Couloirs de vol

Couloirs de vol

Un outil de protection

 

En collaboration avec des partenaires de SWILD et du WSL, des couloirs de vol potentiels ont été modélisés à l'aide de données SIG : les paramètres les plus importants pour caractériser un couloir de vol ont été identifiés, testés puis appliqués à des gîtes de chauves-souris et leurs environs jusqu’aux territoires de chasse. Ces couloirs de vols, théoriques, ont été validés par les responsables cantonaux de la protection des chauves-souris sur la base de leurs connaissances du terrain.

Ce sont ainsi des couloirs de vols autour de 238 gîtes dans toute la Suisse qui ont été cartographiés. Depuis septembre 2022, ces cartes sont à disposition des professionnels (p.ex. services cantonaux de protection de la nature) sur une base de données SIG nationale. Cet outil doit permettre de renseigner les acteurs du terrain et leur permettre de planifier des projets qui maintiennent ces couloirs de vol.

En quoi les couloirs de vol sont-ils importants?

Les couloirs de vol sont des structures nocturnes plus ou moins continues qui relient l’abri diurne des chauves-souris (leur gîte) à leur habitat de chasse qu’elles visitent la nuit. Parfois ces terrains de chasse sont proches du gîte, parfois très éloignés. Les chauves-souris sont généralement sélectives dans leur parcours et suivent des structures paysagères définies. Or, les modifications du paysage (p.ex. suppression de haies et d’arbres) et la pollution lumineuse ont un impact sur les couloirs de vol, réduisant leur taille ou les "coupant".

Or, si un trajet est trop long, trop difficile ou trop dangereux, Les chauves-souris peuvent en arriver à abandonner leur gîte diurne et/ou le territoire de chasse nocturne. Les couloirs de vol jouent donc un rôle important dans la protection des chauves-souris.

Accès aux données

Les couloirs de vols sont mis à disposition sous la forme d'une couche SIG sur le Virtual Data Center de la Confédération (une autorisation d'accès est nécessaire), ainsi que sous forme de géodonnées par le biais de Infospecies.

Für Informationen auf Deutsch besuchen Sie bitte diese Seite.