Découvrez les bibliothèques de la Ville de Genève
Toute l'offre culturelle


  • La Bibliothèque de Genève déploie sur 4 sites un patrimoine écrit, imprimé, musical et iconographique unique qu’elle sélectionne, protège, valorise et transmet au grand public comme au public scientifique.
  • Site internet de la Bibliothèque de Genève


  • Les Bibliothèques municipales sont des lieux de rencontre, de découverte et de partage qui vous proposent de nombreux documents à emprunter ainsi que des activités gratuites pour petit-e-s et grand-e-s.
  • Site Internet des Bibliothèques municipales


  • Les musées d’art et d’histoire, le Musée d’ethnographie et le Museum d’histoire naturelle, les Conservatoires et Jardin botaniques et le Fond municipal d’art contemporain proposent un accès à leur bibliothèque scientifique .
  • Site internet


  • Vous avez une question et vous souhaitez une réponse personnalisée? Le réseau des bibliothèques genevoises vous offre, en moins de trois jours, un résultat fiable et des sources identifiées.
  • Service Interroge

Archives Interroge - Question / réponse

Retrouvez nos réponses archivées. Leur contenu pouvant devenir obsolète, nous vous rendons attentifs à la date de publication.

On m'avait dit qu'à Genève, les habitants de la rive droite utilisaient un mot en patois pour désigner les "avions". Pourriez-vous retrouver ce mot ?

Question répondue le 04.05.2016


Bonjour,

Nous vous remercions d'avoir fait appel au service Interroge, voici le résultat de nos recherches :

Le "patois genevois" est apparenté au franco-provençal. C'est une langue ancienne, déjà en déclin au moment où les avions ont été inventés. Les deux principaux glossaires sont d'ailleurs antérieurs à la naissance de l'aviation, et on ne peut donc rien y trouver ("Glossaire genevois ou Recueil étymologique des termes dont se compose le dialecte de Genève avec les principales locutions défectueuses en usage dans cette ville" http://data.rero.ch/01-0329016 par Jean-Aimé Gaudy ; "Glossaire genevois" http://data.rero.ch/01-R008186410 par Jean Humbert).

Un article de Giuliano Broggini s'intéresse aux souvenirs et aux traces du patois dans le Canton : "Le souvenir du patois dans le Canton de Genève" http://www.persee.fr/doc/globe_0398-3412_1984_num_124_1_1185 paru en 1984 dans le bulletin et mémoires de la Société de géographie de Genève "Le globe" http://data.rero.ch/01-0099795 . L'auteur cite notamment un témoignage de 1928 : "le patois est en voie de disparition. Eteint à Genève, dans le voisinage de la ville et sur la rive droite du lac, il a mieux résisté dans les communes rurales" (O. Keller, cité p. 84).

Le terme que vous cherchez à retrouver serait donc plutôt un régionalisme. La difficulté principale est qu'il n'était très probablement pas en usage à l'écrit et que son utilisation était apparemment réduite à une zone géographique très limitée. Il existe des dictionnaires qui recensent les régionalismes romands, mais on y trouve plutôt des mots dont l'usage est bien attesté (parfois même à l'écrit), dans une zone géographique assez large (un canton, voire toute la Suisse romande).

Nous avons consulté sans succès les ouvrages suivants :

"Dictionnaire suisse romand : particularités lexicales du français contemporain" http://data.rero.ch/01-R007062231  conçu et rédigé par André Thibault

"Glossaire des patois de la Suisse romande" http://data.rero.ch/01-2067820  par Louis Gauchat. Toujours en cours de parution, ce glossaire recense aussi les régionalismes. Dans ce dernier, la seule mention que nous pouvons lire en lien avec le terme "avion" est la suivante http://bit.ly/1SYv5PG : « En parlant d'un avion: "On a vu dzefâ via on affére que se met à montâ, à montâ", on a vu s'élancer un engin qui se met à monter, à monter. ».

A défaut d'une source écrite précise, nous avons mis à contribution les souvenirs d'enfance de quelques collègues...

Apparemment, dans les années 60 on disait un "zoubeille" pour désigner un avion, du côté des Acacias. Si par hasard c'est le terme que vous recherchiez, cela signifie qu'on l'utilisait aussi sur la rive gauche. Sinon, la réponse se trouve probablement plus dans la mémoire de quelques habitants que dans les livres.

Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

La Bibliothèque de Genève http://www.ville-ge.ch/bge

Pour www.interroge.ch http://www.interroge.ch