Découvrez les musées municipaux
Toute l'offre culturelle


  • L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.
  • Site internet du Conservatoire et Jardin botaniques


  • Le FMAC a pour missions de développer la présence de l’art dans l’espace public et de soutenir les artistes actifs et actives à Genève. Le FMAC gère la Médiathèque, un espace de consultation et de diffusion d’une collection dédiée à l'art vidéo. Le FMAC Mobile, par ses actions de médiation, favorise l’intérêt et la compréhension des publics pour le domaine de l’art contemporain.
  • Page web du Fonds municipal d’art contemporain


  • Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.
  • Site internet du Musée Ariana


  • Le Musée d’art et d’histoire figure parmi les plus grands musées de Suisse. Riche de quelque 650'000 objets parmi lesquels des créations majeures et des séries uniques, il révèle sur cinq étages une partie de ses collections dévolues aux arts appliqués, aux beaux-arts et à l’archéologie.
  • Site internet du Musée d'art et d'histoire


  • Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.
  • Site internet du Musée d'ethnographie


  • Le Muséum d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.
  • Site internet du Muséum d'histoire naturelle
    Site internet du Musée d'histoire des sciences

Histoire

Vue d'ensemble d'une salle de la bibliothèque, avec escaliers permettant d'accéder au niveau supérieur des étagères

La Bibliothèque centrale du Musée d'art et d'histoire est ouverte en 1910, en même temps que le MAH. Son fonds est constitué grâce au don des ouvrages de la bibliothèque du Musée des arts décoratifs. En 1911, elle devient une bibliothèque publique. D'abord logée dans les locaux mêmes du musée, elle est transférée en 1928 dans l'immeuble du 5, promenade du Pin. En 1951, la bibliothèque est modernisée et aménagée dans ses locaux actuels. C'est à ce moment qu'elle devient la Bibliothèque d'art et d'archéologie (BAA).

 

HISTOIRE DE SES FONDS

À l'origine, ses fonds sont principalement consacrés aux arts décoratifs. Les collections s'agrandissent grâce aux achats, aux échanges avec d'autres musées et, surtout, aux dons de privés et de sociétés artistiques locales ou étrangères. Avec son installation à la promenade du Pin, celles-ci évoluent. La bibliothèque regroupe alors tous les livres du Musée d'art et d'histoire. De plus, elle reçoit les fonds des bibliothèques de l'École des beaux-arts et de l'École d'architecture, ainsi que la collection de Gustave Revilliod, transférée du Musée Ariana. En 1962 et 1981, la Bibliothèque de la Classe des beaux-arts est déposée à la BAA. À la Médiathèque, en plus des diapositives, le fonds s'enrichit de nombreux documents audiovisuels comme les microfilms, les microfiches, les vidéos, les cédéroms, etc., au gré de l'évolution des supports.