Découvrez les bibliothèques de la Ville de Genève
Toute l'offre culturelle


  • La Bibliothèque de Genève déploie sur 4 sites un patrimoine écrit, imprimé, musical et iconographique unique qu’elle sélectionne, protège, valorise et transmet au grand public comme au public scientifique.
  • Site internet de la Bibliothèque de Genève


  • Les Bibliothèques municipales sont des lieux de rencontre, de découverte et de partage qui vous proposent de nombreux documents à emprunter ainsi que des activités gratuites pour petit-e-s et grand-e-s.
  • Site Internet des Bibliothèques municipales


  • Les musées d’art et d’histoire, le Musée d’ethnographie et le Museum d’histoire naturelle, les Conservatoires et Jardin botaniques et le Fond municipal d’art contemporain proposent un accès à leur bibliothèque scientifique .
  • Site internet


  • Vous avez une question et vous souhaitez une réponse personnalisée? Le réseau des bibliothèques genevoises vous offre, en moins de trois jours, un résultat fiable et des sources identifiées.
  • Service Interroge

Archives Interroge - Question / réponse

Retrouvez nos réponses archivées. Leur contenu pouvant devenir obsolète, nous vous rendons attentifs à la date de publication.

Je cherche des informations sur l'immigration marocaine de la 2e moitié du 20e siècle en Suisse

Question répondue le 27.05.2020


Bonjour,

Nous vous remercions d'avoir fait appel au service Interroge, voici le résultat de nos recherches :

Le 15 juin 2016, le site "SwissInfo" a publié l’article "Immigrés maghrébins en Suisse: faits et chiffres" https://bit.ly/2yHO55u. Cet article revient sur les résultats de l’étude menée par le Forum suisse pour l’étude des migrations et de la population (SFM) https://www.unine.ch/sfm/sfm : "Les Marocains, les Tunisiens et les Algériens en Suisse" https://bit.ly/36Clb2V. Nous vous recommandons la lecture de cette étude qui répond à la plupart de vos questionnements.

L’auteur de l’article de "SwissInfo", Abdelhafidh Abdeleli, revient sur quelques résultats de cette étude. En voici les éléments qui pourraient vous intéresser :

« La Suisse [...] devient une destination pour les populations maghrébines à partir des années 80. Les immigrés sont alors des étudiants ou des opposants politiques aux régimes dictatoriaux de leurs pays, ou encore des personnes à la recherche de meilleures conditions de vie.
Cette immigration relativement facile s’infléchit brusquement dès janvier 1991, lorsque, suite à la dénonciation d’un accord datant de 1963, la Suisse réintroduit l’obligation de visa pour les trois pays du Maghreb. Et l’application de l’accord de Schengen en décembre 2008 n’a pas arrangé les choses. […]

S’agissant de la proportion entre les sexes, on remarque que les femmes sont plus nombreuses chez les immigrés originaires du Maroc (10 pour 7 hommes).  […]

Quant aux immigrés marocains, 35% ont entre 30 et 39 ans. Parmi eux, on trouve de nombreuses femmes actives sur le marché du travail. On constate par ailleurs que les actifs sont les plus nombreux chez les Marocains, que c’est chez les Algériens qu’on trouve le plus de personnes âgées et chez les Tunisiens le plus de jeunes. […]

La migration des Maghrébins a ses motifs: le regroupement familial, la recherche d’un emploi, l’éducation, l’asile politique. En 2002, plus de deux tiers des Marocains présents en Suisse y étaient venus pour rejoindre leur famille. En 2005, ils avaient atteint la proportion de 80%. Quant aux Marocains entrés en Suisse en 2002 pour des raisons d’études et de formation, leur proportion ne dépassait pas 20%. [...]

La majorité des immigrés des pays du Maghreb sont installés en Suisse romande. 64% des Algériens, 67% des Marocains et 56% des Tunisiens vivent dans les cantons francophones. Genève et Vaud accueillent plus de la moitié des Marocains et des Algériens. »

Sur le site de l’Office fédéral de la statistique (OFS), nous trouvons le tableau "Population résidante permanente étrangère selon la nationalité, 1980-2018" https://www.bfs.admin.ch/bfs/fr/home/statistiques/populatio
n/migration-integration/nationalite-etrangere.assetdetail.9466933.html
qui vous permet d’avoir des chiffres sur le nombre de Marocains en Suisse depuis 1980.

Au bas de la page "Population de nationalité étrangère" https://www.bfs.admin.ch/bfs/fr/home/statistiques/populatio
n/migration-integration/nationalite-etrangere.html
de l’OFS vous trouverez, sous l’onglet «Données» des statistiques donnant des informations plus détaillées (sexe, état-civil, chiffres par canton, etc.) mais seulement à partir de l’année 2010.

Ce sont les chiffres disponibles librement en ligne. Si vous souhaitez des chiffres plus précis veuillez vous adresser directement à l’OFS https://www.bfs.admin.ch/bfs/fr/home/services/contact/formu
laire-contact-population.html
.

Il semble que les données disponibles n’indiquent pas les régions d’origine des émigrés marocains en Suisse. Pour obtenir ce type d’information, vous pourriez vous orientez vers les autorités marocaines ou auprès de l’ambassade du Maroc à Berne https://www.consulat.ma/fr/trouver-un-consulat ou de la mission permanente auprès de l’ONU ici à Genève http://www.mission-maroc.ch/fr/pages/86.html .

Il existe également une Association marocaine de Suisse http://www.suisse-maroc.com qui pourra également vous aider et vous orienter dans vos recherches.

Enfin, deux ouvrages devraient vous intéresser :

- "Die marokkanische, die tunesische und die algerische Bevölkerung in der Schweiz" http://data.rero.ch/01-R008424964

-  "La diaspora marocaine en Europe" http://data.rero.ch/01-R007075674 de Zakya Daoud

Ils sont toutefois uniquement disponibles et à consulter sur place au centre de documentation du SFM à Neuchâtel https://www.unine.ch/sfm/library .

Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

http://www.interroge.ch

Service de référence en ligne des bibliothèques de la Ville de Genève