Découvrez les musées municipaux
Toute l'offre culturelle


  • L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.
  • Site internet du Conservatoire et Jardin botaniques


  • Le FMAC a pour missions de développer la présence de l’art dans l’espace public et de soutenir les artistes actifs et actives à Genève. Le FMAC gère la Médiathèque, un espace de consultation et de diffusion d’une collection dédiée à l'art vidéo. Le FMAC Mobile, par ses actions de médiation, favorise l’intérêt et la compréhension des publics pour le domaine de l’art contemporain.
  • Page web du Fonds municipal d’art contemporain


  • Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.
  • Site internet du Musée Ariana


  • Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque et ses ateliers de restauration.
  • Site internet des Musées d'art et d'histoire


  • Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.
  • Site internet du Musée d'ethnographie


  • Le Muséum d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.
  • Site internet du Muséum d'histoire naturelle
    Site internet du Musée d'histoire des sciences

Protozoa

Votre expert collection scientifique:
Dr Jean Mariaux


jean.mariaux[at]ville-ge[dot]ch

Les protozoaires sont peu représentés dans nos collections, à l’exception notable de deux exceptionnelles collections historiques d’amibes à thèques (Thecamoebiens) conservées sur lames microscopiques. Nous possédons aussi quelques exemplaires de foraminifères récents, légués par J. Pawlowski de l’Université de Genève.

C'est à Eugène Pénard (1855-1954) que l'on doit la plus ancienne collection de thécamoebiens du Muséum. Au début du 20e siècle, E. Pénard est l'un des seuls scientifiques à fixer ses préparations de manière durable, en les disposant entre lame et lamelle. Il monte ainsi son propre matériel, mais aussi celui d'autres scientifiques à leur retour d'expéditions exotiques. E. Pénard constitue alors une large collection unique, originale et historique d'une valeur inestimable. Il en déposera une large partie au Muséum, à savoir 854 préparations microscopiques en très bon état de conservation, accompagnées de quelques dessins originaux, des clichés typographiques, ainsi que de photographies de spécimens. Les préparations microscopiques déposées dans les collections du département résultent d'un échantillonnage abondant entre 1890 et 1938, essentiellement dans le lac Léman et la région genevoise. Chaque lame contient un ou plusieurs individus, soit au total plusieurs milliers d'individus parmi lesquels, les syntypes de plus de 150 espèces qui correspondent à environ 10% des espèces de thécamoebiens décrits dans la littérature.

Entre 1983 et 2005, Christiane Bénier, chargée de recherche au département de géologie et paléontologie du Muséum, constitue une autre remarquable collection de thécamoebiens récoltés dans le lac Léman par le biais de prélèvements de sédiments de surface ainsi que de courts forages lors d'une plongée avec le sous-marin Forel. Elle nous confie une collection de 220 échantillons comprenant des milliers de thécamoebiens déterminés, ainsi qu'un large catalogue regroupant les descriptions originales de plus de 800 espèces.

En 2009, le Muséum reçoit en don la collection personnelle du Professeur Louis Bonnet. Professeur émérite retraité de la faculté des Sciences de l'université Paul-Sabatier de Toulouse (France), il lègue plus de 8'500 préparations de thécamoebiens récoltés entre 1952 et 1996 dans des sols du monde entier (Europe, Amérique, Afrique, Asie, Océanie, Iles australes, etc.). Cette collection est accompagnée d'une abondante littérature (ses publications ainsi que sa bibliothèque personnelle) et de nombreuses illustrations (1147 photos numériques représentant environ deux tiers des espèces édaphiques et paraédaphiques connues). A ceci s'ajoutent des fiches caractérisant les principaux faciès hébergeant des thécamoebiens, ainsi que la distribution des espèces dans les différents faciès. Certains échantillons sont des témoins uniques de biotopes aujourd'hui disparus du fait de la destruction accélérée des forêts primaires dans certaines régions intertropicales. Au cours de sa carrière, L. Bonnet a créé 3 nouvelles familles, 16 nouveaux genres et 116 nouvelles espèces de thécamoebiens. Auteur ou co-auteur de 192 publications scientifiques, il a largement développé la systématique des thécamoebiens, mais aussi leur éthologie, biologie, écologie, biocénotique, autoécologie, biogéographie et paléogéographie, phylogénie, ainsi que des étude sur l'ultrastructure de la thèque et de la cellule.

Les collections E. Pénard et L. Bonnet sont des collections de référence qui comptent parmi les plus importantes au monde. Les spécimens qu'elles contiennent regroupent plus de 260 types et sont donc particulièrement précieux.