Découvrez les bibliothèques de la Ville de Genève
Toute l'offre culturelle


  • La Bibliothèque de Genève déploie sur 4 sites un patrimoine écrit, imprimé, musical et iconographique unique qu’elle sélectionne, protège, valorise et transmet au grand public comme au public scientifique.
  • Site internet de la Bibliothèque de Genève


  • Les Bibliothèques municipales sont des lieux de rencontre, de découverte et de partage qui vous proposent de nombreux documents à emprunter ainsi que des activités gratuites pour petit-e-s et grand-e-s.
  • Site Internet des Bibliothèques municipales


  • Les musées d’art et d’histoire, le Musée d’ethnographie et le Museum d’histoire naturelle, les Conservatoires et Jardin botaniques et le Fond municipal d’art contemporain proposent un accès à leur bibliothèque scientifique .
  • Site internet


  • Vous avez une question et vous souhaitez une réponse personnalisée? Le réseau des bibliothèques genevoises vous offre, en moins de trois jours, un résultat fiable et des sources identifiées.
  • Service Interroge

Archives Interroge - Question / réponse

Retrouvez nos réponses archivées. Leur contenu pouvant devenir obsolète, nous vous rendons attentifs à la date de publication.

Combien d'hommes armés y avait-il à Genève l'année de l'Escalade ?

Question répondue le 10.10.2017


Bonjour,

Nous vous remercions d'avoir fait appel au service Interroge, voici le résultat de nos recherches :

La défense de Genève au moment de l’Escalade reposait à la fois sur un système de fortifications, une « garde soldée » (des soldats) et les « milices bourgeoises ».

Louis Blondel répond à votre question dans un article consacré à la "Topographie et défense de Genève à l'époque de l'Escalade" http://data.rero.ch/01-R268995660 . On y apprend qu’après la guerre de 1589, pendant laquelle Genève avait engagé jusqu’à 3000 hommes de troupe, « faute d’argent, les troupes soldées avaient dû être progressivement démobilisées depuis la trêve de 1593 » (p. 295). Les rôles de la garnison qui consignaient précisément le engagements pour les années 1596-1605 ont malheureusement disparu, mais des recoupements ont permis de proposer une estimation fiable : « à l’époque de l’Escalade la garde soldée, répartie en neuf compagnies de 30 hommes en moyenne, ne devait compter que 300 hommes environ spécialement chargés de la surveillance nocturne des fortifications et des patrouilles extérieures pour découvrir l’ennemi. » (p 295). La garde des portes à elle seule nécessitait environ 150 personnes.

Aux soldats de la garnison, s’ajoutaient les « milices bourgeoises », moins aguerries et moins bien armées, mais dont l’effectif devait approcher mille hommes. Chaque citoyen et bourgeois devait en effet promettre d’être « fourni et assorti d’armes », mais il faut exclure les femmes, les vieillards, les enfants ou les malades, qui n’ont pas leur place dans les milices.

Ces estimations de 300 soldats et 1000 hommes de milice sont généralement retenues par les historiens. L’exposition proposée par les Archives d’Etat en 2002 http://ge.ch/archives/expositions/lescalade/3-systeme-defen
sif
reprenait les mêmes chiffres : « Pour sa défense, la ville peut encore compter sur une garnison d'environ 300 soldats professionnels, chargés de la surveillance nocturne des fortifications et des patrouilles extérieures, ainsi que sur les milices bourgeoises, peu entraînées, que l'on estime à un millier d'hommes. »

Voici les références de quelques documents qui vous permettront d’approfondir la question :

"La protection des civils en cas de guerre à la fin du XVIe siècle : l'exemple genevois" de Bernard Lescaze - article paru dans l'ouvrage "Mythes et réalités du XVIe siècle" http://data.rero.ch/01-R005010571 .

"Une ville sous les armes" de Bernard Lescaze - article paru dans le tome 2 de l'ouvrage "V http://data.rero.ch/01-R003287135 ivre à Genève autour de 1600" http://data.rero.ch/01-R003287135 .

"Les soldats de Genève à la fin du XVIe siècle" de Clément Bosson - article paru en 1960 dans le bulletin du Musée d'art et d'histoire "Genava" http://data.rero.ch/01-0056166 .

"L'artillerie de Genève en 1602" de Roland-Daniel Schneebeli - article paru en février 2008 dans le bulletin de l’Association du Musée militaire genevois "Le Brécaillon" http://data.rero.ch/01-0610377. Cet article est disponible en ligne https://www.yumpu.com/s/MN6zpenu1FAti76b.

"Les défenseurs de Genève à l'Escalade" de Louis Dufour-Vernes - article paru en 1902 dans les "Mémoires et documents publiés par la Société d'histoire et d'archéologie de Genève" http://data.rero.ch/01-1597243.

Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

La Bibliothèque de Genève http://www.bge-geneve.ch

Pour http://www.interroge.ch