fondent sur des pans théoriques plus spéculatifs et ne sont pas étayées par des observations. Il n’est donc pas étonnant que ces affirmations se contredisent, apparaissent, disparaissent. Cela ne remet pas en cause ce qui a été établi par le modèle standard. »

Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

www.interroge.ch

Service de référence en ligne des bibliothèques de la Ville de Genève