Découvrez les bibliothèques de la Ville de Genève
Toute l'offre culturelle


  • La Bibliothèque de Genève déploie sur 4 sites un patrimoine écrit, imprimé, musical et iconographique unique qu’elle sélectionne, protège, valorise et transmet au grand public comme au public scientifique.
  • Site internet de la Bibliothèque de Genève


  • Les Bibliothèques municipales sont des lieux de rencontre, de découverte et de partage qui vous proposent de nombreux documents à emprunter ainsi que des activités gratuites pour petit-e-s et grand-e-s.
  • Site Internet des Bibliothèques municipales


  • Les musées d’art et d’histoire, le Musée d’ethnographie et le Museum d’histoire naturelle, les Conservatoires et Jardin botaniques et le Fond municipal d’art contemporain proposent un accès à leur bibliothèque scientifique .
  • Site internet


  • Vous avez une question et vous souhaitez une réponse personnalisée? Le réseau des bibliothèques genevoises vous offre, en moins de trois jours, un résultat fiable et des sources identifiées.
  • Service Interroge

Archives Interroge - Question / réponse

Retrouvez nos réponses archivées. Leur contenu pouvant devenir obsolète, nous vous rendons attentifs à la date de publication.

Existe-t-il à ce jour des adeptes du respirianisme en Suisse ? Si oui, combien ?

Question répondue le 07.03.2014


Bonjour,

Nous vous remercions d'avoir fait appel au service Interroge.

Voici la réponse fournie par le Centre de documentation en santé (CDS) de la Bibliothèque de l’Université de Genève :

Le respirianisme est une doctrine New-Age, d’inspiration orientale qui prétend que l’homme peut se nourrir exclusivement de lumière, sans eau et sans nourriture. Le respirianisme se base sur l’idée que l’atmosphère contient une substance nourrissante dénommé « prana » (également appelée ether, lumière, prana-lumière, force de vie). Vous pourrez en apprendre plus sur le site de l'Union national des associations de défense des familles et de l'individu victimes de sectes https://www.unadfi.org/domaines-dinfiltration/sante-et-bien
-etre/pratiques-hygienistes-et-traditionnelles/lumiere-dangereuse/


Nous avons consulté le Centre intercantonal d'information sur les croyances (CIC) à Genève http://www.cic-info.ch.

Celui-ci ne possède pas d'information concernant le nombre d’adeptes de ce mouvement en Suisse.

Néanmoins, il nous apporte des informations intéressantes sur le respirianisme en Suisse.

Selon lui, « Cosmic Truth Stiftung » était la seule organisation respirianiste en Suisse. Cette fondation était enregistrée au registre du commerce du canton de Zurich jusqu’à sa radiation en octobre 2010. Elle ne possède pas de site internet. Le président de la fondation était M. Werner Schmid. Selon lui, « Cosmic Truth Stiftung » aurait été fondée dans les années 60 et visait à faire reconnaître la « vérité cosmique » dans le monde du savoir et de la recherche et à faire connaître « en particulier les possibilités de nutrition cosmique ainsi que l’élucidation des possibilités de guérison qui y sont liées (cancer, maladie de Parkinson, paraplégie ainsi que des maladies complètement curables aujourd’hui ou incurables) applicables aux humains et aux animaux. Les « possibilités de nutrition cosmique » consisteraient en une diète sans aliments liquides ni solides. Les principes seraient identiques à ceux du « breatharianism », également appelé en français « respirianisme » et « Lichtnahrung » en allemand.

Toujours selon le CIC, l’Association suisse pour le végétarisme propose une page d’information en allemand sur le sujet présentant l’enseignement de l’auteur respirianiste australienne Ellen Greve (alias Jasmuheen) http://www.vegetarismus.ch/prana/index.htm.

Nous pouvons vous proposer de lire le compte-rendu du reportage diffusé en juin 2012 par la Radio télévision suisse (RTS) sur « Les adeptes du jeune extrême qui se nourrissent de lumière » dans lequel est interviewé un ingénieur vaudois, qui pratique ce jeûne http://www.rts.ch/info/suisse/4101416-polemique-autour-des-
adeptes-du-jeune-extreme-qui-se-nourrissent-de-lumiere.html
.

Le reportage nous apprend que cette pratique séduit toujours plus en Suisse romande, sans donner de chiffre précis. Les seuls chiffres donnés dans le reportage sont les suivants : il y aurait plus de 10000 adeptes de ce jeûne dans le monde et deux personnes décédées en Suisse romande.

Pour terminer, nous vous proposons de visionner cet autre reportage où le respirianisme est expliqué, non sans humour, par l’équipe de « La blouse et les lunettes » (web-émission proposée par le magazine Sciences et Avenir). Pour illustrer et expliquer son propos, le journaliste Victor Rodgère reprend le cas de Pralad Jahni, un yogi indien qui n’aurait rien avalé depuis plus de 60 ans ! https://www.dailymotion.com/video/xfvm5p.

Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

La Bibliothèque de l’Université de Genève - Centre de documentation en santé (CDS)
http://www.medecine.unige.ch/cds

pour http://www.interroge.ch