Découvrez les musées municipaux
Toute l'offre culturelle


  • L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.
  • Site internet du Conservatoire et Jardin botaniques


  • Le FMAC a pour missions de développer la présence de l’art dans l’espace public et de soutenir les artistes actifs et actives à Genève. Le FMAC gère la Médiathèque, un espace de consultation et de diffusion d’une collection dédiée à l'art vidéo. Le FMAC Mobile, par ses actions de médiation, favorise l’intérêt et la compréhension des publics pour le domaine de l’art contemporain.
  • Page web du Fonds municipal d’art contemporain


  • Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.
  • Site internet du Musée Ariana


  • Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque et ses ateliers de restauration.
  • Site internet des Musées d'art et d'histoire


  • Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.
  • Site internet du Musée d'ethnographie


  • Le Muséum d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.
  • Site internet du Muséum d'histoire naturelle
    Site internet du Musée d'histoire des sciences

Visites guidées!

Installation photographique de Nicolas Righetti


du 15 décembre 2016 au 14 mai 2017

A l'occasion des 50 ans de son bâtiment et de sa muséographie, le Muséum invite Nicolas Righetti, ce photographe des dictatures et portraitiste de talent, à révéler comme inventer ce qui se joue lorsque professionnels, invités et publics sont confrontés aux animaux naturalisés, à leur seconde vie à la lumière d'un diorama comme à l'obscurité d'une réserve, dans le calme d'un atelier ou d'un bureau. Autant d'atmosphères et de liens à contenir dans un cadre, à exprimer en quelques mots. Car si Nicolas Righetti produit des images, il s'attache tout autant à leur associer des mots, à faire parler celles et ceux qui
sont de la scène.

Ce travail photographique, réalisé entre juillet et novembre 2016, s'organise entre fiction et réalité, émotions et expressions, quotidien et paillettes. Trois séries pour trois temporalités: le professionnel, l'invité et le visiteur. Extérieur, intérieur comme les galeries publiques faune exotique à l'écurie nichée dans les sous-sols du bâtiment, le taxidermiste croise un écrivain; un enfant cherche où se cache l’alligator Ali mais Ali ne se cache pas, il est en studio; une décoratrice cherche comment approcher au mieux l'éléphant sans déranger le décor, le photographe est concentré, il faut faire vite avant l’extinction des lumières de la galerie.

Ainsi va cette vie où patrimoine rime avec patience, où curiosité rime avec intérêt, où musée rime avec émotions et questions. Sans se croiser, le professionnel, l'invité et le visiteur participent alors d'une même scène, les animaux au coeur, regardants comme regardés, émouvants comme curieux, éteints et vivants à la fois.

Une installation à découvrir en divers lieux du Muséum et dans son parc.

lundi13.ch
Tout public
Gratuit

CV de l'artiste

Nicolas Righetti est né en 1967 à Genève

Après des études en sciences sociales et audiovisuelles, il devient photographe indépendant et travaille pour de nombreux journaux suisses (L‘Hebdo, NZZ Am Sonntag, Sonntags-blickMagazin, etc.) et internationaux (La Repubblica, Newsweek, The New Yorker, The New-York Times, etc.). Ses voyages à travers le monde, notamment en Asie, éveillent chez lui un intérêt pour les figures politiques mégalomanes et totalitaires. Il se rend à plusieurs reprises en Corée du Nord pour son film «Visite guidée en Corée du Nord» puis réalise un livre photographique «Le Dernier paradis: Corée du Nord» (Olizane, 2003 et Umbrage, 2003).

Ce travail est également récompensé par le premier prix SwissPress Photo dans la catégorie internationale en 2004. Ses images du Livre «Love Me Turkménistan» lui valent en 2007 le premier prix World Press Photo, catégorie «Portrait story ». En 2009, réalisation d’un livre photo: «Calvin World» Edit. Labor et Fides sur leshomonymes de Jean Calvin. Puis en 2014 publie «Transnistrie, un pays qui n’existe pas», Edit. Favre^. Nicolas Righetti est co-fondateur de l’agence Lundi13 et y travaille en tant que photographe.

Studios lundi13

Souvenir de visite?

de janvier à mai 2017
Un studio photographique est installé durant certains week-ends

Pourquoi lundi13 ?
L’agence Lundi13 est née d’un constat et d’un rêve commun d’une structure permettant à des photographes de conjuguer leur envie de collégialité et leurs aspirations individuelles. Photographie et médias évoluent à un rythme rapide que les photographes se doivent de suivre sinon de devancer. Une agence photographique a besoin aujourd’hui de respecter et de valoriser une pluralité de regards et de modes de travail tout en accompagnant au plus près les besoins de ses clients. Inscrits dans une perspective de long terme, nous sommes convaincus que l’addition de nos individualités et de nos différences, conjuguée à un goût du travail collectif ouvre à Lundi13 et à ses membres des horizons sans limites.

Genève, Lausanne, Neuchâtel... Et Kiev
Lundi13 n’a pas de centre, elle en a cinq. Cette décentralisation est liée au fonctionnement collectif de l’agence, mais aussi à la volonté de nous répartir sur le territoire suisse de manière à être au plus près des gens que nous photographions et de nos clients. Nous sommes actuellement implantés à Genève, Lausanne, Neuchâtel mais aussi Kiev, incroyable laboratoire d’idées où les moyens de communication se réinventent en permanence depuis la révolution. Une répartition géographique étendue, c’est aussi pour nos clients la garantie d’une plus grande disponibilité, d’une offre diversifiée en termes de styles ainsi que de coûts maîtrisés, tout en conservant la même exigence de qualité.