Découvrez les bibliothèques de la Ville de Genève
Toute l'offre culturelle


  • La Bibliothèque de Genève déploie sur 4 sites un patrimoine écrit, imprimé, musical et iconographique unique qu’elle sélectionne, protège, valorise et transmet au grand public comme au public scientifique.
  • Site internet de la Bibliothèque de Genève


  • Les Bibliothèques municipales sont des lieux de rencontre, de découverte et de partage qui vous proposent de nombreux documents à emprunter ainsi que des activités gratuites pour petit-e-s et grand-e-s.
  • Site Internet des Bibliothèques municipales


  • Les musées d’art et d’histoire, le Musée d’ethnographie et le Museum d’histoire naturelle, les Conservatoires et Jardin botaniques et le Fond municipal d’art contemporain proposent un accès à leur bibliothèque scientifique .
  • Site internet


  • Vous avez une question et vous souhaitez une réponse personnalisée? Le réseau des bibliothèques genevoises vous offre, en moins de trois jours, un résultat fiable et des sources identifiées.
  • Service Interroge

Archives Interroge - Question / réponse

Retrouvez nos réponses archivées. Leur contenu pouvant devenir obsolète, nous vous rendons attentifs à la date de publication.

Qui était Jean-Philibert de Sauvage (arrêt TPG à Vernier) ?

Question répondue le 10.12.2013


Bonjour,

Nous vous remercions d'avoir fait appel au service InterroGE, voici le résultat de nos recherches :

Vous désirez en savoir davantage sur Jean-Philibert de Sauvage. La première rectification à faire c'est qu'il ne s'agit pas de JEAN-Philibert de Sauvage mais de JACQUES-Philibert de Sauvage de Verny.

Comme vous pouvez le voir sur le site "Noms géographiques du canton de Genève" http://ge.ch/noms-geographiques/voie/geneve/chemin-j-ph-de-
sauvage
:

"[...] En 1603, Guillaume de Sauvage propriétaire de nombreuses terres à Vernier, reçut le titre de Seigneur de Vernier. Ses descendants conservèrent le titre jusqu'à Jacques Philibert (1716-1790), qui le vendit à Jean-Louis Gallatin en même temps que ses domaines (1781). Jacques Philibert de Sauvage joua un rôle important dans l'histoire du Pays de Gex [...]"

D'autres informations en ligne concernant ce chemin dans la "Nomenclature et origines des rues de la commune, basées sur l'étude de Monsieur Pierre Pittard" à la page 40 du journal communal "Vernier information" de 1983 p. 40 http://www.vernier.ch/dl.php/fr/52418e2585d41/1983_03_-_VER
NIER_INFORMATION_-_Mar-1983.pdf
(document PDF)

"Sauvage Jacques Philibert de (chemin)

(1716-1790). Seigneur de Vernier, Collabora avec Voltaire au relèvement économique du pays de Gex, notamment par la construction de la route carrossable Gex - Saint-Claude, par le col de la Faucille.
Chemin communal principal qui fait partie du quartier/Arrondissement/Électoral de Châtelaine".

Dans le journal communal "Actu Vernier" vous pouvez voir dans l'article "Vernier se soucie de ses familles" à la page 20, la photographie du Château familial que Jacques-Philibert de Sauvage a vendu à Jean-Louis Gallatin. http://www.vernier.ch/dl.php/fr/52402e9015638/2004_04_-_Act
ualites_Vernier_-_VERNIER_SE_SOUCIE_DE_SES_FAMILLES_-_Avr-2004.pdf
(document PDF)

Cette photo est tirée de l'ouvrage qui se trouve à la Bibliothèque de Genève (BGE), "Vernier, une histoire en images", qui vous permettra de découvrir Vernier sous d'autres facettes. http://data.rero.ch/01-R003558703

A la BGE nous ne possédons aucun document dont Jacques-Philibert de Sauvage de Verny est l'auteur ni le concernant. Toutefois, dans la base de données "Electronic Enlightenment" nous avons trouvé une pétition dont il est l'auteur avec Louis Gaspard Fabry et qui vous en dit un peu plus sur sa personnalité :

"Au Roy En son Conseil" (September 1764) by Jacques Philibert de Sauvage de Verny and Louis Gaspard Fabry - jeudi, 27 September 1764"

"...Les sindics et habitans de la Province de Gex, supplient très humblement Sa Majesté, de daigner maintenir et confirmer par une nouvelle ordonnance, celles de tous ses prédécesseurs qui ont conservé aux habitans de Gex la possession de tous les biens tant civils qu'Ecclésiastiques à eux vendus, inféodés ou abergés par le Canton de Berne, lorsqu'il était en possession du païs.
Les prêdécesseurs de sa Majesté aiant toujours maintenu ces possessions tant par les traittés solemnels de 1564 à Lausanne, de 1601 à Lyon, Les Lettres patentes de 1658, Le traitté d'Arau 1658, que nommément les Lettres patentes de Henry 4, données à cet éffet en 1604 à la réquisition des sindics et habitans du païs de Gex, enrêgistrées au Parlement de Bourgogne le 14. aoust 1604, signées Josserand Le Gonthier.
Représentant très humblement les dits sindics et habitans du païs de Gex, que si les dits traittés solemnels, et les ordonnances des rois n'étaient pas maintenus, toutes les familles seraient exposées au renversement général de leurs fortunes. à Gex, le 27e septembre 1764.
Sauvage de Verny
sindic de la noblesse
Fabry
premier sindic du tiers état"

Par ce biais, nous avons également découvert que Voltaire le mentionne à plusieurs reprises dans sa correspondance.

Enfin, dans le "Dictionnaire des communes genevoises : rues, chemins, lieux-dits" de Corinne Walker et Micheline Louis-Courvoisier http://data.rero.ch/01-0712188, d'autres détails complètent les précédentes descriptions.

"[...] Mais Jacques Philibert ne fut pas qu’un seigneur entreprenant sur ses terres ; il joua également un rôle politique plus large, puisqu’il fut, dès l’âge de 32 ans, député à l’assemblée de la noblesse du Pays de Gex. Jusqu’à la Révolution, il conserva sa charge, puis, emporté dans la tourmente, mourut en 1790 [...]"

Nous avons également consulté l'ancêtre du "Journal de Genève" qui couvre les dates de vie de Jacques-Philibert de Sauvage de Verny, sans résultat.

Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

La Bibliothèque de Genève pour InterroGE

http://www.ville-ge.ch/bge

http://www.interroge.ch