Découvrez les bibliothèques de la Ville de Genève
Toute l'offre culturelle


  • La Bibliothèque de Genève déploie sur 4 sites un patrimoine écrit, imprimé, musical et iconographique unique qu’elle sélectionne, protège, valorise et transmet au grand public comme au public scientifique.
  • Site internet de la Bibliothèque de Genève


  • Les Bibliothèques municipales sont des lieux de rencontre, de découverte et de partage qui vous proposent de nombreux documents à emprunter ainsi que des activités gratuites pour petit-e-s et grand-e-s.
  • Site Internet des Bibliothèques municipales


  • Les musées d’art et d’histoire, le Musée d’ethnographie et le Museum d’histoire naturelle, les Conservatoires et Jardin botaniques et le Fond municipal d’art contemporain proposent un accès à leur bibliothèque scientifique .
  • Site internet


  • Vous avez une question et vous souhaitez une réponse personnalisée? Le réseau des bibliothèques genevoises vous offre, en moins de trois jours, un résultat fiable et des sources identifiées.
  • Service Interroge

Archives Interroge - Question / réponse

Retrouvez nos réponses archivées. Leur contenu pouvant devenir obsolète, nous vous rendons attentifs à la date de publication.

Le nord magnétique n'est pas stable. De combien a-t-il bougé à Genève, par exemple en 10 ans ou en 1 an ? Et ceci dans quel sens ?

Question répondue le 06.11.2013


Bonjour,

Nous vous remercions d'avoir fait appel au service InterroGE, voici le résultat de nos recherches :

Nord géographique et Nord magnétique : quelques explications tirées du « Dictionnaire des inventions et des techniques » par Maurice-Edouard Berthon : http://data.rero.ch/01-R003646087

« Dès le Moyen-Age, on s’était aperçu que l’aiguille magnétique n’indiquait pas exactement la direction du nord géographique et qu’elle formait avec cette dernière un angle, la déclinaison. (…)
C’est en 1599 que, pour la première fois, paraissent les tables donnant la déclinaison magnétique de quarante-trois localités. Puis, en 1756, le Suédois Johan Carl Wilcke publie la première carte portant des lignes isoclines, reliant les points d’égale inclinaison magnétique (angle qu’une aiguille magnétique fait avec le plan horizontal du lieu où elle se trouve : 0° à l’équateur, 90° au pôle magnétique). La même année, Dominique Cassini découvre les variations annuelles de la déclinaison. Enfin, vers 1825, Peter Barlow et Louis Duperrey font figurer sur les cartes les lignes isogones (reliant les points d’égale déclinaison magnétique)».

On sait désormais que la déclinaison magnétique terrestre varie d’un point à l’autre de la surface de la Terre (c’est-à -dire que l’angle varie dans l’espace) mais aussi dans le temps, puisque l’axe du champ magnétique terrestre se modifie au cours du temps au gré des mouvements du noyau terrestre. L’angle compris entre le nord géographique et le nord magnétique est compté positivement (+d) en direction de l’est (E) et négativement (-d) en direction de l’ouest (W).
La déclinaison magnétique s’exprime en degré(°), minute d’arc (‘) et seconde d’arc (‘’) ou en grades (gr).

Vous trouverez sous lien http://www.randonner-malin.com/la-declinaison-magnetique/ des explications très simples sur le nord magnétique, qui précisent notamment qu'il se déplace au cours du temps à une vitesse de 60 km par an environ actuellement.

Le pôle nord magnétique de la Terre en déplacement constant, se déplace actuellement vers l’est et de plus en plus vite
http://www.maxisciences.com/p%F4le-nord-magn%E9tique/le-pol
e-nord-magnetique-se-deplace-de-plus-en-plus-vite_art12722.html
.

Par ailleurs, on trouve maintenant sur internet des calculateurs de déclinaison magnétique (DM) ou comment obtenir la DM à partir des indications d’une carte topographique comme par exemple sur http://geomag.nrcan.gc.ca/calc/mdcal-fra.php.

Pour répondre à votre question avec précision, il vous suffit de connaître la latitude et la longitude pour Genève (Lat: 46° 2167 / Long: 6° 1500 ) que vous trouverez sous ce lien http://www.getty.edu/vow/TGNFullDisplay?find=Geneva&place=&
nation=Switzerland&prev_page=1&english=Y&subjectid=7007279
et d'introduire ces données sur le site http://geomag.nrcan.gc.ca/calc/mdcal-fra.php.

En faisant cela, vous découvrirez par exemple que pour la date du 6 novembre 2013, les résultats sont les suivants :

Déclinaison magnétique calculée: 2° 37' West
Changement Annuel (minutes/année): 8.4 '/y East

et que pour la date du 6 novembre 2003, les résultats étaient différents :

Déclinaison magnétique calculée: 4° 2' West
Changement Annuel (minutes/année): 8.9 '/y East

On peut donc en conclure que la déclinaison magnétique pour Genève est d'environ 2 degrés sur ces dix dernières années. Vous pouvez procéder de cette façon en changeant les dates et éventuellement vous amuser à les comparer avec les dates et données trouvées pour les changements du Nord magnétique donnés sur le site de la Commission géologique du Canada ci-dessous :

Année Latitude ( °N) Longitude ( °W)
2001 -- 81.3 -- 110.8
2002 -- 81.6 -- 111.6
2003 -- 82.0 -- 112.4
2004 -- 82.3 -- 113.4
2005 -- 82.7 -- 114.4

Pour aller plus loin, toujours sur le site de la Commission géologique du Canada, vous pourrez en apprendre plus sur la "Variation séculaire du champ magnétique terrestre" http://geomag.nrcan.gc.ca/mag_fld/sec-fra.php :

"On appelle variation séculaire, le lent changement du champ magnétique terrestre sur des périodes allant de quelques années à des millénaires. Elle a été découverte en 1634, par Henry Gellibrand qui a comparé ses observations de la déclinaison magnétique à Londres à des observations précédentes. Les observations de la déclinaison magnétique effectuées à Londres pendant plusieurs années sont un des meilleurs registres de la variation séculaire".

Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

La Bibliothèque du Musée d'histoire des sciences pour InterroGE

http://www.ville-ge.ch/mhs/bibliotheque.php

http://www.interroge.ch