Découvrez les musées municipaux
Toute l'offre culturelle


  • L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.
  • Site internet du Conservatoire et Jardin botaniques


  • Le FMAC a pour missions de développer la présence de l’art dans l’espace public et de soutenir les artistes actifs et actives à Genève. Le FMAC gère la Médiathèque, un espace de consultation et de diffusion d’une collection dédiée à l'art vidéo. Le FMAC Mobile, par ses actions de médiation, favorise l’intérêt et la compréhension des publics pour le domaine de l’art contemporain.
  • Page web du Fonds municipal d’art contemporain


  • Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.
  • Site internet du Musée Ariana


  • Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque et ses ateliers de restauration.
  • Site internet des Musées d'art et d'histoire


  • Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.
  • Site internet du Musée d'ethnographie


  • Le Muséum d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.
  • Site internet du Muséum d'histoire naturelle
    Site internet du Musée d'histoire des sciences

Concours d'art public "Eaux-Vives Genève"

Un concours d’art public dans un nouveau quartier de Genève

Le concours artistique « Eaux-Vives Genève », ouvert, international et en deux tours, a été organisé dans le but d’intégrer des œuvres aux espaces appartenant à la Ville de Genève dans le nouveau quartier créé autour de la future gare des Eaux-Vives. Celle-ci fait partie de la liaison ferroviaire qui reliera la gare Cornavin à Annemasse (projet CEVA) : cinq nouvelles stations ont été dessinées par Jean Nouvel, lauréat du concours d’architecture en 2004.

Ce nouveau centre urbain en cours de construction à Genève, d’une superficie de près de 65'000 m2, 150 mètres de large et 500 mètres de long environ, comprendra plusieurs immeubles d’habitation et de bureaux, des équipements publics, une galerie commerciale liée aux activités de la gare, des niveaux de parkings souterrains ainsi que le théâtre de la Nouvelle Comédie.

Le concours répond à une sollicitation du Département des constructions et de l’aménagement de la Ville de Genève, maître d’ouvrage, qui a souhaité intégrer un ou plusieurs projets artistiques aux espaces publics extérieurs conçus par le bureau d’architectes MSV ainsi qu’aux bâtiments appelés « lot BC » conçus par l’association de bureaux d’architectes Brauen Wälchli Architectes et Tekhne SA (BWTK). Les espaces publics comprennent esplanades, promenades, parvis, places et aménagements paysagers qui font le lien entre les différentes constructions du site ; les bâtiments du « lot BC » regroupent notamment des logements sociaux, un espace socioculturel et un centre sportif.

Pour le Fonds d’art contemporain de la Ville de Genève, organisateur du concours, il s’agit tout à la fois de promouvoir des artistes locaux et internationaux et d’enrichir ses collections par la présence d’oeuvres réalisées en milieu urbain. En effet, l’une des missions du FMAC consiste à intervenir dans la ville selon les opportunités de développements urbains, nouvelles constructions, rénovations, etc. ; à cet égard, il traite des problématiques liées à l’art contemporain, à son rapport à l’architecture et à l’espace urbain ainsi qu’à sa réception par la population.

Deux artistes lauréates : Rosa Barba et Mai-Thu Perret

Le jury constitué d’experts de l’art contemporain, des architectes ainsi que des parties prenantes de la Ville de Genève, ont étudié en janvier 2018 139 dossiers reçus pour le 1er tour. 13 artistes ont été retenus et invités à rendre un projet pour le 2ème tour. En novembre dernier, le jury a choisi deux projets destinés aux espaces publics de la gare ainsi qu’au centre sportif du « lot BC », qui seront mis en œuvre en collaboration avec les architectes concernés.

Ecran Basse: Imagined cinematic extension under (and over) land areas de Rosa Barba (I), crée un niveau géologique entre le sol et le sous-sol ainsi qu’un lieu praticable : un puits lumineux d’environ 80 mètres carrés et 1.5 m de profondeur, dont la forme s’inspire du principe du géoïde. Installé sur une place qui accueille une sortie de la gare (la Place Basse), son pourtour est pensé comme un espace « auditoire », un banc en contre-bas. Le fond du puits fonctionne comme un « écran » dont la lumière réagit aux rythmes et aux mouvements du réseau ferroviaire sous-terrain et appelle ainsi les passant à y faire une pause contemplative.

L'EAU VIVE de Mai-Thu Perret (CH) est une intervention immersive, un revêtement placé sur toutes les surfaces disponibles de l’espace de la piscine (centre sportif du « lot BC ») : une oeuvre murale à grande échelle dont les dessins en carreaux de faïence émaillée sont inspirés de motifs d'Anni Albers, artiste et designer textile pionnière du Bauhaus.

Coordination pour le concours et commanditaire : Fonds d’art contemporain de la Ville de Genève (FMAC), Département de la culture et du sport (DCS)

Maître d’ouvrage : Département des constructions et de l'aménagement de la Ville de Genève (DCA)

Artistes retenus pour le second tour de jury:

Jonathan Banz (CH) et Stefan Banz (CH)
Rosa Barba (IT)
Vanessa Billy (CH/FR)
Renate Buser (CH) et Claudio Moser (CH-FR)
Emilie Ding (CH-FR)
Florian Graf (CH)
Sooja Kim (Corée du Sud)
Didier Marcel (FR)
Mai-Thu Perret (CH)
Michael Pinsky (UK)
Valeria Schwarz (D)
Pierre Vadi (CH)
Simon Hügli Zimoun (CH)

Membres du jury :
Eric Hattan, artiste (CH)
Gaëtane Lamarche-Vadel, philosophe et critique d’art (F)
Samuel Leuenberger, curateur espace d'art SALTS et Art Parcours Basel (CH)
Elfriede Müller, directrice Office for art in public space, BBK, Berlin (D)
Marco Rampini, architecte – président de la commission FMAC
Marie Sacconi, membre de la comission du FMAC
Isabelle Charollais, co-directrice, Direction du département des constructions et de l’aménagement (DCA)
Martine Koelliker, directrice adjointe, Direction et secrétariat du département de la culture et du sport (DCS)
Beatrice Manzoni, architecte – urbaniste espaces publics (Eaux-Vives CEVA)
Miltos Thomaïdes, fondation de la Ville de Genève pour le logement social (FVGLS)
Doris Waelchli, Ueli Brauen, architectes Lot BC (Eaux-Vives CEVA)

A titre consultatif : Patricia Gallay, architecte-paysagiste, Service de l'aménagement, du génie civil et de la mobilité (AGCM) (DCA), Céline Douadi, architecte, Direction du patrimoine bâti (DPBA) (DCA), Michèle Freiburghaus (responsable du FMAC, conseillère culturelle de la Ville de Genève) et Marie-Eve Knoerle (collaboratrice scientifique pour l’art public).