Découvrez les musées municipaux
Toute l'offre culturelle


  • L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.
  • Site internet du Conservatoire et Jardin botaniques


  • Le FMAC a pour missions de développer la présence de l’art dans l’espace public et de soutenir les artistes actifs et actives à Genève. Le FMAC gère la Médiathèque, un espace de consultation et de diffusion d’une collection dédiée à l'art vidéo. Le FMAC Mobile, par ses actions de médiation, favorise l’intérêt et la compréhension des publics pour le domaine de l’art contemporain.
  • Page web du Fonds municipal d’art contemporain


  • Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.
  • Site internet du Musée Ariana


  • Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque et ses ateliers de restauration.
  • Site internet des Musées d'art et d'histoire


  • Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.
  • Site internet du Musée d'ethnographie


  • Le Muséum d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.
  • Site internet du Muséum d'histoire naturelle
    Site internet du Musée d'histoire des sciences

Frankie a.k.a The Creature of Doctor Frankenstein (2013-2014)

Une sculpture du groupe d’artistes genevois KLAT sur la plaine de Plainpalais

La Créature de Frankenstein est un personnage de fiction mondialement connu dont l’image a été maintes fois reprise par la littérature, le cinéma ou la bande dessinée. Afin de donner à la Créature la place qu’elle mérite en ville de Genève, KLAT s’est approprié cette histoire pour en proposer une lecture inédite et contemporaine.

Une œuvre interpellante

Le personnage, créé à Genève par l’auteure britannique Mary Shelley en 1816, est loin de se limiter à une horrible créature composée de fragments humains. Rejetée par son créateur puis par la communauté des hommes en raison de son apparence monstrueuse et de la crainte qu’elle inspire, la Créature cristallise des problématiques fondamentales et partagées par toutes les sociétés, de tous temps: qui fait le bien ­? Qu’est-ce que le beau ? Quelle place donne-t-on à l’altérité ? Qu’est-ce que la marginalité ?

Pour KLAT, ériger un monument en bronze à la mémoire de ce personnage de fiction, c’est également rendre hommage à la figure du vagabond et du marginal. Habillée d’un sweat-shirt à capuche et d’un vieux jean, la Créature peut évoquer certaines figures contemporaines de l’exclusion auxquelles les artistes souhaitent offrir une place symbolique et durable dans l’espace public.

KLAT use des codes traditionnels de la statuaire publique honorifique pour célébrer non pas le pouvoir ou la réussite, mais bien la différence et l’humanité dans sa complexité. Par ce geste, les artistes abolissent également les frontières entre fiction et réalité, plaçant la sculpture au même niveau que des figures historiques réelles telles que le général Dufour, l'impératrice Sissi, Jean Piaget ou Jean-Jacques Rousseau présentes dans les rues et sur les places genevoises.

L'origine genevoise de Frankenstein

Habitant la mémoire collective, la Créature est fortement et directement liée à Genève. C’est en effet lors d’un séjour chez Lord Byron, à Cologny, que Mary Shelley donne naissance au Docteur Frankenstein, citoyen genevois, et à sa monstrueuse créature. Le froid inhabituel et les pluies qui s’abattent sur tout l’hémisphère nord lors de cette «année sans été», retiennent les occupants de la Villa Diodati à l’intérieur et inspirent à l’auteure son roman, «Frankenstein ou le Prométhée moderne», précurseur d’un nouveau genre: la science-fiction.

Plusieurs évènements du livre se déroulent à Genève, notamment le meurtre du jeune frère du Docteur Frankenstein par la Créature sur la plaine de Plainpalais. Elle y est aussi aperçue, fuyant en direction du Salève, puis l’escaladant avant de poursuivre sa course jusqu’à la Mer de Glace.

Deux siècles après sa création, de retour à Genève, la Créature trouve enfin sa place à proximité du skatepark de Plainpalais et nous invite à considérer avec attention la place de l’individu, l’altérité et la marginalité dans l’environnement urbain et, plus généralement, dans la société. Elle s’offrira également comme une figure propice à l’émergence de nouvelles histoires.