Découvrez les musées municipaux
Toute l'offre culturelle


  • L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.
  • Site internet du Conservatoire et Jardin botaniques


  • Le FMAC a pour missions de développer la présence de l’art dans l’espace public et de soutenir les artistes actifs et actives à Genève. Le FMAC gère la Médiathèque, un espace de consultation et de diffusion d’une collection dédiée à l'art vidéo. Le FMAC Mobile, par ses actions de médiation, favorise l’intérêt et la compréhension des publics pour le domaine de l’art contemporain.
  • Page web du Fonds municipal d’art contemporain


  • Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.
  • Site internet du Musée Ariana


  • Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque et ses ateliers de restauration.
  • Site internet des Musées d'art et d'histoire


  • Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.
  • Site internet du Musée d'ethnographie


  • Le Muséum d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.
  • Site internet du Muséum d'histoire naturelle
    Site internet du Musée d'histoire des sciences

Carte blanche | Anatomie fragmentée

Jean-Mrie Borgeaud, Paul March, Pierrette favarger, Patriciu Mateescu

Musée Ariana
27 agosto 2020 1 febbraio 2021
10h - 18h
Fermé le lundi
Entrée libre

Paul March, Substancia innominata (2014), grès modelé, poli, ciré par une résine acrylique pour béton. / Pierrette Favarger, Lune (1995-2000), terre cuite, tournée et modelée, engobe, glaçure, or. / Patriciu Mateescu, Sans titre (1973), biscuit de porcelaine moulé.
© Boris Dunand, Musée Ariana

Les deux œuvres de Paul March (Grande-Bretagne / Suisse, 1961) possèdent un caractère énigmatique propre à l’univers de l’artiste et leur titre Substancia innominata (2014) vient le confirmer. Bien que ces pièces évoquent des éléments organiques, nous n’arrivons pas à définir leur réelle fonction. Leurs formes pourtant font écho en nous, comme une image connue qui reste floue.

Dans une pratique d’après modèle, le buste Le Balcon des dieux (2014) de Jean Marie Borgeaud (Suisse, 1954), rend davantage visible le travail de la matière, dans une expression brutale de vie et de mort. Dans le prolongement de ce travail, Cœur (2013) en pâte de verre turquoise et éclatant, semble avoir le pouvoir de donner ou de retirer le souffle vital à ce qui l’entoure.

Les mains laiteuses de Patriciu Mateescu (Roumanie, 1927) complète cette rencontre étrange d’éléments fragmentés. Dans une atmosphère mystérieuse, la main, illusionniste et silencieuse, semble vouloir s’émanciper de cette matière statique et restrictive, créant un sentiment inconfortable. Une envie soudaine nous pousse à vouloir libérer la main de son carcan.

Dans le travail de Pierrette Favarger (Suisse, 1924-2015), la terre est un élément empreint de magie et d’imaginaire. Ses œuvres expriment une recherche autour des forces surnaturelles.  Dans le cadre de cette vitrine aux tonalités désaturées et à la temporalité floue, la pièce de Pierrette Favarger permet une respiration, un souffle tout en nous rappelant que nous sommes tous faits de poussière d’étoile.   


Sur une proposition de Cécile Togni, collaboratrice scientifique au Musée Ariana

 

 

 

Agenda