Découvrez les musées municipaux
Toute l'offre culturelle


  • L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.
  • Site internet du Conservatoire et Jardin botaniques


  • Le FMAC a pour missions de développer la présence de l’art dans l’espace public et de soutenir les artistes actifs et actives à Genève. Le FMAC gère la Médiathèque, un espace de consultation et de diffusion d’une collection dédiée à l'art vidéo. Le FMAC Mobile, par ses actions de médiation, favorise l’intérêt et la compréhension des publics pour le domaine de l’art contemporain.
  • Page web du Fonds municipal d’art contemporain


  • Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.
  • Site internet du Musée Ariana


  • Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque et ses ateliers de restauration.
  • Site internet des Musées d'art et d'histoire


  • Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.
  • Site internet du Musée d'ethnographie


  • Le Muséum d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.
  • Site internet du Muséum d'histoire naturelle
    Site internet du Musée d'histoire des sciences

Colloques des scientifiques du Muséum

Un vendredi par mois (en général le dernier vendredi du mois) - de 11h55 à 12h35


COLLOQUES SCIENTIFIQUES 2018-2019


Nos colloques scientifiques s'adressent plus particulièrement à des spécialistes, mais sont ouverts en entrée libre à tous les publics. L'objectif est d'échanger et de fournir des informations sur les recherches scientifiques actuellement en cours dans l'institution en lien avec les avancée scientifiques les plus récentes.

11h55-12h35
Format: 30 minutes + 10 minutes de questions
Langue français/anglais
Salle de conférences Muséum

4 MARS 2019, 11h55
Louis Zesiger, Étude comparative de l'évolution des patrons de coloration et de la forme chez les Loricariidae
Dans ce colloque je vous présenterai le sujet de Master que j'ai entrepris depuis septembre 2018 avec Dr. Raphaël Covain. Il s'agira principalement de contextualiser mon travail et de découvrir la famille des Loricariidae. Quelle est la place et la structure phylogénétique de la famille? Quelle diversité peut-on observer à l'intérieur du millier d'espèces que regroupent les Loricariidae? J'expliquerai les objectifs de mon travail et le cheminement des différentes analyses à venir. Je terminerai par dresser un premier bilan en présentant mes résultats préliminaires.


8 FÉVRIER 2019, 11h55
Albert Brun (1857-1939), un scientifique au service de ses contemporains, et ses collections, par Cédric Schnyder.
Issu d'une grande famille de pharmaciens genevois, il s'occupera également de chimie, de volcanologie et de minéralogie. Il n'hésitera pas à se rendre sur les volcans en éruption afin de récolter du matériel d'étude et d'observer les phénomènes naturels. Membre actif de sociétés scientifiques et personnage prolifique en termes de publications, il défendra ses positions tranchées avec conviction face à ses adversaires de l'époque. Enfin, ses riches collections de roches et de minéraux intégreront le Muséum d'histoire naturelle de Genève dans les années 2000. (C'est dans le cadre d'une publication, à paraître en 2019 dans les Archives des Sciences, que la vie de ce singulier personnage sera présentée.

LE COLLOQUE AURA LIEU AU MUSÉE D'HISTOIRE DES SCIENCES


25 JANVIER 2019, 11h55
Résultats d’une petite aventure paléo-entomologique: un nouveau supra-ordre et un nouvel ordre d’insectes, par Charles Lienhard (en français avec textes en anglais).
En 2015/2016 j'ai participé malgré moi à une expérience assez inhabituelle. Deux études scientifiques parallèles et complètement indépendantes avaient été lancées involontairement par un collectionneur de fossiles privé. Je faisais partie d'une des deux équipes de chercheurs qui travaillaient sur le même sujet sans se rendre compte de cette situation de compétition. Basées sur des inclusions pratiquement identiques conservées dans l'ambre du Crétacé de Myanmar (d'un âge d'environ 100 millions d'années), mais utilisant deux approches scientifiques différentes, ces analyses ont mené à la même hypothèse phylogénétique (un plus pour la crédibilité de notre science!). Après quelques problèmes d'évaluation anonyme lors du "reviewing", dont je parlerai brièvement, les deux publications ont paru à un mois d'intervalle en février et mars 2016. Il s'agit en fait de la découverte des premiers exemplaires parfaitement conservés d'une famille d'insectes énigmatiques appartenant au grand groupe des paranéoptères. L'étude de leurs pièces buccales a dévoilé une morphologie intermédiaire entre des pièces buccales du type broyeur (comme elles sont connues chez les psocoptères) et celles du type piqueur-suceur qui sont typiques pour les Condylognatha (thrips, punaises, cigales, pucerons etc.). Suite à l'analyse phylogénétique, l'autre équipe propose une nouvelle définition du groupe des Condylognatha pour y inclure un nouvel ordre (les Permopsocida), tandis que notre équipe propose le nouveau supra-ordre des Pancondylognatha contenant ce nouvel ordre et son groupe frère, les Condylognatha, dont la définition reste inchangée.


30 NOVEMBRE 2018, 11h55
Les Pyraloïdes (Lépidoptères) du Nicaragua, résultats préliminaires basés sur deux missions, par Bernard Landry (en français avec textes en anglais).
Aux fins d’obtenir des spécimens et données de répartition pour les projets phylogénétiques et taxonomiques en cours sur mes Crambinae (Pyralidae) du Nouveau Monde, je me suis rendu au Nicaragua à la fin et au début de la saison des pluies, respectivement en 2015 et 2017. Lors de chaque mission d’une durée de trois semaines, j’ai ciblé les mêmes trois habitats/localités. La saisonnalité a influencé fortement les résultats obtenus alors que 352 espèces ont été récoltées en 2017 et 290 en 2015 pour un total de 477 espèces, 165 espèces ayant été récoltées lors des deux missions. Chaque localité visitée sera brièvement caractérisée en ce qui concerne la faune des Crambinae observée.