Découvrez les musées municipaux
Toute l'offre culturelle


  • L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.
  • Site internet du Conservatoire et Jardin botaniques


  • Le FMAC a pour missions de développer la présence de l’art dans l’espace public et de soutenir les artistes actifs et actives à Genève. Le FMAC gère la Médiathèque, un espace de consultation et de diffusion d’une collection dédiée à l'art vidéo. Le FMAC Mobile, par ses actions de médiation, favorise l’intérêt et la compréhension des publics pour le domaine de l’art contemporain.
  • Page web du Fonds municipal d’art contemporain


  • Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.
  • Site internet du Musée Ariana


  • Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque et ses ateliers de restauration.
  • Site internet des Musées d'art et d'histoire


  • Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.
  • Site internet du Musée d'ethnographie


  • Le Muséum d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.
  • Site internet du Muséum d'histoire naturelle
    Site internet du Musée d'histoire des sciences

Chantier des collections

Tableau posé contre un mur, entouré d'un film de protection ouvert

Du casque de l'Escalade au sarcophage en pierre, ce ne sont pas moins de 650'000 objets que le Musée d’art et d’histoire doit prendre en compte dans son chantier des collections, en vue du regroupement des sept dépôts actuels dans un seul, prévu dans l'Écoquartier Jonction.

Gigantesque déménagement

L’objectif d’un chantier des collections est de pouvoir, à un moment donné, déplacer toutes les œuvres. 650'000 objets doivent donc être inventoriés, dépoussiérés, mesurés, photographiés, dotés d’un code barre garantissant leur traçabilité et conditionnés avant d’être déplacés dans un lieu de stockage provisoire puis redéployés dans les salles du musée rénové ou les nouvelles réserves.

Collaborateurs sur la brèche

Au sein du musée, cette chaîne de travail implique la participation de plusieurs corps de métier: les personnes chargées du récolement et de l’inventaire, les conservateurs-restaurateurs, les conservateurs en charge de collections, les photographes ou encore la régie des œuvres.

Travail en cours

Si aucune date ne peut encore être avancée quant au début effectif des travaux, les équipes du MAH ont déjà entamé le travail: le récolement général est en cours, les conservateurs-restaurateurs évaluent l’état des œuvres de manière systématique et le chiffrage général du déménagement complet du bâtiment de la rue Charles-Galland est à l’étude.

Ouvert à tous

Un chantier des collections est une tâche conséquente, hors du commun, dont le terme n’a été généralisé que récemment par Christine Naffah, conservatrice et responsable du chantier des collections du Musée du quai Branly, à Paris. Dans le cadre du Musée d’art et d’histoire, il intervient cependant alors que le musée reste en activité, ouvert au public.

 

Blogpost

Première étape du chantier des collections