Découvrez les bibliothèques de la Ville de Genève
Toute l'offre culturelle


  • La Bibliothèque de Genève déploie sur 4 sites un patrimoine écrit, imprimé, musical et iconographique unique qu’elle sélectionne, protège, valorise et transmet au grand public comme au public scientifique.
  • Site internet de la Bibliothèque de Genève


  • Les Bibliothèques municipales sont des lieux de rencontre, de découverte et de partage qui vous proposent de nombreux documents à emprunter ainsi que des activités gratuites pour petit-e-s et grand-e-s.
  • Site Internet des Bibliothèques municipales


  • Les musées d’art et d’histoire, le Musée d’ethnographie et le Museum d’histoire naturelle, les Conservatoires et Jardin botaniques et le Fond municipal d’art contemporain proposent un accès à leur bibliothèque scientifique .
  • Site internet


  • Vous avez une question et vous souhaitez une réponse personnalisée? Le réseau des bibliothèques genevoises vous offre, en moins de trois jours, un résultat fiable et des sources identifiées.
  • Service Interroge

Archives Interroge - Question / réponse

Retrouvez nos réponses archivées. Leur contenu pouvant devenir obsolète, nous vous rendons attentifs à la date de publication.

Sur le bâtiment situé à l'avenue de Châtelaine 40 on trouve au-dessus de la porte l'indication "pavillon Ad Vincent" et la date 1887. A quoi correspondait ce bâtiment autrefois et pourquoi cette inscription ?

Question répondue le 12.05.2020


Bonjour,

Nous vous remercions d'avoir fait appel au service Interroge, voici le résultat de nos recherches :

L'extrait foncier disponible à partir de la carte interactive GeoCadastre https://bit.ly/3fJ0pmo du Système d'information du territoire à Genève (SITG) indique que le bâtiment de l’avenue Châtelaine 40 fait partie de la parcelle 2242, la même que le parc des franchises, qui appartient à l’Etat de Genève.

Ce parc a pour origine le terrain de la première Ecole d'horticulture, fondée par Edmond-Louis Vaucher https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/032458/2011-11-21/ en 1887. Vous trouverez plus d'informations sur l'école et son fondateur sur la fiche consacrée à l'Avenue Edmond-VAUCHER https://ge.ch/noms-geographiques/voie/geneve/avenue-edmond-
vaucher
, sur la page "Noms géographiques" du site du Canton.

On trouve mention dans les archives du "Journal de Genève" https://bit.ly/2WGO8pS de cette nouvelle école dans l'édition du 27 octobre 1886 :

« M. E. Vaucher, professeur d’arboriculture et horticulteur à Genève, a ouvert chez lui à Châtelaine une école d’horticulture destinée plus particulièrement aux six cantons de la Suisse romande. »

Nous retrouvons également dans le "Journal de Genève" du 24 septembre 1975 un article intitulé "Une plaque commémorative a été solennellement inaugurée au Centre horticole de Lullier" https://bit.ly/2LnpZzq qui évoque le transfert de l’école de Châtelaine à Lullier. Nous y trouvons une chronologie historique de cette école dans laquelle nous pouvons lire que c’est en 1943 que des bâtiments sont « surélevés d’un étage pour accueillir davantage d’internes. Construction d’un nouveau bâtiment annexe. Disparition du vieux chalet laboratoire où l’on analysait les terres, transféré dans la belle maison patricienne du Bouchet. »

Dans le volume 4 de l'"Inventaire suisse d’architecture, 1850-1920" http://data.rero.ch/01-0522952 nous trouvons le chapitre consacré à Genève. A la page 326 https://www.e-periodica.ch/digbib/view?pid=ins-001:1982:4#3
26
nous trouvons les informations suivantes :

« Châtelaine, avenue de : No 50 Ancienne école d’horticulture, 1887. A l’origine pavillon Adolphe Vincent bâti en 1807, reconstruit en 1887 par Emile Grobéty. Probablement surélevé vers 1940. Transformation en annexe de l’école de commerce. »

La mention du numéro 50 comme numéro principal de l’ancienne Ecole d’horticulture et qui fait partie de la même parcelle, faisait probablement également partie de l’Ecole d’horticulture et peut-être s'agit-il de celui que l'on aperçoit sur cette photo "Genève, avenue de Châtelaine: école d'horticulture, parc et dépendance" https://bit.ly/35Rlyq9 . Cependant, il s’agit d’un bâtiment à vocation d’habitation (il correspond une habitation individuelle aujourd’hui https://goo.gl/maps/jv9PFMBrmmn4i1L7A ). Tandis que le bâtiment auquel vous faites référence dans votre question avait clairement un aspect de type ferme ou bâtiment artisanal avant sa surélévation.

Vous trouverez des vues ce ces bâtiments, tout à fait reconnaissables avant travaux de surélévation, dans notre base de données :

- "Genève, avenue de Châtelaine: école d'horticulture, maison principale et dépendances" http://www.ville-ge.ch/musinfo/bd/bge/cig/detail.php?type_s
earch=simple&lang=fr&id=348813
photo de Frank Henri Jullien, d'avril 1931.

- "Genève, avenue de Châtelaine: école d'horticulture, entrée principale" http://www.ville-ge.ch/musinfo/bd/bge/cig/detail.php?type_s
earch=simple&lang=fr&id=348893
photo de Frank Henri Jullien, avril 1931

Actuellement, les bâtiments qui se trouvent bien à l'avenue Châtelaine n°40 https://goo.gl/maps/AwVf2XS88y9W6Hzy6 abritent le Centre de formation pré-professionnelle (CFPP) https://edu.ge.ch/site/cfpp/ . Ce sont ces mêmes bâtiments qui semblent avoir été surélevés pour accueillir plus d'étudiants, comme l'indique l'article de 1975 cité plus haut.

Par conséquent, on a donc ici la réponse à votre question : l’inscription « Pavillon Ad Vincent » fait référence au premier bâtiment construit à cet emplacement en 1807, tandis que la date de 1887 correspond à la date de construction du bâtiment actuel.

Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

Le Centre d'iconographie de la Bibliothèque de Genève http://www.bge-geneve.ch/iconographie

Pour http://www.interroge.ch