Découvrez les musées municipaux
Toute l'offre culturelle


  • L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.
  • Site internet du Conservatoire et Jardin botaniques


  • Le FMAC a pour missions de développer la présence de l’art dans l’espace public et de soutenir les artistes actifs et actives à Genève. Le FMAC gère la Médiathèque, un espace de consultation et de diffusion d’une collection dédiée à l'art vidéo. Le FMAC Mobile, par ses actions de médiation, favorise l’intérêt et la compréhension des publics pour le domaine de l’art contemporain.
  • Page web du Fonds municipal d’art contemporain


  • Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.
  • Site internet du Musée Ariana


  • Le Musée d’art et d’histoire figure parmi les plus grands musées de Suisse. Riche de quelque 650'000 objets parmi lesquels des créations majeures et des séries uniques, il révèle sur cinq étages une partie de ses collections dévolues aux arts appliqués, aux beaux-arts et à l’archéologie.
  • Site internet du Musée d'art et d'histoire


  • Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.
  • Site internet du Musée d'ethnographie


  • Le Muséum d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.
  • Site internet du Muséum d'histoire naturelle
    Site internet du Musée d'histoire des sciences

Animation

Résidence "Rendez-nous la beauté" - Bernard Garo

Muséum d'histoire naturelle
Du 17 septembre 2022 au 25 juin 2023,

Résidence Rendez-nous la beauté - Bernard Garo


Dans le cadre de l'exposition tout contre la Terre : un billet acheté pour l'exposition, un pass offert pour 4 visites ultérieures afin de suivre l'évolution de la résidence.
>> Billetterie


Peintre, photographe et performeur, Bernard Garo porte un regard engagé sur la Terre. Le Muséum l’invite pour un dialogue et une résidence de création art et science dans la lignée de son ouvrage Déflagration. Éloge de la peinture et poétique élémentaire de notre Terre. Alexandrie, Reykjavik, Lisbonne, Istanbul et le Cervin. Et de notre exposition temporaire actuelle tout contre la Terre.

Avec tout contre la terre, le Muséum a ouvert des pistes de réflexion et de transmission de connaissances scientifiques (en philosophie, en psychologie, en linguistique, en écologie et en histoire naturelle) pour aider à comprendre la situation et équiper les humains à mieux agir face au dérèglement et au réchauffement climatique, la dégradation des milieux et l’effondrement de la biodiversité. Dès le 17 septembre, avec l’invitation de l’artiste Bernard Garo en résidence, notre institution propose une nouvelle « porte d’entrée climatique » autour d’un dialogue entre la science et l’art. tout contre la Terre qui avait mis l’accent sur les animaux et les humains, ouvre cette fois-ci une focale sur les roches, les montagnes et les glaciers, figures emblématiques et identitaires de la Suisse. Il y sera question de vulnérabilité, de beauté, de conscience, de poésie et de Temps. C’est bien sûr faire ressentir au moyen des œuvres et des performances une forme de « sublime désastre face à l’urgence » apportée par Bernard Garo. Et c’est transmettre des connaissances scientifiques par des installations visuelles. Notre musée tout entier, avec la mobilisation de l’ensemble de ses dimensions (accueil, recherche, collection, exposition, médiation, édition et communication) entame un dialogue avec un artiste passionné de science, dans une perspective transdisciplinaire.

La résidence, organisée sur une année, sera restituée aux publics selon un scénario qui leur permettra d’en suivre l’évolution. Dans cette fabrique temporaire, tout est à imaginer, à construire et à méditer. Avec au fond de soi, la conviction que des solutions existent et que la situation évoluera dans le bon sens en lien avec ce changement de paradigme.

Calendrier de la Résidence


Installations évolutives


La Montagne, du 17 septembre au 30 octobre 2022
Médium principal : peinture avec matière naturelle

La Montagne : une scarification, du 5 novembre au 27 novembre 2022
Médium principal : empreinte sur papier au graphite et lavis sur films au brou de noix et encre de chine

La peau des glaciers, du 3 décembre 2022 au 29 janvier 2023
Medium principal : photographie

• Le dégel
,  du 4 février au 25 février 2023
Medium principal : vidéo

Week-end de performance


Sublime désastre, les 4 et 5 mars 2023

Exposition finale


Rendez-nous la beauté, du 31 mars au 25 juin 2023

Rencontre avec Bernard Garo en compagnie d’invité-e-s

Les dimanches de gratuité, de 14h à 16h30, en continu
- 2 octobre 2022
- 6 novembre 2022
- 4 décembre 2022
- 5 février 2023

Son univers


 

Bernard Garo, biographie


Bernard Garo est né en 1964. Diplômé avec mention de l’École d’Art de Lausanne (ECAL) en 1989, il vit et travaille dans son atelier à Nyon (Suisse). Au cours de sa carrière, ses concepts l’ont souvent mené à Paris, Barcelone et Berlin, comme aussi aux confins de l’Europe (Alexandrie, Reykjavik, Lisbonne, Istanbul) où il se consacre principalement à la peinture avec engagement et ampleur. L'artiste fait alors l’éloge de notre Terre en intégrant dans ses toiles des matériaux entièrement naturels qu’il va chercher sur des falaises et des volcans. Ces dernières années, il réalise des projets à Pékin et Moscou où il se confronte à d’autres paysages et cultures. A À travers ses expériences, il développe une pensée artistique sur la relation de l'homme à son environnement, sur la mémoire humaine et sa vulnérabilité. Dans son œuvre, il reste toutefois imprégné par ses origines alpines. Comme il a toujours été fasciné par les montagnes qui l’entourent et se préoccupe de l’état des glaciers, l’une des premières victimes du réchauffement climatique, il développe des recherches artistiques spécifiques sur ces thèmes, au contact de guides et géologues qui l’accompagnent dans ses explorations. L’œuvre de Garo nous confronte à la matière de nos origines par l’utilisation de matières minérales dans ses peintures. L’artiste  cherche également à créer des liens entre son œuvre picturale, photographique et plastique.

L’artiste tient un rôle actif par son engagement pour l’avenir de notre société. Il stimule le changement en usant indifféremment des multiples médias à sa disposition. Il porte des idées et des valeurs fondamentales, au travers d’une pensée humaniste et contemporaine, en appui à un regard hypersensible. Une démarche qu’il aborde toujours sous l’angle des matières. Son art est total et sans limites. Il compte plus d’une centaine d’expositions personnelles à son actif en Suisse, en Europe, aux États-Unis et en Chine dans des galeries comme dans des musées. On retrouve son œuvre picturale et photographique dans des collections privées ou publiques du monde entier.